Le Tour de France en revues

Ça y est vous savez qu’il y a le Tour de France. Mais savez-vous qui est Rémy Di Grégorio?
En haut lieu le vélo n’est pas ce que vous voudriez.
4 numéros pour le prix de 3, et en plus une émission de radio.

Di Grégorio est le faux Virenque. Sera-t-il le traître de l’année, ou plutôt Mikel Landa ? Souvenir de l’homme à la langue bien pendue, place à Christophe Moreau, puis au Giro, les gars, à l’amour et à la mort.

Le Tour de France est une affaire d’hommes, et le magazine Sofoot fait comme l’an dernier et celui d’avant, il publie un numéro d’été sur le vélo. Enfin, le vélo, au sens de sport de mecs, au sens de spectacle. Vous aurez d’ailleurs peut-être remarqué que « le Tour » avait félicité « les bleus » et vice et versa, puisque coupe du monde de foot et tour de France auront eu lieu presque en même temps.

La revue est très bien et peut se rouler dans votre sac de plage. En fait je vais même jusqu’à vous la recommander, vous allez vous passionner pour ce qui n’est pas très recommandable ! C’est le propre des journaux bien fichus. J’insiste, c’est le cas de Sofoot Sopédale!.

So pédale !
été 2018
6,50 € vous voyez, en plus c’est moins cher qu’un bouquin et on peut découper les pages.

Dans le lien, le sommaire détaillé.


 

Society

Homme pour homme, course contre tous, le magazine en langue française Society, des mêmes mais tous les 15 jours, nous explique que les grands patrons et autres financiers en vue se mettent au vélo. « Les contrats se négocient désormais au mont Ventoux ». Ils ont de ces snobismes ces hommes… Moi je continue à préférer m’établir dans les bistrots, et à réfléchir au bord des carrefours insondables. L’article s’appelle « Vélo, boulot, réseau ».

Un peu plus tard le tout juste nouveau patron du Medef déclare à RTL : « Bike is the new golf », radio qui nous explique que « le vélo a la cote chez les cadres sup’. En France, les adhésions ont augmenté de 20% en 10 ans à la fédération de cyclisme et le marché du cycle est en progression constante. »

Chers lecteurs, vous avez compris que cela ne fait pas du tout nos affaires ! Si (vélo = homme = sport) alors (vélo= pas velotaf ni IKV ni pistes cyclables ni Plan vélo ni rien) …

La couverture de ce numéro est une photo. Sa légende est « Humain comme vous ». Merci messieurs, nous savons apprécier. Elle appelle sur l’article de la page 24 : « Si l’Europe continue comme ça, on aura droit à un second procès de Nuremberg ». Le 14 c’était la fête nationale, Liberté, Egalité, Fraternité…

Le magazine Society sort tous les 15 jours et a un gros avantage : il se roule mieux que So pédale! Manque de pot, celui-ci est du 28 juin au 11 juillet. Il est peut-être chez votre coiffeur ?


 

Le magazine 200 sort 4 fois par an. Le numéro 16 nous parle de Gino Bartali, du Pakistan et d’un type qui a fait un « burn-out » et s’en est remis grâce au vélo.
Dans le suivant il y a le concours de Machines (un truc de constructeurs, c’est à dire d’artisans qui fabriquent les vélos sur mesure, pour des parcours très durs, cette année en caillou, boue et pentes) et des tests de GPS, un pamphlet contre les VAE, les voyages de ces dingues, et le portrait d’un type qui reproduit des vélos de l’époque de Garin ou Christophe… et les vend. « Eugène Christophe a pourtant vaincu le Tourmalet avec une pareille et splendide punition » … Notre homme produit des petites séries de pièces, et travaille à façon pour des collectionneurs …
A 200 il y a autant d’hommes que de femmes, peut-être quand même un peu plus mais quand même cela ne se voit pas trop. Dans le numéro d’été il y a aussi l’équipe d’Ethiopie et les 4 de Colybride. Une saine lecture.
On trouve 200 dans les kiosques Relay, peut-être ailleurs s’il s’y vend assez.

Un tour de France qui en vaut largement d’autres.

Isabelle à la radio
Si vous regardez l’agenda de ce blog, ou les réseaux sociaux, vous aurez vu que je serai dimanche (29 juillet 2018) à l’antenne pour commenter (en joyeuse compagnie) l’arrivée du Tour de France ! Vais-je tenter de leur faire croire qu’il m’a passionnée ? Suspens ! Ce sera sur Francebleu de 14 à 16 h.

Print Friendly, PDF & Email

5 thoughts on “Le Tour de France en revues

  1. Après tout ces revues existent, lira celui qui voudra bien les lire.
    Il y a des pistes cyclables mal conçues qu’on finit par emprunter faute de mieux.
    Si toutes les personnes qui jugent que les footballeurs sont trop payés, qu’ls arrêtent d’aller les voir jouer. On verra après…
    Les contradictions sont monnaie courante dans notre société de consommation.
    Au fait il y a-t-il plus de femmes que d’hommes qui postent des commentaires?

  2. Comme on est dans la presse, je viens de découvrir un hebdomadaire, le 1.
    Avec le numéro 210 du 11 juillet, un complément « Demain tous à vélo« , parmi les articles il y a un grand entretien de Frédéric Héran. Pour qui veut le lire, je peux transmettre le scan, même si ce journal a un format hors norme.

  3. Le dernier numéro du bimestriel Sport & Vie fait la part belle au Tour (portrait d’un cycliste professionnel titulaire d’un master en philosophie, questionnaire vrai/faux sur l’histoire du Tour) mais aussi au vélo comme mode de déplacement, notamment en analysant le rapport bénéfice(s) / coût(s) d’où il ressort côté santé que le bénéfice en espérance de vie est bien supérieur aux coûts résultant de la pollution et du risque d’accidents.
    Donc même dans une grande agglomération, même hors aménagements cyclables, pédalons car cela nous est profitable.

    • En effet, très bon. Le tueur sans visage (la pollution), le cas Martin (le coureur), les enfants héros (que l’on empêche de bouger), les casques pas du tout au point, les mensonges pas que de la Grande-Boucle … un magazine très intéressant et où on comprend bien ce qui est écrit.

Laisser un commentaire