Un guide du vélo en exclusivité pour les femmes

Le livre que j’ai sur mon bureau est formidable, démentant toutes mes préventions. Il s’adresse aux filles et femmes, et va transformer leur vie. C’est un livre de vélo ! 

Je me méfie de plus en plus des livres à la présentation hyper-soignée. Pour moi la forme ne doit pas compenser l’absence de fond. Cela s’est vu parfois.
Le livre que j’ai sur mon bureau est formidable. Il est très bien présenté, mais surtout il a mille qualités plus remarquables les unes que les autres. 

D’abord ce livre s’adresse à vous, que vous soyez jeune fille, dame, ou même vieille dame. Il s’adresse à vous, que vous n’osiez même pas aller à vélo ou que vous rêviez de vous élancer sur des folies, que vous angoissiez sur votre prochaine semaine à vélo ou que vous vous apprêtiez à partir pour 3 ans …

Louise Roussel est cycliste, elle bosse chez D4, au siège, et elle respecte toutes les pratiques. Seulement, à force de rouler pour le taf elle y a pris goût, et, contrairement à d’autres, elle a foncé. Elle a découvert que dans ce monde monopolisé par les hommes il y avait une voie de joie ailleurs que dans les structures bien établies. Elle rencontre des tas de femmes, de la doyenne de 85 ans à la championne d’ultra-distance et à la future membre de l’équipe olympique… Le livre est bourré de conseils donnés très simplement, il parle du vélo de ville autant que du vélo de voyage ou du sport cycliste, nous aide à assumer qu’on soit grosse, maigre, vieille, et nous donne envie … de faire des folies … en nous expliquant pourquoi on n’ose pas.  Il nous explique même comment gérer les règles menstruelles, et comment passer la mécanique par dessus-bord ! Que manger,  comment faire les bagages, et partir avec un vélo à 60 € … rien n’est compliqué, vous verrez.

Ce gros livre est vraiment formidable et DOIT absolument figurer dans toutes les bonnes bibliothèques. Louise Roussel est une femme « normale », sans aucun bagage sportif, qui nous montre que, et comment, le vélo est fait pour toutes. 

C’est un livre joyeux, poétique et prophétique. C’est pas de sa faute si en plus il est gros, encombrant, et vraiment beau. C’est un formidable outil de liberté ! euh, ça c’est le vélo, et c’est ce que montre le livre. 

Le Guide du vélo au Féminin
A vos Cycles !
Louise Roussel,
Tana éditions, mai 2021.
22, 00 €

Louise est partie le 8 mai pour un tour de la moitié ouest de la France en vélo-cargo à la rencontre des femmes qui utilisent le vélo comme outil. En ville, en voyage, dans les ateliers ou dans les entreprises, Un Autre Cycle souhaite rendre visibles les femmes qui s’engagent, qui roulent, bricolent, se dépassent. Le voyage durera environ 3000 km et se déroule dans le sens inverse des aiguilles d’horloge. Vous pouvez l’accompagner. 

Pour plus de détails se référer à son enregistrement sous komoot : Elle passe au Havre cette semaine, à Rennes le 18, La Rochelle le 25. Le 1er juin la verra à Montesquieu. Toulouse, Montpellier, Lyon, tenez-vous prêts, Decize, Nevers, on voit où elle veut en venir… enfin Paris le 24 juin, surfaces pavées sur ces 34 km, qui valent bien les 69 qui la ramèneront au bercail lillois le 30 juin.
Pour la suivre, rendez-vous sur le groupe Facebook Un autre Cycle et si vous voulez juste suivre ses actus, vous pouvez aussi aller sur instagram.

Louise Roussel sera l’invitée du rendez-vous mensuel de l’association Femmes en Mouvement, qui regroupe les professionnelles de la mobilité. Ce sera le 18 mai à 19 h, et encore en ligne (profitez-en !). Inscriptions indispensables.

Si vous êtes perplexe, allez donc relire l’article Douceurs féminines Vous verrez d’où nous partons … Dans le vélo ya pas que des filles. Ah ça non ! Les fédérations sportives voudraient bien en avoir un peu plus… et s’y prennent mal. La preuve, elles ne rencontrent aucun succès… Les filles sont parties ailleurs ! 

Print Friendly, PDF & Email

5 réflexions au sujet de “Un guide du vélo en exclusivité pour les femmes”

  1. Mais il fallait que l’éditeur affiche une cycliste casquée en couverture… Tout un programme (c’est hideux, de surcroît). Ce pourrait être rédhibitoire.

    Répondre
    • Elle est casquée et alors ? Cela me paraît un bon message sécuritaire. Doit-on nécessairement montrer une jolie fille, féminine selon des critères obsolètes?
      Je crois que ce livre parle justement de s’autoriser à rouler quelle que soit le genre de beauté ou pas que l’on est. Triste de devoir encore justifier tout cela.

      Répondre

Répondre à Isabelle Lesens Annuler la réponse