La maire de Paris interrogée par Rayons libres

– Un long entretien avec la maire de Paris qui balaye les questions du vélo à Paris : un réel vent d’espoir !
– La liste de tous les podscast de Rayons libres, avec les liens, réalisée et diffusée par Cause commune. 

 

Dans Rayons libres n° 12, Anne Hidalgo, 13 mai 2018 (enregistré).
Rediffusion lundi 14 mai à 12 h.
3 sujets majeurs : Le retard du plan vélo, les motocyclistes, les vélibs

– Son enfance lyonnaise à vélo, sa jeunesse parisienne sans vélo. Son rapport au vélo et sa bonne connaissance du sujet.
– Le fait qu’elle soit une femme ne facilite pas sa tâche face à ceux pour qui l’auto est un symbole de puissance. La place des femmes dans la vie publique et les stéréotypes sexistes véhiculés par les médias notamment.
– Le Plan vélo parisien, son retard. Les difficultés, politiques, et ses souhaits, notamment sur le stationnement, des autos, des motos, des vélos.
– Sa véhémence contre le comportement des motocyclistes. Un prochain rendez-vous avec leurs associations. Le stationnement payant pour les 2RM mis en place à Charenton.
– Svoovengo : l’historique, les mesures prises, le non-respect des engagements; une expertise sur le processus de désignation de l’entreprise : une reprise en main s’apparentant à une remise à zéro… Un suivi transparent et public dès le 14 ou 15 mai.

 

Les autres poscasts à télécharger ou écouter ici : 

11 : WorldFoodorama, un projet de voyage à vélo sur le thème de la nourriture. 6 mai 2018

10 : Patrice Pattée, adjoint au maire de la Ville de Sceaux. 29 avril 2018

9 : Isabelle Lesens, blog Isabelle et le vélo. 22 avril 2018

8 : Philipp Hertzog de Ras le Scoot. 15 avril 2018

7 : Stein van Oosteren, président de l’association Far à vélo (sud de Paris), initiateur des covelotaf, itinéraires de velotaf accompagné pour aider à se passer des transports en commun (en grève!). 8 avril 2018. / Explication ici :Essayer le vélo, c’est l’adopter. /  Carte ici. / Article ici. /

6 : Mickael Tardu, ancien animateur de l’émission Tout un rayon (France bleu) à laquelle participait Abel. 1er avril

5 : Erick Marchandise, président de l’association CyclotransEuropepromotrice de l’eurovéloroute de Saint-Jacques (EV3) 25 mars

4 : Matthieu Faure, de chez ofo, entreprise de vélos sans bornes. 18 mars

3 : Frédéric Héran, chercheur et auteur. 11 mars 2018. Avec un entretien exclusif avec Catherine Trautmann, ancienne maire de Strasbourg, à l’origine du plan du centre en étoile.

2 : Olivier Schneider, président de la Fub, Fédération des usagers de la bicyclette, initiatrice du baromètre des villes cyclables. 4 mars. 

 

Rayons libres, sur Cause-commune
A écouter tous les dimanche
à 14 h :

sur le web
– à la radio en Ile-de-France
93.1 FM

Print Friendly, PDF & Email

7 thoughts on “La maire de Paris interrogée par Rayons libres

  1. Tout cela a l’air d’un plan com’ pour rattraper le retard du plan vélo et le fiasco du vélib’. Un vent d’espoir ? Non car bien trop de promesses ne se sont pas concrétisées. Si elle arrive à réaliser le plan vélo et à redresser la barre sur le vélib’ avant la fin de la mandature elle aura mon estime, sinon qu’elle ne compte plus sur moi.

    • Selon l’adage “un tiens vaut mieux que deux tu l’auras”… qui nous dit qu’un autre maire en 2020 ne sera pas plus hostile au vélo, façon Valérie “voie sur berge” Pécresse ?

      • Les voies sur berges sont une opération emblématique qui a fait beaucoup parler mais l’apport pour la circulation vélo est très faible. Globalement quand on pense que ça fait 17 ans de mandature continue affichée “favorable au vélo” depuis Delanoë, les résultats réels sont pour l’instant loin d’être a la hauteur. C’est bien sous Tiberi, quelqu’un qu’on aurait pu a priori classer “hostile au vélo”, à partir de 1996 que les premières pistes sérieuses ont été construites. Au final les postures ne changent donc pas grand chose. Il faut juger sur les faits.

  2. Á notre époque on nous inonde de pleins d’indicateurs, certains plus ou moins utiles, oN va dire que cela occupe et crée des emplois, d’autres appèleront cela “relancer l’économie “. Je ne pense pas que celui auquel je pense existe.
    Il s’agirait d’établir le rapport entre promesses et réalisations pour nos principaux élus, tout au long de leur mandat.

  3. Elle aurait moins subi de critiques sans sa mesure d’interdiction des véhicules anciens, socialement injuste et techniquement injustifiée. Dommage car il y a fort à parier qu’elle sautera aux prochaine élections alors que globalement elle va dans le bon sens (même si elle n’y va pas assez vite, je rejoins en cela les commentaires du dénommé Laurent ci-dessus).

  4. Je reviens sur cette interview pour remercier Rayons Libres et notamment Abel : il connait bien son sujet, il a un ton plaisant, une voix qu’on sent chaleureuse à l’image de sa personnalité et une vraie présence radiophonique qui redonne l’envie d’écouter la TSF. (non, je ne remonterai tout de même pas au poste à galène…)

Laisser un commentaire