L’atelier des miracles, un livre qui parle de miracles

Article

Accueil » Lectures et Documents » Réflexions » L’atelier des miracles, un livre qui parle de miracles

Voici un gros bouquin qui mérite qu’on se plonge dedans. Il décrit de l’intérieur ce qui se passe dans un atelier associatif du vélo, ou plus exactement dans une association qui a des salariés et anime un atelier de réparation des vélos et un atelier de couture, et est amené plus tard à s’impliquer dans la question du logement.

Le bouquin entremêle les réflexions de l’auteur, qui est un des salariés, et de nombreux extraits d’entretiens réalisés pour l’université. Cela donne un livre un peu cahotique, mais très vivant. 

Pourquoi je recommande chaudement de lire ce livre, c’est que nous sommes ici dans ce qu’on nomme l’économie sociale et solidaire, et que l’auteur fait preuve d’une conscience claire de ses ambigüités. Il parle de rapports entre salariés, bénévoles et bénéficiaires, et aussi de l’attitude très ambigüe de la puissance publique, qui, en gros, sous-traite à pas cher des boulots qui relèvent de ses responsabilités. L’implication, finalement, donne du sens au travail, malgré tout. Et donne beaucoup de sens à la vie des participants.

L’autre thème très présent ici est la division sexuée des implications. En un mot comme en cent s’il y a plus de femmes que d’hommes dans de nombreuses associations c’est parce que les femmes ont été formatées au soin, au service, à l’entr’aide …

Feuilleter avec prudence ce livre c’est tomber dedans. Comptez une bonne après-midi dans un bon fauteuil et le tour est joué. Vous aurez compris beaucoup de choses sur le monde un peu à part des ateliers auto-gérés de remise en route des objets et des personnes. Et surveillez les chefs et les payeurs, ceux qui ne participent pas concrètement sont en dehors de l’affaire, ils ne voient rien.

L’atelier des miracles.
Les activités cachées d’un atelier d’auto-réparation de vélo et de couture.
Benjamin Pichet-Garcia
Un livre « longuement forgé à la main », en vente aux éditions des Trois Canards au prix de 18,30 euros. Vous pourrez au moins y lire une bonne présentation du livre.
Vous pouvez demander la seconde édition, en date de mars 24, directement à l’auteur : chasse-goupille@hotmail.com au prix de 12 € + le port. C’est celle que j’ai lue. La couverture est en noir et blanc, ça ne gêne pas.

J’en profite pour vous présenter le périodique Le Chasse-Goupille, une brochure qui fait fureur dans les ateliers de vélo, et on a raison. Composé comme on faisait dans les années 70, machine à écrire, ciseau, colle, cela donne des compositions un peu de travers et des dessins un peu bancals, mais des textes passionnants, bien écrits et même sans aucune faute. Un haut-lieu de lecture, d’ailleurs également recommandé par mes amis de la Biblio-cycles. C’est une incroyablement bonne surprise !

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits