Octobre 2018 dans les médias

  • Les vélos en libre-service, présentation et histoire dans Le Monde. Le point sur les mobilités partagées. Le maire de Bordeaux écarte un opérateur de trottinette en libre-service.
  • Le vol des vélos à la radio, l’affaire idiote du marquage.
  • Une maire championne de France de vélo, un maire qui n’a repéré que 2 cyclistes dans sa ville (déchaînant l’humour autour de lui).
  • Retour sur la psychologie du statu-quo.
  • Le blog du mois !

La loi Elan sur le logement adoptée définitivement par le Parlement. Batinfo, 17 octobre. Rien sur les garages à vélo, mais au cas où vous souhaitiez vous en assurer par vous-même.

A la radio
Comment savoir quel type de vélo il me faut? Que deviennent les vélos volés ? Quoi vérifier pour être rassuré dans son achat ? Cette édition de Rayons-Libres avec Léry, animateur du site Velook est passionnante.

La bête affaire du marquage des vélos.
Plusieurs canards se sont précipité sans réfléchir pour dire qu’une carte grise allait être imposée aux cyclistes. Ils avaient méchamment brodé sur le marquage des vélos qui se trouvera dans le projet de loi sur les mobilités, avec la vocation d’aider à lutter contre le vol. Un historique sur les immatriculations des vélos se trouve chez Velomaxou : Le danger de l’immatriculation des vélos, et Carte grise vélo, l’imposture. Sur les façons d’immatriculer vos vélos, lire ici : 3 façons de parer les vols de vélos.

Lourmais. À vélo, la maire est championne de France des élus Pour sa quatrième participation, Béatrice Duguépéroux-Honoré s’est imposée au championnat de France des élus. Ouest-France, 22/10/2018 

Montpellier : quand le hashtag #JeSuisUnDesDeux des adeptes du vélo devient viral. MidiLibre, 27 octobreEn déclarant qu’on ne crée pas une piste cyclable « pour qu’elle soit utilisée par deux personnes », à l’occasion de l’inauguration de la déviation de Castries, samedi 20 octobre,  le maire de Montpellier Philippe Saurel a déchaîné les foudres, et surtout l’humour, des usagers de la petite reine.

 

S’il n’y a que « deux cyclistes » c’est justement là qu’il faut faire des pistes cyclables, dit la Fub.

 

Pourquoi exagère-t-on la dangerosité du vélo ? Stein van Oosteren, président de l’association FARàVélo (Fontenay-aux-Roses à Vélo, Hauts-de-Seine) qui promeut l’utilisation du vélo pour une ville plus agréable. En résumé : par paresse. Vous verrez. FARàVélo sera le blog du mois, avec aussi son dernier article qui nous explique pourquoi certains pays anticipent mieux et prennent des décisions claires… Lire Le vélo et la crise économique.

 

…….. SERVEZ-VOUS, FAITES CE QUE VOUS VOULEZ ………

Libre-services sans bornes : Le Monde du 16 octobre a publié un dossier sur le sujet. En voici deux extraits choisis par l’association FARàVélo.

 

 

Trottinettes, voitures, scooters… le grand bazar de la mobilité partagée à Paris. Le Monde, 14 octobre 2018Après les déboires de Vélib’, d’Autolib’, le secteur attire de nouveaux acteurs, qui privilégient le « free-floating ». Y aura-t-il de la place pour tout le monde ?

En l’absence d’une règlementation adaptée, la ville de Bordeaux a poussé la société Lime France à suspendre son service de trottinettes électriques en libre service. Quid des autres trottinettes et des engins de déplacement personnels ? Nous avons posé la question à la gendarmerie. Rue89 Bordeaux, 30 octobre 2018 : Où et comment rouler à vélo, trottinette, hoverboard et monoroue à Bordeaux ?

Louer un vélo électrique au quotidien dans 8 communes du Nord.  Grand Lille TV. 160 vélos à louer à l’année, puis option d’achat. Voilà qui pourrait plaire à Hans Kremers, qui, en mars 2013, nous avait offert l’article Pourquoi si peu de vélos électriques en France ? Il y comparait le mode de promotion de ce véhicule entre les deux pays.

Mobilité : l’explosion des possibles. Une conférence du « Monde » à Paris le 21 novembre. Le Monde, 14 oct. 2018. Electrique, autonome, partagée, multimodale… la mobilité du quotidien connaît de grands bouleversements. Venez en débattre

 

Print Friendly, PDF & Email

1 thought on “Octobre 2018 dans les médias

  1. Deux de mes vélos ont une puce rfid dans le tube de selle avec un identifiant dans une base de données britannique, où je les avais achetés. Là-bas 3 systèmes se concurrençaient et tous les commissariats n’avaient pas le lecteur de puce.
    De plus j’ai appris un cas de vol de vélo gravé bicycode où les gendarmes auraient dit ne pas avoir internet. Donc entre les intox et les lois mal foutues, la solution est bien loin…

Laisser un commentaire