Revue de presse du vélo, 23 février 2018

 

  • De l’intérêt des vélos sans maître et de leur intérêt économique, avec plusieurs articles, dont un à la conclusion étonnante et l’autre qui nous alerte.
  • Surtout de l’intérêt vital de l’activité physique, sujet très en vue depuis quelques temps et tant mieux.
  • Berlin, Toulouse et l’Italie adoptent enfin une vraie politique cyclable.
  • Portrait de l’homme le plus influent de France… et présentation d’un magazine d’air plein de beaux portraits.

************

Olivier Schneider. Monsieur Vélo, c’est lui. Le Télégramme de Brest, 24 janvier. Il s’agit du président de la Fub, Fédération des Usagers de la bicyclette.

ACTIVITÉ PHYSIQUE

  • Pédaler pour sauver 10 000 vies par an. Une étude internationale montre comment une simple hausse de 10 % du réseau de pistes cyclables aurait un impact statistiquement significatif sur la mortalité. Le Monde, 25 janvier.
  • Pour lutter contre les problèmes de sédentarité, la Société canadienne de physiologie de l’exercice a publié des directives pour tous – même les enfants de 0 à 3 ans. Pourquoi est-ce nécessaire de bouger, même chez les tout petits ? Pendant combien de temps et comment ? « Un enfant qui tombe à vélo court moins de risques qu’un enfant qui reste devant la télévision » France-Inter, 26 janvier 2018.
  • Près de 500 médecins s’engagent en faveur des bienfaits du vélo sur la santé. La Tribune de Genève, 16 nov 2017.

POLITIQUE CYCLABLE

Adieu aux voitures : Berlin prépare sa révolution cyclisteHuffPost Allemagne, 29 janvier, via Actuvelo. On croyait Berlin ville cyclable, elle ne se voit pas ainsi, bien que 80% des personnes possèdent un vélo. Elle espère devenir …. capitale du vélo, et veut construire une vingtaine de Routes express vélo.

« Si on peut inciter à l’usage de la bicyclette sur les cinq premiers kilomètres, on peut réduire le trafic dans les villes de 40 % : ce qu’aucune autre technologie ne peut faire » En Italie, le vélo trouve sa place dans la loi. C’est une réponse rapide à l’accroissement du besoin de mobilité dans les métropoles, de plus en plus denses et souffrant de plus en plus régulièrement de la pollution. Actuvélo.

Cycle miles double in China thanks to dockless bike sharingBikeBiz, 26 janvier. Les vélos libres auraient fait doubler le nombre de trajets à vélo. On ne nous dit pas de combien on part, mais que 10% des trajets en auto en sont épargnés. Une remontée en grâce de ces vélos sans gêne ?

Un réseau express vélos pour Toulouse. Ville, Rail et Transports, 6 février. (lettre confidentielle, trouvée sur le net) Le 7  février, Tisséo Collectivités doit approuver le projet mobilités 2020-25-30 ayant valeur de PDU. Pour lever l’une des dernières réserves de la commission d’enquête publique, le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine devra augmenter son budget consacré au vélo de 16 à 25 millions d’euros par an. Cela permettra d’améliorer la part modale du vélo au sein d’une agglomération dont les deux tiers des déplacements de 1 à 3 km se font en voiture. Afin de mieux coordonner les actions entre les différents acteurs, Tisséo Collectivités a proposé de jouer le chef d’orchestre du schéma directeur cyclable d’agglomération prévu par le PDU, même s’il n’en a pas la compétence. Ce schéma métropolitain « volontariste » intègre la continuité d’itinéraires avec le développement d’un maillage complémentaire, les temps de parcours avec l’aménagement d’un « Réseau express vélo » et la promotion de l’usage du vélo avec du stationnement et de nouveaux services. Deux études, validées en novembre 2017 par Tisséo Collectivités, vont bientôt démarrer : l’une sur une autorité organisatrice unique des mobilités cyclables urbaines associant les collectivités intervenant sur les 115 communes de la grande agglomération et les associations vélo ; l’autre pour définir la nature et l’organisation de services associés (location de vélos à l’échelle de l’agglomération, création de deux maisons des mobilités cyclables urbaines, services innovants issus de l’appel à manifestation d’intérêt comme le déploiement du vélo électrique, la micromobilité, les services autour des terminus métros et parkings-relais…). Catherine Sanson-Stern.

Angers. L’indemnité kilométrique vélo mise en place pour les agents de la Ville. Ouest-France, 22 février. (Mise en place au futur.)

POLITIQUE URBAINE

  • Des potelets. Chronique de France-Culture montrant que les potelets parisiens sont le degré zéro de l’urbanisme, et qu’à l’inverse les double-sens vélo sans marquage réintroduisent l’humain.

VELOS SANS MAÎTRE

 

Le coût économique caché des vélos en free floating pour la collectivité. Science et Avenir, 5 février 2018, par Frédéric Héran. Et la solution, c’est … d’avoir des stations.

Vélos en libre-service : la lutte pour la survie. Alternatives économiques, 12 févrierTout les oppose : ressources financières, déploiement dans l’écosystème urbain, adaptation au milieu institutionnel, modèle d’affaires. Pas sûr que les deux survivent. Un petit tour d’économie de la concurrence permet de le comprendre. (…) Les décharges se sont remplies de leurs vélos et leurs clients ont perdu leur caution. (…) la justification économique d’une subvention pour le vélo-station, c’est-à-dire ses bienfaits collectifs, apparaît aujourd’hui assez mince. Les études montrent en effet que le vélo en libre-service se substitue principalement à la marche à pied urbaine. etc. Un article passionnant ! qui se termine bizarrement sur une préférence pour les vélos sans attaches…

 

Vélos responsables ou vélos prédateurs ? Vélib’ ou « free floating » ?  The Conversation, 21 février, par Frédéric Héran, en réponse au précédent.

Vélib, free floating… Pourquoi les vélos partagés sont-ils plus souvent cassés ? Sciences et avenir, 5 février 2018. Densité de population et qualité de l’espace public sont pointés par le sociologue Martin Tironi, cité par Frédéric Héran. (Résumé de la thèse ici : Martin Tironi démystifie les Vélib’).

Les premiers vélos en libre-service sans station débarquent à Bordeaux. La Tribune de Bordeaux, 5 février 2018. C’est beaucoup plus contrôlé qu’ailleurs, le patron est l’important gestionnaire de parkings Indigo.

Paris : Anne Hidalgo face au fiasco du nouveau Vélib’. Le Parisien, 22 février.

 

SUR LA TOILE!
Le web-magazine Bike-café, que je croyais tourné surtout vers le plein air pour casse-coups, offre en réalité de très beaux textes. Par exemple un portrait de René Vietto, une synthèse sur les réparateurs mobiles pour nos vélos urbains, un coursier en vélo-cargo qui livre aux sans-abris, ou la renaissance de la selle Idéale, qui en remet aux angliches. Une revue d’air dans la revue de presse d’un périodique en l’air.

 

Merci à : Hans Kremers, Yann Fradin, José Le Moigne, Martin Tironi.

Print Friendly, PDF & Email

1 thought on “Revue de presse du vélo, 23 février 2018

  1. Au sujet des potelets, ce fléau n’est pas uniquement parisien. Non seulement il a gagné depuis un moment les villes de province, mais il commence à arriver dans les campagnes comme le montre cette photo de l’église de Glamondans, 211 habitants, à 30 km de la ville moyenne la plus proche (Besançon).

Laisser un commentaire