Les sas enfin connus

c1jj91fxcaeslxvLes chauffeurs de véhicule motorisé vont-ils enfin respecter les sas ? On peut l’espérer, grâce à la publicité qui est faite de l’introduction de cette infraction parmi celles qui peuvent être « vidéo-verbalisées ». Au moins maintenant ils ne pourront plus dire « je ne savais pas ».

Il y a 11 mois je titrais « Une nouvelle règle du code de la route, sans aucune publicité »; il s’agissait de la mise à jour de la définition du sas vélo, duquel les 2RM se sont trouvés exclus, avec le succès que l’on connaît.

* Une nouvelle règle du code de la route, sans aucune publicité

Cela avait pourtant été annoncé dès le début de juillet 20151.

Il aura peut-être fallu qu’un paquet d’infractions bien automobilistes soient concernées pour qu’un peu plus de promotion soit faite.

Un décret du 28 décembre 2016 élargit la possibilité pour les chauffeurs de véhicules motorisés d’être verbalisés par vidéo-protection. Depuis le 1er janvier, peuvent ainsi être verbalisés « sans interception » :

  • Le défaut du port de la ceinture de sécurité,
  • L’usage du téléphone portable tenu en main,
  • La circulation, l’arrêt, et le stationnement sur les bandes d’arrêt d’urgence,
  • Le chevauchement et le franchissement des lignes continues,
  • Le non-respect des règles de dépassement,
  • Le non-respect des « sas-vélos »,
  • Le défaut de port du casque à deux-roues motorisé.

Etaient déjà concernées les infractions suivantes :

  • Le non-respect des signalisations imposant l’arrêt des véhicules (feu rouge, stop…),
  • Le non-respect des vitesses maximales autorisées,
  • Le non-respect des distances de sécurité entre les véhicules,
  • L’usage de voies et chaussées réservées à certaines catégories de véhicules comme les bus ou les taxis.

90 € ! (et 4 points en moins !!!)

Alors retenez bien ce cri : 90 € ! A défaut de constater une verbalisation accrue, la méthode du cri devrait être essayée. Car maintenant il ne devrait plus y avoir beaucoup de chauffards pour ignorer l’interdiction, à défaut d’en comprendre l’utilité. S’il ne comprend toujours pas, dites 135 €, c’est le montant qu’il devrait payer s’il résiste2.

Au moins nos sas se trouvent-ils dans la liste, ils auraient très bien pu ne pas y être.

dscn7088

———————————–

  1. Juillet 2015 :  Les modifications du code en plus clair, ou Petit toilettage de code (présentation analysée).
  2. Montant des amendes infligeables aux automobilistes, dans le site « Permis à points ».
Print Friendly, PDF & Email

5 thoughts on “Les sas enfin connus

  1. Une suggestion pour mieux faire connaître cette règle : marquer au sol dans le sas le montant de l’amende et des points retirés….l’effet serait assez immédiat je pense !

  2. Bravo pour le cri et pour le « 90 Euros » clamé haut et fort, plus le « 135 euros ». Ne pas oublier d’en hurler autant pour les dépassements de très, trop, près. Nous, cyclistes, n’avons-nous pas droit au respect de notre intégrité, de notre « survie » ?

  3. Trouvé sur twitter, un échange surréaliste avec la police, vécu et filmé par @Mozilette. Où l’ignorance semble l’emporter sur la mauvaise foi. Quand on lit ce genre de témoignage, on se dit que c’est pas encore gagné. L’avantage avec la connaissance, au moins, c’est qu’elle se multiplie à chaque fois qu’elle est partagée.

Laisser un commentaire