La presse de novembre 2021

  • Climat, grande vulnérabilité de Paris; la ville du quart d’heure, un concept fumeux ?
    Concertation, statistiques, évènements, tous bidons ?
  • Pendant ce temps l’Etat français vient de se rendre compte que les Jeux Olympiques étaient dans deux ans et que l’on ne pourra pas s’y rendre … n’a toujours rien fait contre les angles morts, comme nous le montre une excellente vidéo du Parisien, délègue son boulot à la Fub (ce n’est pas moi qui le dit), et ne délivre aucun message cohérent à la presse sur les accidents de cyclistes. Sur ce dernier point il y a … 3 articles …
  • Enfin, Fr. Héran nous explique très simplement pourquoi il n’y a rien d’illégitime à faire payer aux motos leur stationnement.

Bonne lecture… et partez rouler à vélo, vous serez moins anxieux (nous dit un article du Monde).

Climat

« Le Grand Paris est particulièrement vulnérable à la crise climatique ».  Le Monde, 5 novembre 21. Tribune. Avec 87 % de surface urbanisée, la métropole sera une fournaise s’alarment des élus du groupe écologiste social et citoyen dans une tribune au « Monde » où ils appellent notamment à sanctuariser ce qui reste des terres agricoles et forestières. Entre 1982 et 2017 la Métropole a perdu plus de la moitié de ses terres agricoles. / Les inondations seront de plus en plus fréquentes, intenses et violentes dans le temps. Il appartient à la Métropole, qui en a la compétence, d’assurer la sécurité des populations. La jurisprudence climatique se renforce / les inondations qui ont englouti des terres entières en Belgique comme en Allemagne et celles de la fin de l’été à Marseille.

Villes

Après Lyon, Villeurbanne envisage de passer en « Ville 30 ». Lyon capitale, 17 novembre 21. C’est « l’une des mesures phares de la Métropole de Lyon pour réduire l’accidentologie ».

La ville du quart d’heure, ce concept qui fait débat. L’Opinion, 17 novembre. Un concept lancé par Carlos Moreno qui sert surtout aux quarts d’heure de célébrité, selon la journaliste. 

Du déménagement dans l’air ? Localtis, 23 novembre. On y voit qu’un des critères importants dans le choix d’une nouvelle adresse est le souhait de ne plus dépendre de l’automobile. Les autres critères sont la proximité des services, l’absence de bruit et l’accès à la nature, parmi d’autres.

On a testé le tour d’Auxerre à vélo par la Coulée verte. L’Yonne républicaine, 20 octobre 2021. L’article étant réservé aux abonnés on a cherché un lecteur de papier. 

Le Grand contournement ouest de Strasbourg ouvert aux rollers, vélos, trottinettes… dans l’attente des voitures. 20minutes, 9 novembre 2021. Les associations invitent à boycotter l’évènement car c’est du verdissement trop facile. 

Les radars à vélo vont pour la première fois être mis en place officiellement dans une grande ville européenne. Métro, 27 novembre 2021. Expérimentés il y a quelques années, y compris en France, les radars à vélo vont pour la première fois être mis en place officiellement (…) à Barcelone.

Paris, ville la plus « cycliste » d’Europe ? Caradisiac, 23 Nov 2021. En ajoutant les autos partagées et en oubliant Amsterdam, oui, on peut faire dire ce qu’on veut aux chiffres !!! Je cite : « Paris arrive en tête des villes favorisant la mobilité partagée, en particulier à vélo. ». On voit, Paris est en tête des villes laxistes ?

Revel : la mairie organise une soirée de concertation autour des déplacements à vélo dans la ville. La Voix du Midi, 23 novembre. L’enquête préalable date d’il y a plus d’un an. Les résultats sont surprenants : « Parmi les répondants, 65 % ont un usage régulier du vélo. Les motivations sont d’ordres sportif à 72 %, ludique à 78 % et écologique à 59 %. Les principaux freins à l’usage du vélo concerneraient essentiellement la dangerosité des grands axes et des ronds-points et la cohérence des pistes cyclables. Enfin, les quatre lieux les plus problématiques pour un cycliste seraient le tour de ville, l’avenue de Castelnaudary, la route de Castres et le coeur de ville.» Inutile de se presser, inutile de connaître sa ville…

Politique nationale du vélo

Vélos, taxis, transport fluvial : le gouvernement veut développer les mobilités pour les JO de Paris 2024. Francebleu, 15 novembre 2021. A deux ans et demi des Jeux Olympiques il serait peut-être temps de penser aux déplacements. Tant pis si les lignes de métro (16 et 17) ne sont pas prêtes à temps. Le gouvernement a décidé de miser sur tous les autres moyens de transport pour les JO de Paris, à commencer par le vélo. Il va débloquer 10 millions d’euros pour aider les collectivités à créer des pistes cyclables pour relier les différents sites olympiques. 

Comment l’État a confié le guidon de sa politique cyclable aux associations pro-vélo. Contexte,  3 novembre 2020. Accès gratuit à titre exceptionnel.
C’est évidemment une bonne question. Les Assises de la mobilité à l’automne 2017 marquent le véritable décollage de la FUB, qui est présente dans les six groupes de travail mis en place. «On avait quelqu’un de compétent et efficace, un écologiste qui ne nous crachait pas au visage et qui était capable de faire avancer la cause. Il fallait l’encourager
Pour résumer, la Fub donne air et souplesse à l’Etat qui ne peut pas tout faire, notamment parce qu’il est freiné par les règles, et par la multitude des urgences.
La Fub est passée de 3 salariés à 60 salariés en six ans. Camille Selosse nous explique tout ça, avec le contrepoint de Pierre Serne, qui était alors président du club des villes cyclables, et des indications sur l’avenir. 
Voir aussi dans ce blog La Fub grossit mais ne se renie pas, à la veille de son congrès, en juin 2021.

Les cyclistes sont déclarés coupables de leurs accidents : 3 articles

  • Cyclistes percutés par des camions : voilà pourquoi il y aura d’autres décès. Vidéo de la série Biclou, par le journal Le Parisien. Entre 2005 et 2019, 23 des 49 cyclistes morts à Paris ont été tués suite à un choc avec un engin lourd. Ces drames s’enchaînent et se ressemblent. Pourtant, ils pourraient être évités en améliorant l’équipement des camions et nos infrastructures. 
    Pour en savoir plus sur l’historique des non-décisions, vous pouvez revenir à Angles morts, voici le panneau (novembre 2020) et surtout à Angles morts : ça peut durer encore 10 ans (septembre 2020).
Biclou
  • Les cycles de la violence : une analyse des discours médiatiques sur les cyclistes et les accidents de la route. Forum Vies Mobiles. Les cyclistes et les piétons sont souvent décrits par le biais de détails sans rapport avec la collision elle-même, et les collisions sont souvent présentées comme des incidents isolés (des « accidents ») plutôt que comme faisant partie d’un problème de sécurité routière plus large. L’auteur a constaté que les articles sur les décès de cyclistes sont souvent étroitement axés sur les cyclistes eux-mêmes plutôt que sur les facteurs, d’infrastructure ou institutionnels, qui pourraient expliquer ces accidents. 
  • Une auto n’a jamais tué personne. Velomag, Québec, cité par le dernier Concentré véloIl est plus que temps que les médias cessent de publier des articles ou de dire qu’un cycliste a été happé par une voiture. Ce n’est pas vrai. La réalité, c’est qu’une personne à vélo a été tuée par une personne en auto. Point. Et oui, la distinction est importante. Les mots ont un poids. Parfois celui de notre conscience.

L’activité physique a un effet anxiolytique. Le Monde, 30 novembre 2021. Une étude suédoise a montré que l’exercice physique réduit l’anxiété. Un constat partagé, qui devrait conduire à prescrire plus largement l’activité physique. On le savait … Raison de plus pour ne pas décourager des cyclistes! 

Stationnement à domicile, ou dans la rue

Paris : Face au boom du vélo, les copropriétés vont devoir s’adapter. 20minutes, 8 novembre. Fait le point sur la problématique, qui est sans doute la même dans toutes nos grosses villes. Pour les solutions, on voit surtout qu’il n’y en a pas forcément …

Pourquoi faire payer le stationnement des deux roues motorisés en ville ? France-Culture le 23 novembreFrédéric Héran tout simplement, en 8 minutes.

(Une mesure qui vient d’être reportée à septembre 2022.)
Print Friendly, PDF & Email

1 réflexion au sujet de « La presse de novembre 2021 »

  1. J’habite une résidence des années 82-83, moyennement bourgeoise, où nous avons plusieurs locaux, fermés à clé, réservés aux bicyclettes. Je ne comprends pas que ce dispositif ne soit pas prévu dans tous les immeubles en collectif, à moins que chaque appartement possède sa cave ou son garage ?…à vérifier.

    Répondre

Répondre à Rançon Annuler la réponse