Revue de presse, septembre 2020

  • En Suisse on vote pour le vélo.
  • Paris n’est ni Copenhague ni Amsterdam, et ses pistes à double-sens ne sont surtout pas à recopier.
  • L’industrie automobile tente d’inspirer la pitié, et la Sécurité routière tente de plomber le vélo. Un peu comme le Tour de France, d’ailleurs, à l’inverse du Morbihan. 
  • Les transports en commun sont si chers qu’il faudrait se demander si c’est viable de faire tant de concurrence aux pratiques gratuites et fortifiantes. Pas assez payantes pourtant pour les livreurs, qui se mettent en coopératives.
  • Pour finir apprenez ce qu’il adviendra de votre vélo s’il est volé. Ou plaidez pour un cadenas public, Rouen a promis de s’en équiper.

Les tribulations à vélo d’un urbaniste français aux Pays-Bas. Enlarge your Paris, 31 août 2020. L’urbaniste Benjamin Hecht a passé une partie de ses vacances sur les routes du plat pays. Ce n’est ni une enquête ni un reportage, plutôt un récit de choses vues. L’auteur n’a donc pas tout vu ni tout compris, par exemple sur l’usage de la brique ou de la couleur, et s’émerveille d’avoir trouvé du balisage (qui manque cruellement en France, c’est vrai, mais pas sur les véloroutes récentes… en principe), mais certaines de ses remarques sont utiles à répéter. La variété des types de pistes, l’intermodalité pour de vrai, les choix opérés en fonction des vitesses pratiquées … il cite largement Frédéric Héran, ce qui ne peut être le fait d’un mauvais homme. 

Vélo : Paris peut-il devenir Copenhague ? Dans une série de courtes vidéos (moins de 8 minutes) du journal Le Parisien. Biclou, 30 août 2020. Même si c’est toujours le donneur de leçons universel qui cause, cette fois il tape fort sur les pistes à double sens dont Paris se couvre. Il dit que Copenhague les a abandonnées depuis des lustres, et il en montre le danger. Il aime Paris et pleure de la voir se fourvoyer dans de tels archaïsmes. Il montre aussi comment on doit traiter les autos : par des trajets plus compliqués que ceux des cyclistes.

Quelques notes pour une piste. Ici il s’agit de notes de blog sans prétention, et si je les cite c’est que j’y ai trouvé une pépite. Il s’agit de notes suite à discussions informelles. Parmi les « fondamentaux », voici « Pas d’équipement bidirectionnel en milieu urbain (sauf sur une traversante, et encore, il va falloir la relier à d’autres équipements). » Allez voir ces Bécanneries de septembre, il y en a d’autres. 

Une ville cyclable peut-elle être adaptée aux tout-petits ? BICLOU [18/48] Comment Copenhague arrive à faire pédaler les enfants en ville. Dans cette mini-ville, ils apprennent à rouler et le code de la route dès le plus jeune âge, et leurs parents vont avec eux par des chemins très en-dehors des routes aussi longtemps qu’il le faut. 

Pratique du vélo : « une accélération qui a 30 ans d’ancienneté ». Frédéric Héran dans Geo.fr. sa montée en puissance actuelle s’inscrit dans le long terme. « les années 60 signent le triomphe de la mobylette avec Solex qui se choisit comme slogan « une bicyclette qui roule toute seule ».  La pratique s’effondre alors. Aujourd’hui « Le métro reste un concurrent redoutable. » « Je vois dans les années à venir une alliance forte de ces deux modalités de mobilité active, la marche et le vélo. Mais il faut pour cela que les nouveaux cyclistes apprennent à respecter les piétons, à ne pas rouler trop vite, » … 

Casque et sécurité routière

Tour de France : Abandon de Romain Bardet, victime d’une commotion cérébrale. Actu.fr Le Français (…) a chuté à 65 km/h après 100 km de route, ce qui n’était que la moitié du programme de la journée. Il avait un casque, mais roulait comme un fou, à 65 km/h en pleine descente. C’est la cause de l’accident, mais, peut-être grâce au casque, le scanner n’a pas trouvé de lésions cérébrales.  

Les vieilles rengaines reviennent, le vélo c’est dangereux, il leur faut un casque et en plus le journal s’est trompé, je rectifie : 49 % des tués à vélo le sont hors agglomération. La gravité hors agglomération (14 cyclistes tués pour 100 cyclistes blessés) est six fois plus élevée qu’en agglomération. 88% des morts à vélo sont des hommes, et les 2/3 ont plus de 55 ans. Le Parisien, 25 septembre : Sécurité à vélo : une campagne de prévention démarre ce vendredi. Une campagne de prévention pour tenter de faire baisser les accidents impliquant des cyclistes. Des chiffres qui sont en forte hausse. L’article montre sans le savoir que la Sécurité routière fait mu-muse sans fondement mais à nos dépends, avec des phrases, certes, fort bien tournées.

9 messages en 7 jours : Attention, vélos !

Sur le site de la Sécurité routière on apprend qu’il y a 9 messages (5 messages en jaune fluo destinés aux cyclistes et 4 en gris fluo apposés au cul des autobus, destinés aux automobilistes) pour une campagne de 7 jours (30 septembre à 6 octobre) avec un samedimanche au milieu. Au total 16 000 affiches sur les bus et abribus des villes de plus de 50 000 habitants, et, au moins à Paris, aussi sur les panneaux municipaux et sur des panneaux mobiles, davantage destinés aux piétons.

Casque et chasuble : la peur programmée ? Un article présenté par le GRACQ, à Bruxelles, le 29 septembre. Une étude le confirme : la communication appuyée sur le casque et la chasuble (appelé baudrier ou gilet réfléchissant) renforce le sentiment de peur associé aux trajets à vélo et diminue l’acceptabilité sociale de ce mode de transport.
Dans le secteur automobile, on semble l’avoir compris depuis longtemps : aucune publicité ne montre d’automobiliste avec une chasuble fluo à côté de sa voiture… conclue l’article ! 

On peut aussi aller faire un tour sur un de nos articles, 1 an de casque et toujours pas de preuves. Je ne m’en lasse pas …

Voilà qui est certainement plus utile qu’un casque : A Tours, Lancement du plan vélo à l’école. La Nouvelle République, 25 septembre. Il y aura toute l’année pour préparer … Rendez-vous en juin.

Zurich veut des axes cyclistes La Tribune de Genève, 27 septembreLes électeurs se sont prononcés dimanche en faveur d’un réseau d’axes cyclistes interdits aux voitures. Ils ont plébiscité à 70,5% l’initiative de gauche «Itinéraires cyclistes sûrs pour Zurich», comme en 2018 lorsque le pays tout entier avait voté pour l’introduction du vélo dans la constitution

Industrie automobile

Renault réorganisé en quatre marques dont une dédiée à la mobilité. Bus&car connexions, 9 septembre. Le groupe sera organisé autour de quatre marques : Renault, Alpine (et les voitures sportives), la marque à bas prix Dacia et, enfin, une marque inédite en charge des nouvelles mobilités.

«Un plan de massacre de l’automobile française se prépare», dit Thierry Cognet, Surtout, il s’inquiète de la santé financière du tissu de fournisseurs, et n’exclut pas de nouvelles fermetures d’usines ( Il est le président du Comité des constructeurs français d’automobiles). La Tribune, 24 février. Dans ces cas-là les malheurs des autres peuvent aider à attendrir ! 

Tavarès : Nous sommes face à un lobbye anti-automobile hyper-puissant ! Le JDD, 19 septembre. Seule l’automobile donne la liberté de se déplacer, donc Tavarès est un bienfaiteur de l’humanité et d’ailleurs ça marche fort pour PSA. Un article qui mérite le détours !!!  

Plus malin sans doute, Norauto se lance dans la réparation de vélos. Les Echos, 23 septembre 2020. L’entreprise spécialisée dans l’entretien et l’équipement automobile vend déjà des deux roues électriques – vélos, trottinettes et scooters – ainsi que des accessoires. En proposant des services d’entretien, elle veut continuer d’investir dans ce secteur prometteur.

Christian Prudhomme en roue libre. Le journal se fout du magnat des courses à vélo. Le Monde, 18 septembre. Ne dit-on pas la petite reine ? Hein ? Les écolos sont des réactionnaires, ils ne comprennent rien. Lisez la tirade sur la fierté des chômeurs dont le village sera vu dans les flammes de Californie … 

Le Monde, 19 septembre 2020 – Après le passage du Tour en Lozère en 2015. © Violaine Robert.

Métiers

Livraison à vélo. Les coopératives se multiplient pour se démarquer des géants Uber Eats et Deliveroo. Ouest-France, 29 septembre 2020. On en parlait déjà il y a trois ans, par exemple dans la Gazette Debout, citée dans notre revue de presse de juin 2017.

Pistes provisoires

Faut-il pérenniser les pistes cyclables de transition ? Oui, « si leur bilan le justifie », répond le ministère. Localtis, 24 septembre. Présentation des aides financières.

Les coronapistes marquent un tournant décisif dans la pratique du vélo en Île-de-France. Enlarge your Paris, 17 septembre 2020. Un article de Stein Van Oosteren, porte-parole du collectif Vélo Île-de-France.

Tourisme

En projet le long du canal : gîtes d’étape, cabanes pour cyclos, maisons flottantes, Maison des Korrigans, cabanes de fées… Pontivy journal, 3 septembre Mettre en valeur les atouts de sa commune en proposant des hébergements le long du canal de Nantes à Brest.

Transports

En raison de la crise sanitaire, les pertes financières subies par Île-de-France Mobilités sont « abyssales ». Sortir à Paris, 31 août. Si on ne peut pas supporter 2 mois d’arrêt c’est que c’est vraiment trop cher. Il y a moins d’un an on vous le disait déjà.

Les voyages lointains en 2020, à vélo plutôt qu’en avion. Slate.fr, 27 septembre. Cet été, des Français·es ont choisi la petite reine pour des vacances lentes et locales. « Pour ceux qui veulent en finir avec la pratique du voyage dans l’urgence, le vélo redonne du temps au temps, il valorise la lenteur.» «Le vélo représente le triomphe individualiste absolu en matière de transport, dans un grand symbole de liberté que représente le voyage (Jean-Didier Urbain, anthropologue et sociologue). Cet article traite du qui, du comment et du pourquoi. 

Vols

Comment nous avons retrouvé notre vélo volé à Paris… dans un camion. Le Parisien, 21 septembre. L’édifiant itinéraire d’un vélo volé, retrouvé 6 heures après sur le point de quitter le sol français. Cet épisode a aussi été relaté dans Biclou, la web du journal Le Parisien.

Vous craignez les vols de vélos ? Pour éviter ces mauvaises suprises, les poteaux rouennais seront bientôt équipés de cadenas connectés. PositivR, 29 septembre. Faut-il espérer le développement des objets connectés ??? 

 

A ces 9 belles paroles ne préféreriez-vous pas un chouette dessin permanent ? Juste pour frapper les esprits ? Pour que cela soit mémorisé comme un slogan publicitaire …

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire