Vélos urbains, 
de la roue libre au fixie

Ce livre n’est pas tout à fait ce qu’on appelle un beau livre, tel un lourd catalogue d’exposition prestigieuse, mais il est tout de même fait pour qu’on s’y promène … dans ce qu’on appelle la culture urbaine. Vous n’y trouverez ni une leçon de plus sur l’histoire du vélo ni un catalogue de vélos encore visibles en ville ou en vente dans les magasins, mais … 

Plus que de vélos urbains le livre parle de cyclistes urbains, avec un tropisme masculin et parisien assez marqué. Le glossaire appelle certes le fixie, le conversion, le vélo de piste, le lowrider ou le vélib’, mais sous chacune de ces parties c’est par le prénom de son cycliste qu’on le trouve, même lorsqu’il s’agit d’un constructeur (je découvre à la fin du livre qu’il y en aurait plusieurs à Paris) ou un professionnel. 

C’est distrayant et cela peut s’offrir. Le livre date déjà un peu car il s’agit d’une réimpression d’un ouvrage paru en 2015 et vendu à 3800 exemplaires. Le blog Le vélo urbain vous le présentait déjà en 2015 et les pages reproduites sont identiques à celle du livre dont je dispose. D’ailleurs le vélib’ du livre est le gris de 2015, et « la société qui le gère organise de nombreux évènements » … ce qui était partiellement faux (elle le faisait avec la Ville) et n’est plus le cas.

Laurent Velando
Vélos urbains
de la roue libre au fixie
Tana édition, 22,00 €

Laurent Belando fait partie de la génération des quarantenaires qui, bien avant la mode des vélos vintages et fixies, se passionnait déjà pour les sports de glisse tels que le skateboard, les rollers et le snowboard free ride.
Originaire du Vaucluse, il fait des études en arts appliqués à Montpellier puis travaille en tant que graphiste dans une agence de communication à Avignon. Il monte à Paris en 2009 où il sera directeur artistique indépendant et photographe, avant de re-déménager, cette fois vers le Pays basque, d’où il publie le livre Motorcycles juste après avoir publié, en 2015, Vélos urbains. Mais c’est finalement au vélo qu’il revient car, nous dit l’attachée de presse, c’est vraiment ça qui lui plaît. (Partie biographique rédigée à partir des documents fournis.) 
Le prochain bouquin de lui que nous présenterons parle de trajets de plusieurs jours à bicyclette, et surtout de la façon de les préparer.  

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire