Draisienne à Paris, 200 ans

02/04/2018 14:00 - 16:00

Célébration du bicentenaire  de la présentation de la draisienne à Paris – 1818 / 2018
Le lundi de Pâques, 2 avril 2018

(23 avril) Les vidéos sont ici !
(23 décembre 2018) Ici un article d’une participante, Marie-Lou Cauchon, sur le site du magazine Le Randonneur. Comme j’y étais aussi je confirme que c’est bien comme ça que ça s’est passé.

 

La célébration du bicentenaire de la présentation de la draisienne à Paris – 1818/2018 – est un événement primordial dans l’histoire des deux-roues.

Il n’a jamais été commémoré : son centenaire tomba à la fin de la Grande Guerre et les 150 ans en Mai 68. Aussi, était-il essentiel de célébrer les 200 ans de la naissance du premier cycle, au cours d’une journée commémorative, qui a été fixée le lundi 2 avril 2018.

Cinq participants, en costume d’époque – Keizo Kobayashi, Alain Cuvier, Bruno Guasconi, Guy Gaudy et Martin Hauge – feront un périple historique en draisienne (5,5 km environ) pour se rendre sur les lieux emblématiques du Baron de Drais à Paris ; le rendez-vous de départ est fixé à 14h place de l’Odéon, proche du Jardin du Luxembourg. L’historien Francis Robin fera un commentaire historique sur chaque site.

Un peu d’histoire : le dimanche 5 avril 1818, furent présentées pour la première fois au jardin du Luxembourg des vélocipèdes ou draisiennes. Cette invention du baron Charles de Drais, de Karlsruhe, consistait en un véhicule à deux roues mues par la poussée alternative des deux pieds sur le sol et dirigé par un guidon.

En raison de la nouveauté de l’engin, cette démonstration attira une foule considérable, environ 3600 spectateurs ; la moitié de la recette fut remise aux victimes de l’incendie de l’Odéon.

Son organisateur, Jean Garcin, avait annoncé que les draisiennes parcourraient 300 toises, soit environ 600 mètres, en 3 minutes. Malheureusement, un enfant courut plus vite que la nouvelle machine ! Et Le Journal de Paris affirmera le lendemain : Le vélocipède est bon tout au plus pour faire jouer les enfants dans un jardin.

Tout le cyclisme est parti du jardin du Luxembourg : la draisienne sera le précurseur du vélocipède (à pédales) Michaux lancé à Paris dans les années 1860 et auquel il donnera son nom. Aux courses de vélocipèdes sur route, le Paris-Versailles de 1867, ou sur piste au Pré Catalan le 24 mai 1868, succédera le Tour de France ; et le Vélib’ sera l’épigone de l’invention de Drais : Paris est depuis 200 ans la capitale historique du vélo, le véhicule le plus utilisé au monde !

Le périple parisien :
➢ Lundi 2 avril à 14h00. Rendez-vous devant le théâtre national de l’Odéon.

Itinéraire : Rue de l’Odéon, Carrefour de l’Odéon, Rue de l’ancienne Comédie, Rue St-André des Arts, Place St-André des Arts, Place St-Michel, Pont St-Michel, Bd du Palais

➢ Vers 14h30 arrêt devant l’immeuble situé au n° 47, quai de l’Horloge où habitait Louis- Joseph Dineur, dépositaire du brevet du baron de Drais.

Itinéraire : Pont Neuf, Rue du Pont Neuf et Place M. Quentin, Rue Berger, Rue du Louvre, Rue Montmartre

➢ Vers 15h arrêt devant le théâtre des Variétés, 7 Bd Montmartre où fut joué dès le 2 mai la pièce satirique d’Eugène Scribe Les Vélocipèdes ou la poste aux chevaux.

Itinéraire : Bd Haussmann, Rue Taitbout, Rue Saint Lazare, Place d’Estienne d’Orves

➢ Vers 15h30 arrêt devant le jardin de Tivoli où le baron de Drais lui-même fit la démonstration le 21 octobre 1818.

Itinéraire : Rue de Budapest et Place de Budapest, Rue Londres

➢ 16h00 arrivée au n° 86, rue Saint-Lazare, devant le portail portant le nom de Tivoli.

Print Friendly, PDF & Email

Related upcoming events

  • 26/10/2019 16:00 - 26/10/2019 18:00

    Projection à partir de 16h30 au Grand Salon de la Mairie, 1 rue Lamoricière, 10300 Sainte-Savine (agglomération de Troyes).
    Un débat s'en suivra avec les élus, s'ils acceptent, et M. Van Oosterein, représentant de l'Ambassade des Pays-Bas pour la promotion des savoir-faire néerlandais en ce domaine, également président de l'association FARàVélo et porte-parole du collectif francilien du vélo.

    Réservation obligatoire par mail, téléphone ou directement sur la billetterie en ligne HelloAsso

    Autres informations chez Troyes-en-Selle 

  • 07/11/2019 - 11/11/2019 Toute la journée

    Réédition de la première course cycliste de fond au monde en 1869

    Départ de Paris le samedi 9 novembre à 7 heures de la place de l’Etoile, côté avenue de La Grande Armée, comme en 1869.
    Le parcours comportera trois étapes :
    1 . Paris -> Mantes-la-Jolie, le samedi 9
    2 . Mantes-la-Jolie -> Les Andelys, le dimanche 10
    3 . Les Andelys -> Rouen, le lundi 11.
    Arrivée à Rouen le lundi 11 novembre vers 17 heures place du Général de Gaulle. Ils seront une vingtaine au départ, on ignore combien atteindront Rouen, et qui sera le premier (d’habitude ils n’ont pas de dame parmi eux).

    Course à vélocipède, l'ancêtre réel du vélo. Au vélocipède il manque encore l'entraînement indirect (par chaîne, courroie ou cardan) pour être un bicycle. Ça viendra vite ! Cette réédition se fera donc en vélocipède et en costume d'époque. Le public et les accompagnants pourront figurer le début du 21ème siècle.

    Un peu d'histoire :

    ---------------------------------------------------------------------------------------

    Pour mémoire, une page d'histoire :
    La draisienne n’est pas un vélo. 

    les Allemands relevèrent le gant.
    Ils célébrèrent les 200 ans de la Draisienne,
    et, profitant de notre faiblesse, lui donnèrent une importance autrement plus grande.
    Int. Cycling Conf. Eltis, Manheim / 200 ans Draisienne
    Et voilà d'où vient l'erreur !