L’évaporation du trafic existe bien, quoi que vous en pensiez

Sur une voie nouvelle il y a toujours plus de trafic que prévu. Il en disparaît aussi toujours plus qu’imaginé lorsqu’on la démolit. Dans un sens c’est l’effet « aspirateur à voitures » et dans l’autre c’est celui de refoulement, ou d’ « évaporation ».
Frédéric Héran était invité pour en parler dans la ville du célèbre pont Mathilde, brûlé, fermé, puis reconstruit : un cobaye à l’état pur, selon ses mots.

Lire la suite