Vélocio, le père des adeptes du vélo

Tout le monde devrait connaître Vélocio car il n’y a jamais eu meilleur propagandiste du vélo que cet homme décédé en 1930. Un livre à ne pas manquer vient de paraître. Une belle découverte vous attend.

Ce livre récemment publié raconte sa vie de façon très simple et souligne le caractère de celui que l’on considère encore aujourd’hui comme un apôtre. Dès qu’il connut le vélo il en vit la potentiel tant physique qu’économique et social. Il se fit industriel pour en faire baisser le prix, mécanicien pour améliorer la machine (il fut notamment l’inventeur du dérailleur), journaliste pour en faire la promotion, animateur de rencontres vélocipédiques pour créer une communauté, et finit tel un moine-soldat, sans aucun souci de mode ou d’honneurs, alors-même qu’il était adulé. 

Aujourd’hui on se réfère toujours à lui avec reconnaissance et respect, rappelant quelques-uns de ses préceptes et n’oubliant jamais qu’il fut le fondateur du cyclotourisme en France, qu’il est notre fondateur. D’ailleurs c’est grâce à ce livre que j’ai enfin compris ce qu’est une pratique sportive du cyclotourisme, et ce en quoi elle a de vertus, et en quoi le dérailleur permit au vélo d’être introduit partout. 

Le livre, écrit et publié élégamment par un membre lointain de la famille, tombe bien. L’auteur a tenté de montrer « que Paul de Vivie était un personnage d’une étonnante modernité, un précurseur en phase avec notre époque. » Il explique le choix d’illustrer le livre par des dessins et non des photos : « j’ai estimé que des dessins correspondraient mieux à la tonalité que je voulais donner à cet ouvrage. J’ai pensé, peut-être à tort, que de vieux clichés, en noir et blanc, d’un septuagénaire en veste de bure, brouilleraient le message que je voulais faire passer. « Et en plus on n’a pas beaucoup de photos, donc les dessins peuvent y suppléer. 

L’auteur souhaitait que le livre paraisse « avant le centenaire de la Montée Vélocio à Saint-Etienne ». En 1922 eut lieu en effet la première journée Vélocio au col du Grand Bois. Moi je recommande d’offrir ce livre aux nouveaux cyclistes afin qu’ils mesurent dans quelle famille et dans quel monde ils ont la chance de rentrer. Quant aux cyclos plus anciens, ils ne trouveront que grand intérêt à cette lecture au demeurant facile. Eux aussi, pour la plupart, ont besoin de se rapprocher des grands ancêtres. A moi, en tous cas, il a rappelé les bienfaits du vélo, avec sa force dans tous les domaines qui nous tarabustent aujourd’hui. Ecoutons Vélocio ! 

Vélocio par Charles de Vivie

Le livre ne vous dispensera pas de lire des livres plus savants, tel celui du regretté Raymond Henry, avec pour titre Paul de Vivie, dit Vélocio, l’évolution du cycle et le cyclotourisme (publié en 2005 et peut-être épuisé), mais celui-ci constitue une très bonne porte d’entrée.

▶️ Etiquette commande livre Vélocio
Le livre se commande auprès de l’auteur pour la somme de 15 € plus le port. L’adresse est dans l’étiquette ci-dessus. Vous recevrez alors les modalités pratiques pour le paiement.  

Print Friendly, PDF & Email

9 réflexions au sujet de “Vélocio, le père des adeptes du vélo”

  1. Le livre de Raymond Henry, Paul de Vivie, dit Vélocio. L’évolution du cycle et le cyclotourisme, 541 pages, est toujours disponible sur le site de la FFCT, au prix de 45 euros (ISBN : 2-901282-07-5).
    Et pour compléter l’annonce de la publication de ce livre, voici un avant-goût avec Vélotextes qui propose nombre d’articles sur le vélo jusque dans les années 1940-1950, sans oublier Paul de Vivie. On peut s’abonner au flux RSS pour être tenu informé des dernières mises en ligne.

    Répondre
  2. 2023, centenaire de la Fédération Française du Cyclotourisme. Velocio (Paul de Vivie) qui en fut le premier propagateur est décédé en 1930 à Saint-Etienne mais sa tombe est au cimetière de Loyasse à Lyon (n°14). En ces temps de commémorations des défunts pourquoi ne pas aller l’honorer par une petite visite? La tombe sera rénovée prochainement par la FFCT.

    Répondre
    • J’y suis passé aujourd’hui. La montée à vélo depuis la presqu’ile permet de se mettre en jambes ! Oui, la tombe aura besoin d’un petit rafraichissement.
      Mais elle est bien répertoriée dans le petit plan-guide disponible à l’entrée, parmi les 25 personnalités marquantes de ce très grand cimetière.

      Répondre

Laisser un commentaire