Un renard à vélo (Fibretigre et Fl. Ricard)

renard-à-véloVoici un gros bouquin dont la typographie et les dessins font penser à un livre pour enfants. Le livre est vraiment gros, il faut dire qu’il n’y a à peu près qu’une phrase par page, et un dessin sur chaque page d’en face.
C’est un livre poétique, destiné aux adultes comme aux enfants, qui raconte une histoire qui ne se peut pas en vrai mais qui est allégorique, et qui parle de la vie. « Je n’ai pas peur de la mort, mais j’ai peur d’être seul » nous dit le renard, un renard des villes qui gagne la course. Toute course se termine seul.
L’éditeur dit avoir eu un coup de coeur. Il a souvent bon goût, il publie Olivier Razemon, et il n’y a qu’à voir son catalogue. Alors faisons-lui confiance, ou regardez la présentation animée sur son site, ou encore écoutez la dessinatrice vous le présenter, dans Roue-libre, samedi 16 avril 2016.
renard-à-vélo

Renard à vélo
Fibretigre pour le texte et Floriane Ricard pour les dessins.
Rue de l’Echiquier éditeur, 1er avril 2016
242 pages, 25 €

*

*

Suite à ce couriel, reçu mardi dernier : Bonjour, je parcours toujours avec intérêt votre blog, mais parfois un peu vite, je ne sais si vous l’avez mentionné, mais vous le savez sans doute, il est sorti un bon livre « Le pouvoir de la pédale » d’Olivier Razemon, qui redonne confiance en l’action politique aux simples citoyens. Ce journaliste tient aussi un blog  « L’interconnexion n’est plus assurée »…. voici le lien vers la présentation du livre de O. Razemon : Comment le vélo transforme nos sociétés cabossées, 27 mars 2014. La pédagogie (?) est un éternel recommencement  !

Vues : + 2000

Print Friendly, PDF & Email