2ème refus de subvention pour l’AF3V, 7 ans après

Article

Accueil » Actualités » Economie et associations » 2ème refus de subvention pour l’AF3V, 7 ans après

Entre deux portes, voire entre deux ministres, l’AF3V apprend que sa subvention est menacée. Elle diminuerait cette année (2024). Foin de l’inflation, foin de l’augmentation de son activité, foin de la voix des usagers des véloroutes et des voies vertes.
« C’est le jeu… » a-t-on répondu au président lorsqu’il a fait part de son étonnement.

Mais de quel jeu s’agit-il donc ? de celui qui consiste à mettre en danger l’équilibre financier de la seule association qui, depuis 25 ans, défend les usagers, toujours plus nombreux, des véloroutes et des voies vertes ? De celui qui consiste à la contraindre à licencier, ou ne pas renouveler un contrat ? Nous employons deux salariées sans lesquelles l’AF3V ne pourrait pas continuer durablement son activité.

Lettre ouverte au nouveau ministre

La première fois c’était fin 2016, sous la ministre Ségolène Royal ….
Plus tard, après grosse bataille : Un nouvel élan pour l’AF3V.

Notre activité en faveur de la promotion des mobilités actives a-t-elle diminué en 2024 ? Notre participation aux différentes concertations (…), avec les différentes collectivités territoriales, avec les multiples instances de concertation, comités de pilotage et autres, est-elle en baisse ? (…) L’AF3V compte parmi les acteurs clés du développement des mobilités actives. (…)

Vouloir faire de la France la première destination du tourisme à vélo à l’horizon 2030, en diminuant l’aide à la seule association nationale d’usagers des véloroutes et voies vertes, est plus que surprenant, Monsieur le Ministre. Que ce soit le festival européen du voyage à vélo que nous coorganisons à Lyon les 9 et 10 mars, ou encore le 20ème anniversaire de la Fête des Voies Vertes en septembre, que nous fédérons, nous faisons plus que participer à la promotion d’un (…) tourisme local, mettant en avant bien des destinations de nos Régions. Est-ce qu’en décernant le label 3V-Belle Voie aux plus belles voies vertes de nos territoires, nous n’œuvrons pas en faveur du même objectif [que vous]? 

La même lettre un peu plus bas

A ce niveau ce n’est pas du jeu, c’est une décision royale, une décision selon le bon vouloir de là-haut. Il faut dire à la décharge du ministre qu’il n’a personne autour de lui qui puisse le conseiller dans ce domaine (28 février). Voir Patrice Vergriete est le nouveau ministre des Transports.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Revue de presse du vélo en ville, mars 2024

Les vieux et les casqués – Encore un arrêté « anti-vélo » et pro-piétons – Vers la fin de l’homicide « involontaire » – Montauban, Marseille, Tarbes, La Rochelle, Le Creusot – La gueule de bois du commerce de vélos.

lire plus

Actualités & Récits