Pierre Serne ne représentera pas sa commune auprès du Club des villes cyclables

24 juin 2020

Ce soir la Ville de Montreuil, dont Pierre Serne, président du Club des villes cyclables, est un élu d’opposition, a désigné son représentant  auprès de l’association. Ce n’est pas M. Serne. (23h22)

Pierre Serne a été élu le 15 mars 2020 conseiller municipal d’opposition à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, 2nd sur la liste Montreuil en commun (divers gauche). Ils sont 4 dans l’opposition, sur 55 conseillers municipaux. 
Il avait été conseiller municipal minoritaire dans la ville voisine de Vincennes de 2001 à 2017 (année où il démissionna pour raisons personnelles et fut candidat malheureux aux élections législatives). Il est cependant conseiller régional d’Île-de-France depuis 2010. (Source : sa page wikipedia)

Président du club des villes cyclables depuis 2014, il avait succédé à Jean-Marie Darmian (2008-2014), maire de la commune rurale de Créon (Gironde, 5000 habitants), qui lui-même avait remplacé Denis Baupin (2004-2008), adjoint au maire de Paris. Vous pouvez vérifier sur la liste de tous les présidents du club. Les premiers présidents représentaient tous des villes d’une certaine importance, ni très petite, ni dominante. Après avoir été longtemps d’un an, leur mandat est désormais de 3 ans.

Ce soir Pierrre Serne a perdu l’occasion de représenter sa commune au club des Villes et territoires cyclables. Perdu ? Jamais de la vie, nous explique-t-il, il y aurait eu une sorte de conflit d’intérêt à être candidat.

Conseil municipal de Montreuil, 24 juin 2020

Le Club des Villes et territoires Cyclables garde donc un président qui n’est pas mandaté par sa Ville, ce qui ne l’empêche pas d’être très investi dans cette charge. 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire