Vélotaf mode d’emploi

Tout le charme de ce petit livre réside dans le fait que l’auteur a découvert le vélo récemment. Son ambition est simplement de guider les hésitants dans leurs premiers choix.

C’est tout le charme de ce petit livre, l’auteur a découvert le vélo récemment, il ne risquait donc pas d’être pédant. Au contraire s’il a pris un plaisir visible à écrire sur le vélo il ne prétend pas avoir réponse à tout. D’ailleurs il ne sait pas tout. Son ambition est d’aider les hésitants à s’y mettre et les guider dans leurs premiers choix. 4 ans déjà de velotaf ça n’est pas tout à fait rien ! 

Alors passons sur le fait qu’il ne distingue pas très bien la FFC de la Fub, la piste de la bande cyclable, une piste cyclable d’un couloir de bus,  et ignore l’importance des ateliers participatifs, il ne doit pas être le seul. Evidemment il aurait peut-être mieux fait de se renseigner, ou de finir d’écrire son livre après l’arrivée des dernières nouveautés… Mais ses explications sur les différents types de vélo tiennent la route, même quand il parle des vélos électrifiés, et ses conseils sont de bon aloi, surtout quand il recommande d’écouter le spécialiste, ou de se méfier des vélos d’occasion. Jérôme va vous éviter les principales erreurs du débutant, sans vous cacher que la pluie, ben oui c’est embêtant, mais le vent encore plus, et les deux en même temps pire, mais que pour s’en protéger il y a deux écoles…

Il va même répondre à vos questions idiotes sur la transpiration, la distance que vous êtes capable de parcourir, le soit-disant danger, les énormes affaires que vous transportez chaque jour et le fait que vous n’êtes qu’une meuf (moi aussi j’exagère). Et entre vélo perso et vélo public, son coeur ne balance pas, même s’il vous annonce des prix d’achat que je me demande où il les a trouvés. N’empêche, toutes les règles de base sont bien expliquées, et c’est l’essentiel.

Je ne peux pas dire que j’y ai appris grand’chose, heureusement. Cela ne sera pas le cas de l’ami que vous avez surpris collé à la devanture du magasin de vélos… ou plongé dans les sites de cycles. Les néophytes apprendront beaucoup sans lasser leur copain qui d’ailleurs n’en sait pas la moitié. Et comme pour tout, il n’y a de vérité absolue nulle part. Jérôme vous aura au moins convaincu de l’essentiel, et, surtout, vous aura évité les meilleures erreurs, sauf en matière de lectures. Là ce n’est visiblement pas son fort, mais ce n’est pas non plus l’essentiel de son bouquin à lui. Il mélange magazine de vélo de route et site ou forum de vélo urbain, et ses « idées de lecture » ne sont rien de plus que ce sur quoi il est tombé. Pour ça j’ai mieux. Qui n’a pas ses faiblesses? Vous rattraperez vous-même. 

Ce bouquin est une mise en selle, mais aussi une mine de tuyaux. Les dessins y aident, même si l’éditeur ne leur a pas laissé toute la place dont ils avaient besoin. 

Vélotaf, mode d’emploi du vélo au quotidien.
Jérôme Sorrel pour le texte et Eve Coston pour les illustrations. 
Editions Alternatives, du groupe Gallimard.
15 € neuf.

Jérôme passe par Croissy sur Seine pour aller au boulot. En ce lieu se trouve le siège de Vélotaf, dans lequel Isabelle écrit quand elle n’écrit pas dans son blog. Ce grand gaillard de Jérôme a besoin d’activité physique. 20 km dans chaque sens c’est deux parenthèses par jour, et un livre écrit le soir. Il invente même un mot, le velut, pour vélo utile. Il valait mieux que je vous le dise, bien que son velut soit aussi un vélo pour le plaisir. Comme pour tout vélotafeur, qu’on se le dise ! 

Radio
Jérôme et Eve seront les invités d’Abel dimanche 31 mars à 14 h dans son émission Rayons Libres sur Cause-Commune, ou directement 93.1FM depuis l’Île-de-France.
Une partie des anciennes émissions est en pod-cast ici.

Print Friendly, PDF & Email

5 réflexions au sujet de “Vélotaf mode d’emploi”

  1. Ah à propos de Rayons Libres sais-tu s’il est prévu que les émissions de 2019 soient disponibles sur le site de Cause-Commune ? Je me demandais si l’émission ne s’était pas arrêtée (mais j’ai découvert au passage l’excellent cyclocast).

  2. Merci pour ce compte-rendu bien troussé dans lequel je retrouve ma propre lecture du livre.
    « s’il vous annonce des prix d’achat que je me demande où il les a trouvés » : c’est un point que j’avais repéré pour ma recension. Pour sa défense il s’est en grande partie basé sur les chiffres fournis par l’industrie du cycle (s’exprime-t-elle hors taxes ?) qui laissent grandement dubitatifs.

  3. Parigo, émission sur France3 Paris Ile-de-France le 19 avril : Vélotaf, et si on s’y mettait ?, 13 minutes : Ce reportage était axé sur les métiers utilisant le vélo comme outil de travail et sur les infrastructures existantes, pistes cyclables. Plusieurs velotafeurs, les entreprises à vélo, Jérôme Sorel, Stein van Oosteren. Signalé par Ph. Parmentier.

Laisser un commentaire