Subvention, location, stationnement, atelier… tous utiles mais pas pour les mêmes publics

loc-vaeL’ADEME vient du publier une étude d’évaluation des services liés aux vélos : Location, aides à l’achat, stationnement à proximité des transports publics, services dans les entreprises … Elle mesure leur impact et les publics concernés. Infographies et revue de presse mise à jour. 

Etude d’évaluation sur les services vélos
De nombreux services autour du vélo se sont récemment développés à l’initiative des collectivités territoriales notamment. Pour autant, les usages, leur efficacité ou encore leur coût sont encore très largement méconnus.
L’étude montre que les services vélos répondent aux besoins de diverses catégories de la population : personnes âgées, public féminin, étudiants, cadres supérieurs, personne en parcours d’insertion professionnelle…
Ils répondent également à des besoins de déplacements différents. Les services vélos sont donc complémentaires et peuvent coexister sur un même territoire.

Par exemple, la location de VAE intéresse les femmes de plus de 50 ans, la location de vélos classiques intéresse cadres et étudiants, les vélo-écoles les femmes et les chômeurs, et l’aide à l’achat d’un VAE … hommes et femmes à égalité, mais de plus de 50 ans.
D’autres services sont présentés, tels que les services en entreprise (stationnement, formation, aides à l’achat, entretien…), ateliers d’autoréparation, location de longue-durée…
Les services liés aux VAE (aide à l’achat ou location longue durée) offrent également une belle opportunité de diminution de l’usage de la voiture. Entre 650 et 1400 km en voiture par an sont en moyenne évités par personne.
L’intermodalité en gare (qui permet d’amener de nouveaux clients au TER) et les services autour du VAE (qui permettent de réaliser des distances importantes) sont particulièrement efficaces s’il s’agit de diminuer la pression automobile.



Le contenu de l’étude
 

  • Un rapport de diagnostic qui comprend la caractérisation des services étudiés et les recommandations opérationnelles,
  • 5 cahiers techniques dans lesquels se trouve l’analyse des enquêtes auprès des usagers des services. Par commodité, les 2 formes de stationnement sécurisé intermodal ont été regroupées dans un seul cahier, de même que les 2 formes de location,
  • Une synthèse des principaux résultats,
  • Des infographies qui présentent de manière graphique les principaux enseignements sur les usages et les impacts des services.

Ses principaux objectifs 

  • Mieux connaître ces services au travers d’un état de l’art sur le sujet. 
Leur caractérisation permet de produire des éléments techniques très opérationnels (coûts et moyens humains pour l’organisation du service, coût par habitant, coût par km parcouru, horaires, tarification…) ainsi que des recommandations.
  • Mesurer leur efficacité et leurs impacts. Comprendre, grâce à la réalisation d’une large enquête nationale directement auprès des bénéficiaires les usages et les usagers de ces services afin de mesurer leur efficacité et leurs impacts : environnementaux, économiques, en termes de santé, etc.

Les services analysés

  • la location de vélos classiques,
  • la location de vélos à assistance électrique (VAE),
  • les aides à l’achat de VAE,
  • les vélos-écoles,
  • le stationnement sécurisé intermodal en gare,
  • le stationnement sécurisé intermodal en milieu urbain,
  • les services vélos en entreprises.

Les ateliers d’autoréparation de vélos et les systèmes de vélos en libre-service ont également été analysés mais uniquement sous l’angle de l’offre.

 

L’étude est téléchargeable gratuitement et par morceaux sur le site de l’ADEME.


 Un article
qui en présente les principaux résultats : Covoiturage et services vélos, l’Ademe encourage et rassure les collectivités. Localtis, 15 septembre.
Un autre en fait une synthèse qui va droit aux faitsLes multiples vertus des services vélos, Actu-environnement, 19 septembre.
Le Vélib’ coûte cher. Des alternatives existent. Olivier Razemon revient sur le coût des vélos en libre-service et montre qu’on pourrait obtenir des résultats bien meilleurs avec moins d’argent, à condition de se donner plus de mal. Le Monde, 21 septembre.

 

———————–Extraits des infographies—————————

L’infographie sur les vélo-écoles a déjà été montrée dans l’article Demain, les vélo-écoles vont parader.

demotorisation

aide-achat-vae

 

 

 

 

 

loc-vaeloc-longue-duree-velos

 

demotorisation

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire