Revue de presse du vélo des villes, mai 2024

Article

Accueil » Lectures et Documents » Revue de presse » Revue de presse du vélo des villes, mai 2024

Paris 2024 : l’usage du vélo déjà gagnant. Le Monde, 1er mai 24. La Ville se met au vélo, même dans les beaux quartiers. Avec une carte des « olympistes » dont les responsables locaux ignoraient tout.

Le vélo 45 km/h, l’alternative masculine à la voiture? VAUD & RÉGIONS 21 mars 2024. Une étude de l’UNIL montre que 20% des adeptes des vélos électriques rapides ont renoncé à leur automobile. Ce sont essentiellement des hommes. Je vous laisse y réfléchir.

A la fin du reportage, Abel explique comment les villes pourraient grandement faciliter la vie des cyclistes âgés, afin qu’ils restent cyclistes. À Paris, seulement 1 % des cyclistes ont plus de 65 ans. C’est pas normal, ça. Cela contredit un lecteur qui, récemment, trouvait qu’il y a trop de vieux et voulait en faire connaître les inconvénients.

Un vélo électrique déguisé en voiturette urbaine. Futura-sciences. Avec son allure futuriste et sa carrosserie faisant penser à une voiturette, difficile d’imaginer que le Hopper est en fait un vélo électrique.

Ceci n’est ni un vélo électrique ni une voiture : c’est un mélange ultra léger, français et qui peut aller sur autoroute. L’automobile-magazine. Mi-voiture, mi-vélo, avec son drôle de pédalier sans chaîne ni courroie : le Vigoz, engin à trois roues de la société savoyarde Cixi, serait homologué. Sa vitesse maximale : 120 km/h.

Francis Rakotovao, notamment speaker du Havre AC et du Caen TTC, est plongé dans le coma depuis une très grave chute à vélo, mercredi 1er mai 2024. Sport à Caen, 4 mai 24. Accident gravissime avec casque.

Une Britannique héliportée à Bordeaux après une grave chute de vélo dans le Lot-et-Garonne. La Dépêche, 24 mai 24. Malgré le port d’un casque, elle a été grièvement blessée à la tête

Une cycliste gravement blessée à Saint-Flour  Les pompiers et le Smur de Saint-Flour ont pris en charge une cycliste, victime d’une violente chute à vélo, ce mardi, en début d’après-midi, rue de la Résistance, en face du Brit Hôtel. La Sanfloraine, âgée de 43 ans, a été gravement blessée. Elle a été transportée au CHU Gabriel-Montpied à Clermont-Ferrand, souffrant d’un traumatisme facial, de douleurs dorsales et cervicales.  Dans La Montagne, faits divers, 28 mai 24. Accident très grave avec ou sans casque c’est pareil.

Le vélo, un potentiel inexploité pour améliorer la santé (et le climat). The Conversation, 2 avril 24.

Un article de Sud-Ouest écrit n’importe comment : la Flow vélo fait son arrivée à Sarlat, comme est faite la floue vélo. Une élue n’est pas la professionnelle mais c’est mieux qu’elle soit capable de juger du résultat. Un secrétaire n’est pas non plus un journaliste. Texte complet.

Un tiers de cyclistes en plus sur les véloroutes bretonnes. L’itinérance a été multiplié par 2,7 en cinq ans (560 km en moyenne, 55 €/jour). Ces véloroutes sont aussi utilisées pour les trajets quotidiens (23% des utilisateurs).

Soif de béton. Olivier Razemon pour la Mobilettre. Malgré la fin annoncée de l’artificialisation, la France se couvre encore de zones de tous types, de plus en plus éparpillées et coûteuses à desservir en transports. Chacun avance ses raisons pour continuer comme avant.

L’univers inquiétant de la Silicon Valley. Le Figaro, 2 mai 24. 98% de ce qui est inventé est sans idée. Ce sont simplement des déclinaisons et dérivations de produits ou services successful. La désintermédiation en mode Airbnb ou Uber a essaimé sur tous les marchés possibles : les gens se louent leur appart, leur voiture, leur perceuse et une plateforme articule numériquement ces échanges en les parasitant. San Francisco est peuplé de « sociopathes » : tout le monde est en télétravail, se fait livrer son repas par la voiture autonome, vit enfermé. Combien de business se sont construits là-dessus ? Texte complet.

Et si on limitait l’usage des pistes cyclables exclusivement aux vélos ? Clean rider pose les bonnes questions. 19 mai 24. Avec l’essor des trottinettes électriques, des skateboards électriques et d’autres formes multiples de micro-mobilité – et les incivilités qui généralement viennent avec -, les pistes cyclables sont devenues de plus en plus encombrées. La conclusion n’est pas claire mais l’article a le mérite de poser les questions.

Le CADRes de Mulhouse : en selle pour ses quarante années d’engagement. L’Alsace, 28 mai 2024. 10 « photos anciennes » avec des personnalités de l’époque …

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits