Grimpeur de cols, par Alberto Marcarini

Un livre sur l’art de grimper les cols alpins en baignant dans leur beauté, leur histoire antique, leurs drames et leurs triomphes. Un livre pour les collectionneurs de cols ou de vacances à la montagne, et pour les habitants de ces confins…

Cette fois c’est à un gros livre que nous avons à faire. Aussi beau que le petit dernier, de Arnaud Manzanini, aussi beau que toutes les publications de Rossolis, il parle encore d’exploits, mais cette fois condensés sur un tout petit espace. Grimpeur de cols ne parle que des Alpes, massif que se partagent la France, la Suisse et l’Italie. 

L’auteur, Albano Marcarini, est un urbaniste qui écrit souvent dans Cycle!magazine (dont il est à l’origine) et roule des milliers de kilomètres chaque année. Il aime les cols plus que les sommets, tout en sachant qu’ils ont presque tous des histoires tragiques à raconter, comme l’atteste leur toponymie : le Saint-Gothard, le petit et le grand Saint-Bernard, le col de la Croix … Mais un col c’est aussi le début de l’au-delà, l’incursion de l’autre côté, chez ceux qui parlent pas pareil, vivent autrement …

Ce livre raconte une trentaine d’ascensions parmi les plus belles, des montées que tout cycliste digne de ce nom (si l’on veut y croire !) doit faire au moins une fois dans sa vie. Tous les Tours (de Romandie, de la vallée d’Aoste) ou criteriums (du Dauphiné) y passent. Mais le livre parle aussi d’ascensions cachées dans les replis où peu de cyclistes se rendent. 

Chaque montée est décrite par son histoire locale et son environnement, et par son histoire cycliste, politique, culturelle, … On apprend que les 36 000 Salaises, gardiens du petit Saint-Bernard, furent vendus comme esclaves par les Romains et que l’importance de ce col pourtant déclina dès le 10ème siècle. Il redevint un chemin jusqu’à ce qu’on pense à refaire une route, ce qui prit beaucoup de temps … ainsi va le livre.

C’est un livre avec de beaux textes et de belles photos, signature de Rossolis. Il nous fait voir les montées dans leur environnement, il a aussi une dimension technique s’adressant aux cyclistes, ou à leurs proches … et à ceux qui ne le seront jamais car ils auront été convaincus de leur petite forme ! Il passionnera les collectionneurs de cols, comme les marcheurs, et même les vacanciers : il leur rappellera à eux aussi de beaux souvenirs. 

2 index, des lieux et des personnes, aideront à en venir à bout. Morzine, 20 occurences; Saint-Gervais, 3; Bartali, 6; Contador, 3; Félix Faure, 1; Napoléon, 13; Voltaire, Lamartine, Rousseau pour le mont Salève, … De belles cartes anciennes ou contemporaines, et de nombreuses photos, rendent ce livre inépuisable. 

Informations pratiques (dénivelés, longueur etc, hôtels et restaurants, meilleure saison … ) nous amènent à presque 300 pages. 

Grimpeur de cols
Haute-Savoie, Valais, Vallée d’Aoste
par Albano Marcarini
aux éditions Rossolis. Février 2019, 39 €

Du même auteur chez le même éditeur :

  • Guide du chemin de fer Domodossola – Locarno.
  • Guide du chemin de fer des Merveilles.


Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire