Inauguration de l’EV3 à Poitiers

29/06/2019 Toute la journée

La « scandibérique » est la partie française de la véloroute de Saint-Jacques. L’association CyclotransEurope en a assuré la promotion en amont, et l’animation pendant toutes les phases de décision jusqu’à aujourd’hui (comme elle fait désormais pour la Seine à vélo). Elle a publié le guide de l’itinéraire, en deux parties :

– De Namur à Tours
– De Tours à la Côte basque  

L’itinéraire présenté passe évidemment par Poitiers, haut-lieu du pélerinage, alors que l’itinéraire « officiel » passe à l’est.


Inauguration de la Scandibérique

Programme du 29 juin

Des animations seront proposées dans le cadre de l’inauguration sur le site des Genêts à Valdivienne de 10h à 17h :

  • Animation sécurité routière avec parcours cyclistes
  • La « Smoocyclette » : Pédalez, souriez, c’est mixé ! (production de jus de fruit en pédalant)
  • Atelier de customisation de vélos
  • Exposition de vélos anciens : triplette des années 30
  • Conférences-témoignages de cyclotouristes adeptes de longue distance dont Régis Quinson (Espagne-Norvège)
  • Ateliers VTT : maîtrise du freinage, maniabilité, équilibre, précision
  • Activités dédiées au cirque : monocycles, vélos désarticulés, rolla bolla (prêt de vélos à partir de 8 ans, matériel pour personnes en situation de handicap, présence de moniteurs professionnels)
  • Fanfare Banda Chauvinoise de 10h30 à 12h
  • De nombreux lots à gagner sur les stands !
  • Dégustation de produits locaux et vente de paniers pique-nique
  • Restauration cantine ambulante et buvette

Renseignements sur le site du Département de la Vienne. Les inscriptions aux randonnées donnent droit à l’assurance de la Fédération française du cyclisme (FFvélo).

Source : Association Cyclo-camping International.

Print Friendly, PDF & Email

Related upcoming events

  • 23/05/2021 Toute la journée

    EXCLUSIF ! La Seine à vélo sera inaugurée le 23 mai 2021.
    et ne l'a pas été le 15 octobre 2020.

    Ma source est sûre, mais ce n'est pas officiel.

    Le patron du département de l'Eure avait voulu couper l'herbe sous les pieds du maire du Havre.
    Ben voilà, c'était ridicule, ça l'est encore.