Revue de presse de décembre 2021

La fin de cette triste année. Sommes-nous en train de nous effondrer ? On ne veut pas y penser, on relocalise les industries du vélo, on réorganise un peu la circulation et les primes à la mobilité, pendant que tornades et inondations succèdent aux incendies, et que le numérique continue ses ravages… 

Commerce, services

Vélo, trottinette : quatre entrepreneuses qui révolutionnent vos modes de transport. Les Echos, 10 décembre 2021. Elles ont fondé Zoov, VelyVelo, Pony ou Gaya. Pour elles, le vélo électrique (ou pas) améliore la qualité de vie des citadins et elles espèrent contribuer à sa généralisation en développant des versions high-tech et sécurisées.

Le Vélo Mad, contraint d’abandonner son « in France ». Les échos, 13 décembre 2021. La direction de la concurrence leur a reproché de pécher par ambiguité. Leurs vélos ne sont pas « faits en France », seulement conçus et montés. Je trouve que la DGCCRF a tout à fait raison, le supposé jeu de mot était trompeur.

Les relocalisations plus ou moins réussies des fabricants de vélo (s). L’express, 19 décembre. « Avec la pandémie et l’essor de l’électrique, nous avons gagné cinq ans sur la croissance habituelle » L’Express vous propose un petit tour de France des grands projets en cours. Pour le meilleur et pour le pire.

Stationnement interdit, heures de circulation… Nice réglemente la présence des livreurs des plateformes de livraison en centre-ville. France-info, 17 décembre 21. Une opération de police se solde par « douze défauts de licences de livreur coursier, trois usurpations d’identité, trois infractions pour travail dissimulé ». Au-delà des positions de défense, un exposé sur la condition des livreurs qui devrait pousser à des réformes profondes. Christian Estrosi demande au « législateur, y compris à l’échelle européenne », d' »exercer un contrôle sévère envers les plateformes qui, pour certaines, mettent en place des conditions sociales précaires et exploitent, j’ose le mot, sans remord une catégorie de personnes souvent fragilisée(s) ». Et le constat que le refus des attroupements mène à une réforme de l’organisation de ces activités.

Mobilité vers les commerces de centre-ville : 5 enseignements issus d’une enquête menée à Lille. Mathieu Chassignet dans son blog  (Alternatives économiques), 16 décembre 2021. Les automobilistes sont en réalité très minoritaires dans l’accès au centre des grandes villes et de très nombreux exemples nous montrent que les villes ayant osé réduire l’omniprésence de la voiture sont celles dont le commerce de centre-ville se porte le mieux. Conseils méthodologiques pour les enquêtes à la fin de l’article.

Déplacements quotidiens : les Français marchent plus mais boudent toujours le vélo. Les Echos, 28 décembre 2021. Un excellent résumé d’une étude récente du ministère de la Transition écologique.

Toulouse : 800 places de plus pour stationner votre vélo, au détriment des voitures. L’Opinion, 20 décembre 2021. Le nombre de places destinées aux vélos va passer de 694 à 1516 dans les parkings souterrains du centre-ville de Toulouse. Des places pour automobiles seront supprimées. Cela coûtera au cycliste 4 à 6 € par mois, réparations comprises. Plus une zone gratuite, avec un badge. 

Pour des conversations de Noël 2021 roboratives, par Jeanne à vélo. Ce n’est pas une erreur, car un de ces sujets est justement la place qu’occupe le stationnement  automobile dans nos patelins, avec des images retouchées impressionnantes. Lire : Exposé sur l’impact du stationnement auto par Daniel Moser, ainsi que Très très peu de voiture, pas d’avion, le bilan mobilité-carbone de Loïc Cedelle. (Il nous avait donné un article : Vélo et santé : aussi fort que la téléportation.)

Comment remédier aux freins vélo qui grincent ? Citycle, 27 décembre. Sans blague, voici le meilleur article que j’ai jamais lu sur un point technique. Il fallait donc que je lui trouve au moins une petite place dans mon blog. Malheureusement ce media existe depuis longtemps, avec visiblement des hauts et des bas, et, surtout, sans montrer plus que ça qu’il est un faux-nez pour un magasin en ligne de matériel pour vélos. Un magasin qui ne distingue ni en bien ni en mal de ses concurrents. Je n’aime pas trop les faux-nez, même quand je les ai repérés.

Transports publics

Waf : les chiens et les vélos pourront désormais prendre les TCL. Rue89-Lyon, 10 décembre 2021.

Presse et presse

Ne croyez pas les journaux les yeux fermés, et encore moins les sites associatifs ou commerciaux. Je lisais avant-hier le titre suivant : Indemnités kilométriques vélo, suivi de la présentation : Pour encourager les salariés à se rendre à leur travail à vélo il est possible de percevoir des indemnités kilométriques vélo. Le tout daté du 29 décembre 2021, avec un lien vers la source, un vrai journal cette fois, daté du 29 juillet 2021, dont le titre est : Indemnités kilométriques vélo : vos efforts récompensés. suivi de (…) Découvrez les avantages des indemnités kilométriques vélo pour l’entreprise et les salariés.
 ➡ L’IKV a été instituée le 1er janvier 2016 et son montant était de 25 € du km, plafonnés à 200 €/an. L’IKV fonction publique a été créée le 24 octobre 2016.
 ➡ Le Forfait mobilité durable a été institué le 9 mai 2020 pour un montant de 400€ / an maximum, il concerne un large panel de moyens de se déplacer et ne tient pas compte de la distance. Lire par exemple 
L’IKV sera remplacée par un forfait Mobilité « durable » ou IKV : la saga des lois et décrets. Et en plus récent : Cadeau de Noël : bientôt les patrons pourront offrir des tickets-mobilité.

Vous pourriez aussi lire le texte publié par le ministère de l’Economie : Frais de transport de vos salariés, quelles obligations ? Faites-le avec prudence, car cela risque de vous compliquer la compréhension … Il y est écrit : « De plus, avec le « forfait mobilités durables », qui est entré en vigueur le 10 mai 2020, les employeurs peuvent prendre en charge, s’ils le souhaitent … » sans qu’il y soit clair si c’est en plus ou à la place. Le texte renvoie à celui du ministère du Travail, à mon avis plus clair. 

💡 💡 Fiez-vous plutôt à un blog réputé et à l’information sérieuse. A noter que le dernier City Ride, déc. 21- janv. 22, en kiosque, présente bien l’affaire, aux pages 74 et 75. 

Ce mois-ci, d’ailleurs le même jour, il y a eu l’affaire du « vélo de son enfance » retrouvé dans une brocante de Bédarieux. L’histoire est à peu près similaire, sauf la conclusion : France-TV-infoÀ présent, plus rien ne l’empêche de parcourir les rues de son village à vélo et France3Avec ses « jambes qui flageolent un peu », Joseph ne montera sans doute pas sur son vélo, désormais un peu haut. Le film le montre quand même en train de l’essayer dans la rue. 
Et pourtant ils sont du même groupe et se partagent sans doute les journalistes ! Certes, ici, cela n’est pas très important, et je ne vous en aurais pas parlé s’il n’y avait pas eu l’affaire de l’IKV ci-dessus ! 

Climat et crise

Aux Etats-Unis, au moins 83 morts après des tornades parmi « les pires » de l’histoire des Etats-Unis, selon Joe Biden. Le Monde, 11 décembre 2021

Buildings are demolished in downtown Mayfield, Ky., on Saturday, Dec. 11, 2021, after a tornado traveled through the region Friday night. A monstrous tornado killed dozens of people in Kentucky and the toll was climbing Saturday after severe weather ripped through at least five states, leaving widespread devastation.(Ryan C. Hermens/Lexington Herald-Leader via AP)

L’impact de la sécheresse sur les bâtiments en forte augmentation avec un coût de 14 milliards d’euros en 30 ans. Batinfo, 20 décembre. Les sécheresses sont une des conséquences les plus visibles du changement climatique. A travers le phénomène de retrait-gonflement des argiles, ces épisodes ont un impact considérable et croissant sur les bâtiments.

2022, l’année de l’impuissance ou de la souveraineté ? Jacques Attali dans les Echos, 16 décembre 2021. On peut attendre le pire comme le meilleur de l’année 2022. Les ingrédients d’une année terrible sont réunis, mais si nous arrivons à conjuguer nos talents, nous sommes aussi capables de retrouver une souveraineté ouverte et porteuse d’avenir, écrit Jacques Attali.

Amazon, Google et les autres : comment ils achètent la France. Dossier de 14 pages dans Le Point du 4 novembre. Même l’Etat vend nos données aux Américains. 

[en Chine] les enfants sont privés de jeux vidéo. Le Monde, 29 décembre. L’article n’en donne pas la vraie raison, à mon avis. C’est sans doute tout simplement parce que, comme pour ses résultats olympiques, elle a besoin d’une population en pleine forme pour son économie . 

Service public : le cauchemar de l’effondrement. Les Echos, 14 décembreA l’école, dans l’hôpital, au tribunal, les fissures sont de plus en plus visibles. Et si l’écroulement menaçait ? La France ne décline plus mais elle s’effondre, dans le silence malgré la stridence des alarmes, dans l’ignorance malgré les évidences. Avec des pans entiers rongés de l’intérieur, la chute est inévitable.
 
Le Monde : les jeunes Chinois presque privés de jeux vidéo

Infrastructures

Infrastructures vertes : le voile se lève sur le coût de la transition. Le Moniteur, 8 décembre. Il s’agit d’un rapport du bureau Carbone4, que je vous suggère de visiter. Pour les sujets traités et pour la façon dont les résultats sont présentés.

Inès Leonarduzzi, sur le front de la pollution numérique. La Tribune, 16 décembre 2021. Elle a été l’une des premières à nous alerter sur les dangers de la pollution numérique, enjeu encore mal connu et dont l’impact est sous-estimé. 

Infrastructures en site propre pour le vélo : Même si la France décidait de quadrupler la longueur de ses pistes cyclables, les effets négatifs sur l’environnement seraient infimes et les bénéfices très importants. C’est ce que révèle une nouvelle étude, présentée par le magazine Environnement magazine du 3 décembre 21. 

A Monaco on a inventé les pistes invisibles !
L’année s’annonce féérique.
Photo par Tomoya Baba @Tomo96
Merci à @SamNantes
et bonne année à tous les cyclistes.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire