Les vies qu’on mène

Expo Les vies qu’on mène, Paris 4° 

À partir du 1er mars 2022, le Forum Vies Mobiles présente à la Cité internationale des arts, à Paris, l’exposition Les vies qu’on mène, résultat d’une mission photographique confiée au collectif Tendance Floue pour documenter la diversité des modes de vie des Français. Après la crise sociale majeure qu’a été le mouvement des Gilets jaunes, en réaction aux entraves faites à nos déplacements (taxe, vitesse, etc.), puis une crise sanitaire mondiale qui a limité ces derniers de manière inédite, la place centrale de la mobilité dans nos vies n’est plus à démontrer. Mais la diversité des modes de vie des Français reste, elle, encore mal perçue. Avec plus de 400 photographies, l’exposition offre une incursion sensible dans le quotidien des jeunes, des familles et des vieux habitants de notre pays, des pauvres, des citadins, des personnes isolées, des riches et des ruraux, été comme hiver, de jour et de nuit, avant et pendant la crise sanitaire.

Exposition du Forum Vies Mobiles
Avec les seize photographes du collectif Tendance Floue et un photographe de Magnum Photos

CITÉ INTERNATIONALE DES ARTS, Paris, 4e
1er mars – 19 mai 2022
Entrée libre

La crise sanitaire que nous traversons depuis près de deux ans a bouleversé au premier chef nos manières de nous déplacer (fréquences de nos trajets, moyens de locomotion utilisés, territoires parcourus) et la façon de les appréhender (découverte de nouveaux rythmes, fuite de la promiscuité, etc.). Cela nous a fait prendre pleinement conscience de la place centrale que les déplacements occupent dans nos vies, qu’elles qu’en soient les raisons (emploi, santé, vie sociale, etc.), dans nos territoires et nos économies. Auparavant, une autre crise de la mobilité, nationale celle-là, le mouvement des Gilets Jaunes, avait démarré avec la contestation de la politique de prix des carburants : trop élevé pour les voitures, trop bas pour l’avion.

Notre mobilité se trouve ainsi au cœur des dernières crises contemporaines : sociales, économiques mais aussi environnementales. Pour autant, elle impacte très diversement les Français, suivant leur métier, leur cadre de vie, leur âge, leur réseau social, etc., bien loin des dichotomies trop simples (centre/périphérie, riches/modestes, hommes/femmes, moyens de locomotion individuels/collectifs…) habituellement mobilisées.

 

Cité internationale des arts

Site du Marais, 18 Rue de l’Hôtel de ville, 75004 Paris
Métro : Ligne 7 Arrêt Pont Marie ou Ligne 1 Arrêt Saint-Paul
Vélo : piste cyclable sur le quai de l’Hôtel de Ville, de la rue Lobau (arrière de l’Hôtel de Ville) au pont de Sully. Piste cyclable sur la rue de Rivoli, de la Bastille à la Concorde, et même bien plus. Voir Geovelo.

Entrée libre et gratuite

Du mardi au vendredi de 14h à 19h
Samedi et dimanche de 10h à 19h
Ouverture nocturne un jeudi par mois jusqu’à 21h

 

Print Friendly, PDF & Email

Évènements associés à venir

  • 08/11/2022 10:00 - 19/02/2023 18:00

    Ouverture décalée au 8 novembre

    Grande exposition sur le renouveau du vélo en Europe
    du 19 octobre 22 au 19 février 23
    Saint-Etienne

    Le retour du vélo fabriqué in France

    À côté d’acteurs comme Décathlon, qui propose des produits en partie assemblés en France, ou Cycleurope, qui poursuit l’aventure des cycles Peugeot et Gitane, la bicyclette et ses usages se réinventent dans l’hexagone à travers une multitude d’entreprises innovantes et d’artisans du cycle, pionniers de solutions nouvelles, durables, et performantes. Pour ne citer que quelques exemples : la Manufacture du Cycle à Machecoul relance la marque Sunn, pionnière du VTT ; en Auvergne, Cycles Victoire réinvente le vélo haut de gamme sur mesure...

    Une nouvelle culture de la mobilité

    Que ce soit pour se déplacer au quotidien, aller au travail, se dépasser à travers le sport ou voyager en mode cyclotouriste, avec ou sans assistance électrique, le vélo revient fortement sur le devant de la scène. Incarnant un nouvel apprivoisement de la ville, il participe à une société plus respectueuse de l’environnement.
    Au-delà des considérations écologiques et d’usage, l’esthétisme du vélo est un enjeu de désirabilité : « Dis-moi sur quoi tu pédales, je te dirai qui tu es ».

    En France comme dans tous les pays voisins, cette culture du cycle se réinvente grâce au travail des entreprises, ingénieurs et designers qui innovent pour fabriquer les vélos d’aujourd’hui et de demain. On verra donc une sélection de plus de 70 pièces qui révolutionnent nos pratiques cyclistes et nous laissent entrevoir les vélos du futur. Au-delà des objets, elle explore les processus de fabrication innovants qui sous-tendent cette nouvelle histoire industrielle. on verra un vélo démonstrateur des capacités de fabrication en Europe, équipé d’un maximum de composants et de matériaux produits en France ou en Europe.

    Seront également là ... Moustache, Velo’v de JCDecaux à Lyon, les vélos sur- mesure de Cycles Victoire fabriqués à Clermont-Ferrand, un vélo de Jean Prouvé ou les fabuleux vélo en titane. Matthieu Chollet, fondateur de Pechtregon, le plus étonnant créateur fabricant français de vélos. Vous découvrirez également les légendes stéphanoises, l’innovant Vitus, les performants MecaCycle et l’iconique Velo Mercier rose de Raymond Poulidor...