20 ans de VVV

30/01/2016 14:00 - 18:00

Débat sur « 20 ans de véloroutes et de voies vertes en France », à l’occasion de l’assemblée annuelle (le matin) de l’association CyclotransEurope, qui oeuvre pour la réalisation en France de la véloroute européenne n° 3, dite de Saint-Jacques. A noter qu’elle prépare une randonnée pour cet été entre Seine, Loing et Loire. Maison du vélo, 37 Boulevard Bourdon, 75004 Paris, à partir de 14 h 00. 

Print Friendly, PDF & Email

Évènements associés à venir

  • 31/10/2021 23:59 - 01/11/2021 01:00

    31 OCTOBRE 2021 :  PASSAGE À L’HEURE D’HIVER ET HAUSSE DES PRIX DU GAZ ET DE L’ÉLECTRICITÉ

    Comme chaque année depuis 1976, nous remontons nos montres [ou réveils] d’une heure en octobre, [ou, pire, laissons faire l'horloger universel] : c’est l’heure d’hiver [Pour rappel, l'heure d'hiver c'est Soleil + 1 et l'heure d'été c'est Soleil + 2. S'il est 6 h au soleil, l'hiver on vous fera croire qu'il est 7 h, et l'été on vous entendra dire "oh, il est déjà 8 h!!! Vite, vite" etc]. Originellement instituée pour réduire les dépenses d’énergie des européens, son impact s’est en réalité avéré faible.

    Le changement d’heure : une mesure historique à l’impact énergétique contesté

    Lors du premier choc pétrolier en 1973, l’Europe a connu une forte hausse des prix de l’électricité qui était produite dans les centrales au fioul lourd. Trois ans plus tard, il a donc été décidé d’aligner nos heures d’activités avec nos heures d’ensoleillement pour réduire notre consommation d’énergie.
    Cependant, des décennies plus tard, les résultats sont peu probants.
    Ainsi, selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le changement d’heure aurait permis en 2009 de réaliser une économie annuelle de 440 GWh d’électricité, ce qui ne représente qu’une diminution de 0,09% par rapport à la consommation nationale cette année-là (486,4 TWh). Le changement d’heure aurait permis en 2009 de réaliser une économie annuelle de 440 GWh d’électricité , ce qui ne représente qu’une diminution de 0,09% par rapport à la consommation nationale cette année-là (486,4 TWh).

    Ces chiffres ont été confirmés à travers la voix des Européens qui, en 2018, ont été 84% à se prononcer contre « le changement d’heure » lors d’un sondage mené par la Commission européenne en ligne.
    Face à ce mécontentement, il avait été décidé de supprimer le changement d’heure en 2021 en Europe, chaque État devant choisir le fuseau horaire qui serait conservé à l’intérieur de ses frontières (heure d’été ou heure d’hiver). Cependant la crise du Covid-19 en ayant décidé autrement, la suppression ne devrait finalement pas s’opérer avant plusieurs années.

    Alors que les prix du gaz et de l’électricité ne cessent d’augmenter, les factures risquent d’être élevées cet hiver [ce qui n'a pas grand rapport avec le changement d'heure, ainsi qu'on vient de nous l'expliquer]. Une solution à cela est de changer de fournisseur en faisant jouer la concurrence. Un processus long et fastidieux désormais pris en charge par une jeune-pousse rennaise : Cherpas.
    Comme à tout auteur le respect est dû, je vous l'avoue : ceci était un extrait d'une publicité reçue à titre privé. Donc voici le nom de la jeune pousse qui a une application web permettant d’analyser en quelques clics les abonnements domestiques des particuliers (électricité et gaz, internet, mobile). Dans leur "communiqué" ils précisent qu'ils ne facturent pas cette analyse, et se payent sur le changement de contrat si vous décidez de faire appel à eux pour l'organiser.

    Et voilà, c'était mon coup de colère bis-annuel sur ce mensonge d'Etat qui perdure.