Pas de Talent pour Isabelle et le vélo

10 lauréats pour la 6° édition des Talents du vélo, dans cinq catégories: entrepreneuriat, solidarité, pédagogie, communication, innovation. La cérémonie était organisée hier au sein du salon des transports publics. Le blog Isabelle et le vélo était candidat pour la seconde fois, mais ses mérites n’ont pas eu plus de succès que la première fois.

41 candidats, 10 lauréats, Isabelle et le vélo était candidat pour la seconde fois. Echec encore, mais cette fois-ci devant plus fort que moi, puisque c’est Rennes Métropole qui l’emporta, pour l’opération Mobil’acteurs : le défi – saison 2 consistant à faire tester le vélo. J’aurais bien voulu remercier publiquement Adrien Caillot, Abel Guggenheim, Hans Kremers et tous les lecteurs pour leur participation, mais cet échec, très relatif, ne nous empêchera pas de continuer l’aventure. N’est-ce pas ?
Dans cette catégorie il y avait 7 candidats, parmi lesquels l’association Mon Cher Vélo, un livre que je n’ai pas aimé, un dessinateur, un documentaire et plateforme web en projet, et un évènement quand même assez petit en Bourgogne.

Bonne remise des prix

Parmi les lauréats : 

  • Le Conseil départemental du Val-de-Marne (94), qui a pris conscience que sans garages à vélo le nouveau métro du GrandParis ne pourra pas fonctionner correctement.
  • Le pôle écomobilité du Groupe La Poste, qui remplace tous ses scooters par des vélos assistés, beaucoup moins dangereux, et mène des PDE où le vélo trouve toute sa place.
  • VeloCOmotion, plateforme numérique de location de vélos et services connexes, lancée dans très peu de temps.
  • Velowomon, de Lambersart, pour l’action « Le vélo en famille, ça roule » destinée à mettre les familles en selle : location, accompagnement de vélos cargos et autres, action « convoi exceptionnel ».
  • Toutenvélo, à Rouen, livraisons et déménagements. Sur le modèle de Rennes.
  • Fées du sport, à Agen, prêt de vélos à des demandeurs d’emploi et remise en selle, en partenariat avec Pôle emploi.

 

Les anciennes éditions :

  • Talents du vélo 2015, jolie moisson, 21 septembre 2015
  • Talents des mobilités, une très belle moisson, 14 juin 2014
  • Prix talents du vélo 2013, 30 mai 2013
  • Talents du vélo : les lauréats de 2012, 7 juillet 2012. Avec une dotation en argent pour un lauréat.
  • Talents du vélo : les lauréats, 23 octobre 2011. C’est celui où le blog Isabelle et le vélo était candidat: Le Club des villes et terrtoires cyclables a tenu son 19° congrès à Dijon, 9 octobre 2011.

Tous les candidats de cette année sont présentés dans le dossier de presse, sur le site du club des villes cyclables (cliquez sur l’image). dossier_de_presse_tdv_2016

 

 

Print Friendly, PDF & Email

4 thoughts on “Pas de Talent pour Isabelle et le vélo

  1. Rassurez-vous, nous sommes un très grand nombre de lecteurs fidèles, nous lisons tous les articles que vous nous offrez et nous vous plaçons en tête des personnes dévouées et compétentes qui œuvrent pour que le cyclisme quotidien ne soit pas un objet de mépris, un paria dans la vie courante.

  2. Comme les commentateurs précédents, ça ne m’empêchera pas de continuer à lire attentivement ce blog. Merci d’avoir eu envie de me remercier publiquement. J’ignorais que j’étais indirectement candidat à ce concours, à travers ton blog. Je l’étais plus directement, en revanche, au nom de Vélocampus Besançon.
    Notre projet n’a pas été retenu. C’est le jeu.
    Ce qui me déçoit un peu, c’est qu’à la lecture rapide de ce dossier, je trouve que les lauréats ne semblent pas être les plus intéressants.
    On dirait qu’on a privilégié les gens « célèbres » dans le milieu (Nicolas Mercat…), les grandes entreprises (La Poste…) et les grosses collectivités (Rennes, le Val de Marne…) plutôt que les petits projets plus intéressants à mes yeux. Nicolas Mercat est quelqu’un de très bien, mais tout le monde le connaît déjà.
    Le lauréat dans la catégorie « innovation » est un site de location de vélos. Mouais. Pour être franc, je ne m’attendais pas à gagner avec le projet de Vélocampus, mais j’aurais aimé être battu par quelque chose d’autre.
    Je ne cherche pas à enlever leur mérite aux lauréats, toutefois. Simplement, je pense que d’autres projets pouvaient être davantage mis en valeur.

  3. Apres notre discussion de cet après-midi au concours de machines, je prends connaissance de votre article sur les talents du vélo que je ne connaissais pas ; comme je vous le disais, je lis depuis quelque temps votre blog qui est très enrichissant.

Laisser un commentaire