Voyage à Charleroi, la révélation d’une ville

Découvrir sa propre ville à vélo est sans discuter le meilleur moyen que peut trouver un maire pour ce faire. Le bourgmestre de Charleroi nous le prouve dans un livre révélateur d’une méthode et d’un état d’esprit. Au passage nous découvrons une ville insoupçonnée. 

Arthur Rimbaut se rendit à pied de Charleville à Charleroi. Nous, nous nous rendons de Maubeuge à Charleroi par l’euro-véloroute n°3, nous joignons deux villes baignées par la Sambre, détruites par les guerres, blessées deux fois par l’industrie. Vous pourriez aussi suivre le GR du charbon, qui vous révèlerait le sillon bénit et maudit de France en Allemagne par la Wallonie. 

Charleroi, ville neuve de 350 ans, 10 fois détruite, meurtrie, puis épuisée par le départ de son industrie, est tout autre que celle que nous voyons en passant sur le ravel. Le livre présenté ici relate le «voyage» à vélo qu’a effectué Paul le bourgmestre en compagnie de deux de ses potes, Marcel le journaliste et Axel le photographe, à la rencontre des habitants. 9 jours répartis sur 3 mois à écouter, encourager, admirer, se souvenir, réfléchir et comprendre. 

Charleroi est une ville où la population se renouvelle sans cesse (1/3 de la population a changé l’espace d’un mandat!), où l’on compte au moins 20 nationalités. C’est une ville fauchée, mais riche de sa population, chaleureuse et inventive. Une ville d’ouvriers créateurs, de femmes entreprenantes, d’habitants historiques et de gens de passage, une ville où le mot solidarité veut dire entr’aide et espoirs partagés, initiatives et attention. C’est aussi un lieu où la « civilité » est sans cesse à réapprendre.

Par ce livre nous découvrons une ville devenue véritable laboratoire de la Ville, entre passé et futur, entre récents arrivants et vieux Carolos, entre traditions réinventées et fêtes. La ville se révèle soucieuse de la vie de la proximité mais aussi de l’instruction, de la culture, de l’accompagnement des solidarités, de l’innovation et de l’avènement des nouvelles formes que prend l’économie.

Cette lecture à trois voix s’impose à quiconque s’intéresse au renouveau des quartiers meurtris. L’avant-dernière partie, écrite par Paul, est d’ailleurs un véritable discours de la méthode à l’usage des responsables politiques. 5 grands principes se sont dégagés d’intenses tractations avec tous ceux qui l’ont voulu. Ils décrivent ce qu’est une ville accueillante, fière de son histoire et qui a décidé d’être résolument moderne, raccordée au monde.

J’ai lu ce livre avec grand plaisir tellement les rencontres y sont attachantes et les découvertes incroyables. Charleville est beaucoup plus que sa piste cyclable en boucle et ses térils, ses quartiers, ses commémorations. C’est une ville qui mériterait qu’on s’y arrête, ne serait-ce que pour ses bâtiments, places publiques, constructions contemporaines. Au moins lisez le livre et faites-le tourner ! 

Voyage à Charleroi
Marcel Leroy & Paul Magnette, avec Axel Delepine pour les photos.
Luc Pire éditions, mars 2018. 20 €


 

Que nous dit Charleroi sur le monde ? se demande la 4° de couverture. Que la civilisation occidentalo-industrielle est en grande mutation et qu’il faut y aller vaillamment; que l’heure est aux grandes migrations et que seule l’attention de tous à tous nous permettra de vivre ensemble; que les civilités varient d’un lieu à l’autre et qu’il faut les respecter. Et enfin que c’est par « l’éducation bienveillante » que l’on forme des adultes de qualité…

 

P.S. On me suggère de vous préciser qui est Paul Magnette : « P. Magnette a abandonné son poste de ministre pour accepter le majorat de la ville de Charleroi empétrée dans des «affaires» qui ont secoué la Wallonie. » Source Wikipedia. Ceci ne se perçoit pas dans le livre, qui me paraissait se suffire à lui-même.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire