Revue de presse du vélo, novembre 2022

Les 100 ans du 8 novembre.
(1) Le système automobile : Peut-on s’en passer? Est-ce qu’on s’y prend bien pour s’en passer ? l’acculturation à l’auto se poursuit de plus belle; se passer de vélo est une folie; mieux penser les restrictions d’accès.
(2) Ceux qui ne se passeront plus du vélo
(3) Ceux qui font pression
(4) Comment tenir compte des cyclistes ? la qualité, le stationnement, les carrefours … et la permanence de l’action par delà les changements d’équipe.

Lire la suite

Marche et vélo doivent reconquérir de l’espace, affirme le Club des Villes cyclables

Les difficultés de cohabitation dont tous se plaignent proviennent d’abord d’une mauvaise affectation de l’espace disponible. A l’heure où la motorisation individuelle doit décroître encore, lors de sa traditionnelle journée d’étude d’hiver, le Club des Villes Marchables et cyclables se penchait sur l’organisation de nos espaces publics.

Lire la suite

Revue de presse du vélo en automne 2022

  • Les députés sèchent leur formation. 
  • L’ONU alerte sur les faibles engagements des pays sur le climat.
  • Aller en trottinette est épuisant. Anjou-vintage reprend.
  • Lyon, Tours, Liège, Paris, Marseille, Strasbourg : stationnement, pont Wilson, choix politiques, vélos publics. 
  • L’avenir des véhicules intermédiaires.
  • L’avenir des vélos : ultra-connectés comme une auto.
  • L’avenir du Tour de France : des arrivées en pleine campagne ? 

Lire la suite

Jeux Olympiques : les sites seront-ils vraiment accessibles à vélo ?

Le Comité stratégique des mobilités des J.O.  vient d’être créé pour « organiser » les déplacements dans le périmètre des Jeux Olympiques de 2024, dans Paris, l’Ile-de-France, la France métropolitaine et Tahiti. Le vélo n’en est pas exclu… mais concrètement on ne voit encore rien, ou pas grand’chose, malgré les engagements de la candidature et les rappels de la Première ministre. Espérons que la perche soit saisie.
(Article remanié le 16 octobre à 14h10)

Lire la suite

A vélo de Dieppe à Beauvais, puis encore Clermont – Quittons la côte !

Après mes mauvaises aventures sur la côte, autour de la baie de la Somme et sur la Vélo-maritime, je décidais de passer par l’axe Londres-Paris, mais je n’avais qu’une carte routière. Peu importe, le début fut fantastique, et la suite … pas mieux qu’à l’aller. 3) Sur la véloroute Paris – Londres.

Lire la suite