Vélotour Paris

24/06/2018 Toute la journée
Paris, France
Address: Paris, France

Article ici, du 24 juin.

 

4° édition, déjà ! Après le XV°, le XIX°, le XII°, ce sera les 12 et 13°.

L’événement cycliste festif VÉLOTOUR propose de s’aventurer, seul, en famille ou entre amis, dans des lieux habituellement fermés aux cyclistes.
«Braver l’interdit» à vélo pour découvrir ou redécouvrir sous un autre angle des lieux culturels, historiques ou sportifs de la ville, c’est tout l’enjeu du VÉLOTOUR. D’abord créé à Dijon, puis étendu à d’autres villes de France depuis 12 ans, la capitale attend 7 000 personnes pour l’événement 2018. A vous la course dehors-dedans à vélo déjantée pour redécouvrir Paris sous un nouvel angle !
 24 JUIN 2018 
Avez-vous déjà pensé faire du vélo sur les planches d’un théâtre ? Pédalé dans une salle de spectacle ou un musée ? Roulé sous terre ? Fait du vélo dans un centre commercial ? Sont déjà annoncés l’Hippodrome de Vincennes, l’Ecole des Arts et Métiers, l’école nationale supérieure d’architecture (Paris Val de Seine), et même le Palais de la Porte Dorée, tout à la fois monument Arts décoratifs, aquarium tropical et musée de l’immigration !
Seuls besoins pour y prendre part : avoir un vélo – quelque soit son niveau – et une bonne dose de bonne humeur ! L’itinéraire permettra de parcourir 15 à 25km à allure libre et mettra en avant une dizaine de sites insolites de la ville de Paris dans les 12ème et 13ème arrondissements.

TARIFS 2018 :
Enfant – de 12 ans : Entre 0 et 5 euros
Adultes : Entre 10 et 20 euros
Inscriptions sur www.velotour.fr
La billetterie en ligne a ouvert le 15 février 2018. L’inscription est nécessaire pour participer à l’événement et le nombre de place limité à 8 000.

Print Friendly, PDF & Email

Related upcoming events

  • 23/05/2021 Toute la journée

    EXCLUSIF ! La Seine à vélo sera inaugurée le 23 mai 2021.
    et ne l'a pas été le 15 octobre 2020.

    Ma source est sûre, mais ce n'est pas officiel.

    Le patron du département de l'Eure avait voulu couper l'herbe sous les pieds du maire du Havre.
    Ben voilà, c'était ridicule, ça l'est encore.