Les 12 articles les plus marquants de 2020

Les 12 seront 18. ♥♥♥   ♥♥♥♥  ♥♥ Panorama sur une année peu commune fortement marquée par le vélo. 🚴🚴‍♂️🚵‍♀️ ♥♥♥ ♥♥ 

Le 16 mars on se confinait. Le 15 on avait fait le premier tour des élections municipales.
Le 27 mars Elisabeth Borne ne sait plus si le vélo est autorisé. Un sérieux pataquès. 
Le 30 avril le Conseil d’Etat met un point final à ce bazar.
En mai on croit que « l’économie repart ».
En juin on commence les coronapistes
Le 28 juin on fait le second tour des élections municipales. 
En juillet Barbara Pompili devient ministre de l’environnement.
Le 29 octobre on reconfine. On a le droit à 1 km et 1 heure. Pour le vélo ça ne veut rien dire.
Le 28 novembre on a le droit à 20 km et à 3 heures
Et en décembre on peut aller où on veut, mais toujours masqué. Un couvre-feu à 20 h est instauré à partir du 15 décembre.
Penser que l’année 2020 fut celle « du vélo » est un peu rapide. Et pourtant c’est vrai aussi.

Janvier

♥ Grand oral du vélo à Paris Où l’on voit que les candidats, parlant de vélo, ne se démarquent pas en fonction de leur appartenance politique. Les « alliances » en seront un témoignage.



Février

♥ Alors, ce numéro double historique, il vous a plu ? De l’histoire locale à Orléans et à Paris sur les anciennes boutiques de vélo. A la recherche de celles que l’on voit encore.  

♥ 2 guides pour les candidats aux municipales Guides d’action pour la mobilité à destination des élus locaux.

Carte de voeux reçue pour 2021

Mars

♥ Ceux qui se déplacent le moins facilement sont aussi ceux qui se déplacent le plus D’après les travaux du forum Vies mobiles. Les plus précaires cumulent les difficultés, ne leur tapons pas dessus ! 

 


Avril

♥ Alors comme ça, le vélo ne serait plus autorisé pour «faire de l’exercice»? Un gros scandale dû au ministère de l’intérieur et bien relayé par une presse peu regardante.

Mai

♥ Le vélo, ça rapporte, surtout s’il est cher et électrique Etude sur l’économie du vélo en France.

Juin

♥ Comment rocades et sens uniques ont failli tuer les vélos, un peu d’histoire par un acteur historique. Les politiques publiques des deux roues en France de 1970 à 1980.

♥ A Lyon, lancement du pôle de compétitivité de la mobilité active et durable

Juillet

♥ Le Mont-Saint-Michel est à nouveau accessible à vélo. L’intervention de l’Etat, pour le pire puis pour le simple et évident. Le vélo, après avoir été banni, se retrouve appelé à sauver l’économie touristique ! 

 

 

Août

♥ Les coronapistes vont-elles tirer la qualité du réseau parisien vers le haut, ou vers le bas ? Les travaux battent leur plein.

Septembre

♥ Angles morts : ça peut durer encore 10 ans

♥ Les vélorues, un dispositif très utile – mais négligé en France

♥ Franchir un pont sur la Loire : des ambitions très variables entre Tours et Orléans

Octobre

♥ Les pistes cyclables à double-sens ont-elles des pouvoirs magiques ?

♥ La Seine à vélo est loin d’être inaugurée Faire croire à une inauguration est assez ridicule, mais la presse a encore fait preuve de laxisme. La Seine à vélo devrait être inaugurée en mai prochain.

Novembre

♥ Les pistes cyclables à double-sens vieillissent mal. L’exemple de Nantes. Le Cour des 50-otages fut un marqueur de la modernité de Nantes. Il révèle aujourd’hui plus d’inconvénients que d’avantages.
John Forester est mort. Les cyclistes anti-piste ont perdu leur meilleur allié
. Ce cycliste américain qui refusait les pistes cyclables.
♥ Place de Catalogne (Paris) : passer d’un autodrome à une place pour tous. Améliorer sans mettre à plat ne fait que renforcer la prééminence de la circulation. Les Parisiens ont besoin d’une vraie ville avec de vraies places.

Décembre

Rien ? 
Merci de leur confiance à Hans Kremers, Marc Sauvez, Samy Guyet, Sébastien Marrec et Abel Guggenheim. Tiens … ??? à Jeanne à vélo aussi. 

Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions au sujet de “Les 12 articles les plus marquants de 2020”

Répondre à Jean-Jacques Annuler la réponse