Barbara Buatois conserve son titre de cycliste la plus rapide du monde

Record mondial de vitesse à vélo : La compétition de Battle Mountain 2017 vient de s’acheverLa Française Barbara Buatois a atteint 106,71 km/h, et se retrouve donc derrière la Néerlandaise Aniek Rooderkerken (121,52 km/h) qui s’est rapprochée dangereusement du record, toujours détenu par Barbara, de 121,81 km/h. (Communiqué).
Précision ajoutée en bas de page le 23 sept. à 9h00

Le record masculin, de 144,17 km/h, détenu depuis l’an dernier par le Canadien Todd Reichert, n’a pas été approché.

Cette édition 2017 du chalenge de vitesse de Battle Mountain aura été marquée par l’arrivée en force des filles. Elles étaient 6 sur 21 compétiteurs. Quasi toutes ont été pourvues de machines bénéficiant des meilleurs développements et moyens technologiques universitaires.

La machine de Barbara, construite comme les précédentes par le grand spécialiste Georges Georgiev, a malencontreusement été victime d’une mise au point récente, et son aéro-dynamisme affecté par deux chutes de départ, dont les traces sont très visibles sur le flanc. Sa chalengeuse, plus heureuse, a bénéficié, lors de sa meilleure performance, d’un vent règlementaire optimal.

Barbara Buatois tijdens de zesde en laatste racedag. In Battle Mountain (Nevada) wordt ieder jaar de World Human Powered Speed Challenge gehouden. Tijdens deze wedstrijd wordt geprobeerd zo hard mogelijk te fietsen op pure menskracht. De deelnemers bestaan zowel uit teams van universiteiten als uit hobbyisten. Met de gestroomlijnde fietsen willen ze laten zien wat mogelijk is met menskracht.
In Battle Mountain (Nevada) each year the World Human Powered Speed Challenge is held. During this race they try to ride on pure manpower as hard as possible. The participants consist of both teams from universities and from hobbyists. With the sleek bikes they want to show what is possible with human power.

Malgré cela Barbara Buatois reste invaincue, conservant à la France le record mondial de vitesse, à 121,81 km/h.

Rappelons que la compétition de Battle Mountain consiste en des « runs » chronométrés sur 200 m, après lancement sur 8 km. Pour l’emporter les athlètes doivent atteindre leur apogée pendant ce chronométrage, et non avant ! Barbara Buatois a en outre fait preuve des qualités de sang froid, de concentration et de puissance qui lui ont valu l’ensemble de ses titres sportifs.

→ Le journal de la tentative se trouve sur le site de France-HPV.
→ Vidéos montrant Barbara commentant sa journée, vidéo d’un échange chaleureux avec Todd Reichert  … sur sa page Facebook.

Pour toutes demandes de précisions ou de contacts,
me joindre via le formulaire de contact du blog. Merci.

Précision (23 septembre)
Après quelques cafouillages liés sans doute au mode de calcul (les conditions météo notamment peuvent invalider les meilleurs ou moins bons résultats et les tableaux donnés par l’organisation sont difficiles à lire, en raison notamment du nombre d’essais de chaque compétiteur), il est bien compris que Barbara Buatois est 5ème. Cela n’invalide pas notre communiqué : son record mondial n’ayant pas été remis en cause elle reste bien la championne du monde.

Les résultats de Battle-Mountain 2017 sont chez les dames :

  1. Aniek Rooderkerken, Pays-Bas, 121,52 km/h
  2. Iris Slappendel, Pays-Bas, 111,25 km/h
  3. Ellen van Vugt Pays-Bas, 109,49 km/h
  4. Yasmin Tredell, Grande-Bretagne, 109,37 km/h
  5. Barbara Buatois, France, 106,71 km.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire