La Dolce Via proclamée meilleure véloroute d’Europe

La Dolce Via, en Ardèche, a été proclamée aujourd’hui meilleure véloroute européenne au salon Fiets en Wandelbeurs à Utrecht. Foi de Néerlandais, le pays du vélo, c’est la France ! 

Comme chaque année le suspens aura été grand à Utrecht. Les années passées les examinateurs avaient déjà distingué 3 de nos fleurons, la Trans-Ardennes, la Paris-Mont-St-Michel et la vélo Francette. Cette année des 4 finalistes 2 étaient français et 1 faisait partie de la véloroute des pélerins qui traverse la France.

La Dolce Via a été déclarée ce jour meilleure véloroute européenne pour l’année 2020.

C’est donc la Dolce Via qui a finalement été proclamée meilleure véloroute de l’année au fameux salon « Fiets en Wandelbeurs » qui a lieu à Utrecht aux Pays Bas les 28, 29 février et 1 mars. Et là nous sommes pour la première fois en pays occitan ! 

Route brillante et commentaire enthousiaste !

D’après le jury La Dolce Via remplit complètement les critères de la Véloroute de l’Année (traduction par Hans Kremers) :  

Une route brillante à travers un paysage magnifique avec des vues uniques,  selon le jury. La route est pratiquement entièrement sans voitures et le cycliste savoure le calme et l’espace. Des équipements comme des bancs et des tables de pique nique invitent au repos. D’après le président du jury, Bert Sitters, on a clairement investi avec amour pour le vélo dans cette véloroute. La Dolce Via est un exemple pour les autres routes en développement.

Deux candidats français

Voici les quatre nominés de cette année, dont deux français, ainsi que le souligne Hans Kremers

Dolce via en Ardèche

Les lauréats des années d’avant

Voici les lauréats précédents:

Un vrai jury pour un plat d’argent

Rappelons que les membres du jury testent en vrai les itinéraires et établissent des notations sérieuses. Et signalons une fois de plus que ces itinéraires sont des « produits touristiques » susceptibles d’un grand intérêt économique. Ainsi voit-on, sur la future Seine à vélo un investisseur bâtir d’un coup deux hôtels à Rosny-sur-Seine, un 4 étoiles et un gite d’étape ! Le Parisien en parlait le 21 février. 

Le Loir
Print Friendly, PDF & Email

6 réflexions au sujet de “La Dolce Via proclamée meilleure véloroute d’Europe”

  1. De la part d’Albert Cessieux : Merci surtout à Jean Louis Civat Maire de St Laurent du Pape qui a réalisé les premiers 14km avec son collègue de St Fortunat sans beaucoup de soutient. La fiche du site de l’AF3V contribue encore à faire connaitre cet itinéraire qui s’est développé entre La Voulte et St Agrève et Lamastre en faisant revivre une vallée sinistrée.

    Répondre
  2. Je ne comprends pas ce choix, à moins que son revêtement ait été sérieusement amélioré (sable peu compacté donc dangereux, risque de chute au bas des descentes). La Via Fluvia entre Riotord et Yssingeaux est bien plus attractive à tous les points de vue : revêtement en enrobé bien roulant permettant l’usage par les rollers, skis à roulettes, voitures d’enfant; vues splendides sur le Mezenc et les Sucs de l’Yssingelais; aires de détente nombreuses. Il est vrai qu’elle ne figure pas parmi les candidates!

    Répondre
    • Dolce Via et Via Fluvia ne sont pas concurrentes, elles sont très complémentaires car en rajoutant Via Rhôna, il est possible de faire un très beau voyage à vélo en boucle dans une région magnifique.
      C’est vrai que la jonction entre les 2 premières, de St Agrève à Raucoule n’est pas un itinéraire prémâché (35km principalement de la descente par le lac de Dévesset et le Chamon/Lignon) mais avec un peu d’esprit d’aventure, ça devrait être à la portée de la majorité. ;-). En plus, il est possible d’embarquer son vélo dans le Velay Express, un train à vapeur des plus charmants.
      Mais ne pas hésiter quand même à s’échapper un peu des vélo-routes tant il y a à voir dans le coin, même si ces itinéraires labellisés sont un vrai plus pour attirer les débutants en cyclotourisme.

      Répondre
  3. Je suis très content de cette reconnaissance qui aidera à répandre l’idée que le vélo pour tous n’est pas cantonné aux chemins de halage et régions plates.
    Je sais bien que Dolce Via emprunte une voie déferrée, donc évitant les grosses côtes, mais elle évolue dans une région montagneuse et St Agrève est quand même à 1000 d’altitude (soit 900 m de D+ sur 73 km soit 1,2 % de moyenne)!

    Répondre
  4. Je comprends parfaitement ce choix et en félicite le jury. C’est également une de mes préférées de par ses paysages d’avant conquête par l’homme. Je ne trouve la Via Fluvia intéressante, par exemple, qu’après Yssingeaux quand on roule sur le ballast non encore aménagé de la Galoche. 😀

    Répondre

Répondre à Saulet, Bruno Annuler la réponse