Compiègne s’adonne au vélo

epopee_fantastique_afficheCréée en 1896, la course Paris-Roubaix a son départ à Compiègne depuis 1977, depuis qu’il n’est vraiment plus possible de le faire correctement depuis Paris. Elle fêtera cette année ses 120 ans et son 40e passage dans cette ville. Le Musée national de la voiture s’est donc calé sur cette date pour ouvrir sa nouvelle exposition temporaire. Et vous, vous pouvez aussi vous promener à vélo sur les pistes cyclables de sa forêt.

epopee_fantastique_afficheExpositions
Du 8 avril au 4 juillet 2016
L’épopée fantastique. Cycles et motos, 1820-1920
Le musée national de la Voiture, avec l’aide du célèbre collectionneur Claude Reynaud1, présente les moments forts de l’histoire du vélo, autour de pièces emblématiques enrichies de récentes acquisitions de cycles et motocycles de Claude Reynaud. De la draisienne au Grand-Bi en passant par le vélocipède Michaux et, hélas, jusqu’aux premières motos2. Il y aura aussi une bicyclette Clément du musée du CNAM3

Musée national de la Voiture
Palais de Compiègne
Tous les jours sauf mardi et 1er mai, de 10h à 18h.
Tarifs 7.50€ (réduit : 5.50€ )

 

Bicyclette Jiel-Laval, 1890-1891 Clément et Cie Cycle / Vélo
Bicyclette Jiel-Laval, 1890-1891 Clément et Cie. © Musée des arts et métiers-Cnam, inv. 14555.

Du 2 avril au 8 mai 2016
Variations sur deux roues, 1920-2010
Les bases techniques et commerciales des deux-roues sont posées. Elles seront ensuite perfectionnées, réinterprétées, modernisées. Ce second chapitre de l’histoire est présenté à l’espace Saint-Pierre des Minimes, rue des Minimes.
Du mardi au dimanche de 14h à 18h, entrée gratuite.

*
Si vous aimez les belles machines…
voici deux liens de rêve :
Spectacle de Hand made bicycles.
Collection de Josef Mesicek. Lié à l’IVCA, club des vétérans.
N’oubliez pas non plus le renouveau du concours de machines prévu pour le 1er juillet (voir l’agenda)!*

bandeau_facade

Balades à vélo
Vous pourrez profiter de cette visite pour rouler dans la forêt de Compiègne, de 15 000 hectares, dotée d’un réseau d’une trentaine de km de pistes cyclables très agréables.
Description et carte sur le site de l’AF3V.
Photos, traces GPS et commentaires sur le site Roller en ligne

Pour aller à Compiègne : Ligne Paris-Maubeuge (ligne sans contrôleur) !
De Paris gare du Nord, départs fréquents, durée de 40 minutes à une heure 10 suivant les trains. Transport des vélos dans presque tous.
Depuis Maubeuge, 3 trains directs par jour, transport des vélos assuré.
La ville est aussi reliée à Amiens.
Le Palais est de l’autre côté de l’Oise, à 10 minutes à pied, au pied du parc du château, et il y a des bus gratuits mais pas le dimanche.

Hôtels de chaîne en ville.

  1. Claude Reynaud est le propriétaire du château de Bosc à Domazan, où est installé son musée du vélo et de la moto. Il est également l’auteur d’ouvrages d’histoire du cycle.
  2. Pourquoi la moto est-elle si souvent associée aux collections de vélos ? Parce que les collectionneurs sont pour la plupart d’anciens collectionneurs de motos, passés au vélo lorsque le marché de la moto de collection est devenu trop cher. Car un collectionneur c’est avant tout un acheteur – vendeur !
  3. Bicyclette Clément du CNAM, voir la notice.
Print Friendly, PDF & Email

1 réflexion au sujet de “Compiègne s’adonne au vélo”

  1. Quand Paris et la petite couronne redeviendront-ils suffisamment cyclamicaux pour que ces courses méritent à nouveau leurs noms ?
    Paris-Roubaix : départ à Compiègne ;
    Paris-Tours : après des départs à St-Arnoult-en-Yvelines, c’est maintenant départ en Eure-et-Loir (Chartres cette année) ;
    Paris-Nice : au sud de Paris ;
    Paris-Brest-Paris : départ et arrivée à St-Quentin-en-Yvelines ! Sur les Champs-Élysées, ça aurait de la gueule, quand même…

Laisser un commentaire