3° édition pour le Pouvoir de la pédale


Le livre qui nous explique en quoi le vélo transforme nos sociétés, revu et enrichi

Le livre qui nous explique en quoi le vélo transforme nos sociétés (« nos sociétés cabossées »), paru en 2014, connaît sa 3° édition, revue et enrichie

C’est le même texte, incisif et vivant, mais corrigé des quelques erreurs (mineures pour la plupart) que les esprits pointilleux avaient signalées lors de la première édition. A relire, donc, pour s’y voir rappeler les meilleures vérités que l’on nous cache généralement. Faites-le crayon à la main, car si la mise en page a changé (elle est peut-être plus efficace dans certains cas), la richesse n’a pas faibli.

Des compléments ont été ajoutés dans le texte, comme la mention de la réalisation ou non de ce dont on parle, ou le rappel des différents Plans vélo nationaux. Quelques broutilles sans importance ont été retirées, concernant notamment la ville de Paris. Des passages assez critiques ont aussi été remplacés par des paroles plus policées (cf. « les représentants auto-proclamés des piétons … » p. 144 deviennent p. 150 « Tout se passe comme si les piétons considéraient les voitures comme légitimes »). Mais pas partout, car l’auteur prend parti, y compris sur des détails. Il s’insurge par exemple contre l’idée d’emporter gratuitement les vélos dans les trains (p. 151). On ne niera pas qu’il connaît ce dont il parle !

Les vélos sans maître ont aussi fait leur apparition, dans le chapitre « Les vélib’, moyen de déplacement ou de communication ? » sans que cet angle soit modifié. Deux articles, parus ailleurs, ont été ajoutés. L’un porte sur la question de savoir quelle ville est la capitale du vélo, et passe en revue une quinzaine de prétendantes. L’autre porte sur l’explosion du vélo partout en France, même là où il est le plus maltraité, parle des vélos avec ou sans bornes (« sauvages »), et des avatars du velib parisien, pour finir par évoquer les « nouveaux défis » que sont le partage de l’espace, le rôle de la police, l’indemnité kilométrique ou le financement du plan vélo national …
Le livre s’arrête là car il est sorti en mars 2018.

Ce livre aura été le terreau sur lequel Olivier Razemon a vu naître son second livre, Comment la France a tué ses villes, paru en 2016. Du vélo on est ainsi passé à la ville, laquelle a besoin du vélo, mais ce n’est pas pareil.

 

 

Le pouvoir de la pédale
Olivier Razemon.
Editions Rue de l’Echiquier
Coll. L’écopoche, 9 €
–> Il tient dans la poche, en effet, notable avantage pour les cyclistes !

Présentation de la première édition, en 2014.

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “3° édition pour le Pouvoir de la pédale


  1. Intéressant. J’ai lu la première édition mais je ne me souvenais pas qu’il s’insurgeait contre le transport gratuit des vélos dans les trains. Il y a un truc qui m’échappe, là.

Laisser un commentaire