La presse de fin mars 2018

  • Plans de Déplacement des Entreprises
  • Dispositifs anti-intrusion sur les trottoirs
  • VLS ça continue
  • De Droite et pour la fermeture des berges à Paris.
  • Des ponts où les femmes n’osent aller.
  • Panique sur le front de l’environnement.

 

MATOS

Catclaw: Ultimate pavement protection for people bursts car tyres in seconds. ETA, 10 janvier 2018. Un dispositif redoutable pour empêcher le stationnement des véhicules lourds sur les trottoirs, présenté par une compagnie d’assurances. 

VLS

Les vélos en libre-service, une double « tragédie des communs ». En réponse à Frédéric Héran ? The Conversation, 5 mars 2018. Les dégradations s’expliquent très bien par le statut des espaces publics.

Pour une offre de vélo équitable. Les Echos, chronique, 12 marsSéduisante en apparence, l’arrivée de vélos en libre-service sans stations (« free floating ») pose plusieurs problèmes, notamment en matière d’occupation de l’espace public et de fragmentation de l’identité urbaine.
Paris s’est fixé l’objectif de plus de 15 % des déplacements à vélo d’ici à 2020. L’apparition des vélos chinois en libre-service sans borne semble être une solution pragmatique à cette ambition.

Vélo-partage: le chinois Ofo lève plus de 850 millions de dollars. Le Figaro, 13 mars

Indigo Weel arrive à Lyon pour titiller les Velov. Rue89, 13 mars. Feront-ils mieux que les petits vélos verts ? Passage en revue des plus et des … pas vraiment plus. Velov’, lui, espère s’électrifier. Tiens, c’est la tendance dans les capitales de Gaulle ? Un riche article, l’air de rien.

Vers une gratuité du Vélib’? «Ne nous interdisons rien», estime-t-on à la région Ile-de-France. 20minutes, 26 mars 2018.  Cette gratuité peut-être plus facile à mettre en place avec le Vélib’ qu’avec le RER. Le coût global des transports en Ile-de-France c’est 10 milliards, dont 3,6 milliards supportés par les collectivités et 400 millions par la ville de Paris. En clair, s’il s’agit d’inciter les gens à ne pas utiliser d’auto, autant le faire par le moins cher. La Ville de Oaris envisage en effet de rendre gratuits les transports publics. Je sens qu’on va avoir de jolis poissons d’avril … 

 

POLITIQUE CYCLABLE

Élu de droite, pourquoi je suis pour la piétonnisation des voies sur berges. Il est maire-adjoint du 9e arrondissement à Paris, de droite, mais favorable au bannissement des voitures des berges de la Seine: Sébastien Dulermo le dit dans L’Express.

 

ESPACE PUBLIC

A Rouen, le pont où ne marchent que des hommes. Le Monde, 26 mars 2018. La métropole de Rouen a fait réaliser une étude qui portait notamment sur la fréquentation piétonne de ses ponts. Depuis, elle n’envisage plus ses espaces urbains comme avant.

Pont Guillaume-le-Conquérant, à Rouen. 7 voies et un nom bien senti.

ENTREPRISES

Les entreprises boudent les plans de mobilité Obligatoires pour les entreprises de plus de 100 salariés depuis le 1er janvier, les plans de mobilité n’ont pas la cote. Selon une étude préparée par Riposte Verte et Ekodev, seules 23% des grandes entreprises concernées l’ont réalisé. Actu-Environnement, 16 mars 2018. Depuis le 1er janvier 2018, toute entreprise située dans une ville, ayant réalisé un plan de déplacements urbains (PDU) et regroupant plus de 100 travailleurs sur un même site, doit en être doté. Avec une illustration bien faite et des points réglementaires.

 

MONDE

L’aggravation de la dégradation des terres causée par les activités humaines mine le bien-être des 2/5 de l’humanité, entraînant l’extinction des espèces et intensifiant le changement climatique.

Déclin de la biodiversité : plus de 500 experts du monde entier lancent un avertissement historique. Actu-Environnement, 26 mars 2018. Le Giec de la biodiversité publie quatre rapports régionaux alarmants sur le déclin de la biodiversité dans le monde. Celui portant sur l’Europe montre que ses habitants consomment plus de ressources naturelles que la région n’en produit.

La dégradation des terres impacte d’ores et déjà les deux cinquièmes de l’humanité. Actu-Environnement, 26 mars 2018. Un rapport sans précédent de plus de 100 experts mondiaux révèle une dégradation inquiétante des sols de la planète. Plus de 3 milliards de personnes sont déjà affectées, et plusieurs dizaines de millions pourraient être contraintes de migrer.

 

 

Merci à Guillaume Leroux

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

2 thoughts on “La presse de fin mars 2018

Laisser un commentaire