Les « exclus du transport » ont parfois besoin de l’automobile

Les 6èmes rencontres de la mobilité inclusive ont bousculé quelques ron-ron bien pensants. Dans la situation actuelle, ce sont les plus isolés et les plus fragiles qui ont le plus besoin de l’automobile. Double injustice qu’associations, et pouvoirs publics parfois, s’efforcent d’adoucir. Un grand journal, un congrès et un programme national vont dans le même sens.

Lire la suite