Angles morts, voici le panneau

Un décret publié le 20/11/2020 met en place le dispositif de signalisation des angles morts et précise son emplacement. Il n’est pas certain que ce soit suffisant. 

Le panonceau devra être visible sur les côtés ainsi qu’à l’arrière du véhicule. Il concerne les angles morts sur les véhicules dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes, et s’applique exclusivement aux véhicules circulant en milieu urbain. 

Un arrêté précisant les conditions d’apposition et le modèle de la signalisation sera publié en janvier prochain, après la procédure de notification à la Commission européenne entamée en juillet 2020.  Les propriétaires de camions déjà équipés d’un autocollant auront alors 12 mois pour le changer. En voici le modèle : 

Le panneau type 2021

Sa conception a été confiée à une agence, sous la direction conjointe de la DSCR (Direction de la Sécurité et de la Circulation Routière) et de la DGEC (Direction Générale de l’Energie et du Climat, ex-Mines, qui mène les politiques de l’énergie, des matières premières énergétiques, ainsi que de la lutte contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique). Il a été soumis à un groupe de travail dont fait partie la Fub. 

A mon avis … c’est une illustration très abstraite, et cela ne servira qu’à pouvoir faire porter la responsabilité des accidents sur les cyclistes. Si on est plus gentil on convient que c’est insuffisant tout en pensant que la sensibilisation n’est de toutes façons pas à négliger.
Même vu comme ça il n’est pas sûr que ce soit mieux que les panneaux triangulaires actuellement posés sur certains camions, et ce n’est pas du tout ça qui était espéré. Ce qui est espéré c’est que le chauffeur puisse voir lui-même le problème et éviter l’accident. En l’état de la réglementation les angles-morts dans les manoeuvres de tourne-à-droite du poids-lourd ont encore le temps de sévir. Ça peut durer encore longtemps …

Pour se remémorer l’historique de l’affaire, voir l’article
Angles morts : ça peut durer encore 10 ans.

Print Friendly, PDF & Email

11 réflexions au sujet de “Angles morts, voici le panneau”

  1. Si je comprends bien, l’angle mort est en jaune, et la partie où l’on est visible est en noir… Le choix des couleurs n’aide pas forcément à la compréhension rapide, j’ai d’abord songé au jaune comme étant la partie lumineuse, donc là où l’on est vu.
    Mais surtout : au jugé, la partie « non angle mort », ne semble pas dépasser 30% de la surface totale, en tout cas l’aire jaune est largement inférieure à l’aire noire : comment est-il possible de laisser circuler un tel véhicule ?
    Il n’est donc pas possible de dépasser sans passer par cette zone « jaune », ni même d’attendre à l’arrière en sécurité ?
    Comment de tels véhicules peuvent-ils exister ? Serait-il envisageable de conduire une voiture avec un cercle de 40 centimètres de diamètre devant les yeux, et c’est tout ? C’est ce qui semble être dessiné ici…
    Je n’avais jamais imaginé que la vision des conducteurs de cars, bus, camions, était à ce point réduite !

    Répondre
    • Mêmes remarques que Gg. Pour les couleurs, un choix rouge/vert aurait été plus compréhensible me semble-t-il.
      Pour l’acceptation générale que de tels véhicules puissent circuler là où se trouvent aussi des usagers plus vulnérables, et que c’est à ces derniers de faire attention, c’est incroyable, mais cela semble faire consensus, hélas …

      Répondre
  2. Et ces conducteurs de bus qui nous dépassent, nous cyclistes (pauvres hères de la rue), en nous frôlant aux derniers centimètres = RIEN ? Ah oui, le Code de la Route et l’OBLIGATION, en ville, de dépasser à plus d’1 mètre, AUCUNE REALITE, AUCUNE IMPORTANCE ? Que vaut le dernier roman d’Irène FRAIN : « Un crime sans importance » ? J’ai déposé, directement, une plainte auprès de la Procureure de la République d’Orléans le … 8/7/2020, pour « mise en danger de mort, avec arme par destination, par conducteur de bus urbain m’ayant dépassé aux tous derniers centimètres« . Sans réponse depuis, j’ai envoyé 6 lettres de rappel à la procureure … Voila : 5 mois après toujours RIEN ! Alors « Qu’est – ce que la vie d’un cycliste ? RIEN ! » Circulez y a rien à voir. Tout est – il dit ? Amis cyclistes, surtout prenez garde aux conducteurs de bus « propriétaires exclusifs de nos rue ; avec tous droits en conséquences ».

    Répondre
  3. J’ai été chauffeur de semi-remorque dans une autre vie, donc je connais bien le phénomène des angles morts sur les gros véhicules. Et pourtant je trouve cette nouvelle signalétique complètement nulle et absconse ! Incompréhensible ! Inutile si ce n’est à dire « ah mais j’ai mon camioncollant apposé, c’est d’la faute du cycliste »….

    Répondre
  4. Ce dessin des angles morts est une bonne idée, il est + clair qu’une phrase ; seulement j’aurais colorié à l’inverse : en noir les Angles Morts , cela me semble + logique.
    Installer des cameras dans les gros camions-bus notamment avec une remorque, qui indiqueraient ces AM au moment des passages dangereux, est-ce possible ? Une jeune femme a été tuée par un bus à Pau dans un tournant, en voulant passer sur sa droite, vraiment à ne pas faire ; il vaut mieux attendre 1 mètre derrière le poids lourd ; personnellement, il m’arrive de doubler par la gauche en étant à la hauteur de la cabine.

    Répondre
      • Sauf que vous oubliez un détail… Un cycliste a le droit de passer à droite d’un PL s’il est sur une bande cyclable. En effet, dans ce cas, pour le code de la route, ce n’est pas un dépassement, mais deux véhicules, chacun dans leur voie, circulent chacun à leur vitesse.
        Il y a donc bien un enjeu, dès qu’il y a une bande cyclable.

        Répondre
    • Oui il est certainement possible d’installer des caméras, d’après ce que j’ai écrit dans l’article cité dans l’encadré bleu tout en bas.

      Répondre
  5. L’arrêté portant application de l’article R. 313-32-1 du code de la route relatif à la signalisation matérialisant les angles morts sur les véhicules lourds est signé du 5 janvier 2021. Il précise en particulier les lieux exacts où les panneaux seront apposés, et les références des couleurs.

    Répondre
  6. Rien qu’en janvier l’Observatoire des accidents de vélo a recensé 5 accidents par angle mort. Alors voici une vidéo sur la cohabitation entre vélos et poids-lourds réalisée par les transports Chazot, à Meysieu et l’association des industriels de la région de Meyzieu. Elle vient de m’être envoyée par Antoine Leplay, de Lyon, elle dure presque 10 minutes mais elle est extrêmement bien faite. je vous invite à la visionner !

    Répondre

Laisser un commentaire