Bravo à Patrice Pattee

_enq7xo__400x400Patrice Pattée vient d’être décoré pour ses passe-partouts qui améliorent le confort et la sécurité des cyclistes à tous les carrefours de sa ville de Sceaux, à une douzaine de km de Notre-Dame de Paris par l’axe direct de la coulée verte du TGV atlantique.

La ville de Sceaux aura été pionnière pour la mise au pas de la circulation routière dès les années 90. Son premier plan vélo date de 2007, la mise en zone 30 du territoire a été effectuée en 2009. Son second plan vélo a été voté cette année.
autre-rond-point-300x244Patrice Pattée a reçu hier le trophée des mobilités en Ile-de-France remis par un jury comprenant notamment Stephane Beaudet, vice-président du conseil régional en charge des transports, Christian Collin, membre du bureau de l’association Rue de l’Avenir et Véronique Michaux, secrétaire du Club des villes cyclables. Il avait déjà reçu le Guidon d’or de la FUB en 2010 et avait été reçu dans l’émission Roue-libre en mai dernier. Il y avait expliqué que donner des avantages aux cyclistes rendait les automobilistes jaloux, ce qui pourrait les inciter à devenir cycliste !

th
Cette 4° édition a été rendue publique lors des Assises 2016 de la mobilité en IDF, qui a pour objet de faire le point sur la mise en oeuvre du PDU régional. Montrée en exemple, l’action de Sceaux, discrète et persévérante, courageuse et clair-voyante, devrait inspirer celle de l’exécutif francilien élu il y a bientôt un an. Et d’abord une vision stratégique ? (voir La Région Ile-de-France aura-t-elle un Plan vélo ?)

Print Friendly, PDF & Email

3 réflexions au sujet de “Bravo à Patrice Pattee”

  1. Nous devrions expliquer à nos aménageurs et élus que le mieux, pour la sécurité et l’agrément des cyclistes, est de s’arrêter le moins possible : nous pouvons ralentir, anticiper, accélérer mais, dès que nous nous arrêtons, nous devenons une cible et une gêne lors du redémarrage car nous avons du mal à retrouver notre vitesse de croisière et notre stabilité. A partir du moment où ces personnes auront compris le problème (et, encore mieux, testé sur eux-mêmes cette difficulté à redémarrer) ils accepteront les tourne-à-droite, la remontée de file à droite et autres double-sens qui nous évitent ces arrêts et redémarrages usants et périlleux.

Laisser un commentaire