La carte des points noirs du vélo est sortie

Une production de la Fub, en avant première pour les grèves, tirée de son enquête Parlons vélo, en cours de dépouillement. La France a peur, il y a plein de points noirs.

En la sortant si vite la Fub voulait marquer un coup. La carte de votre territoire sera comme de nuit, avec des points et traits brillants comme des étoiles, ou blanche comme une aube. Mais chacun y verra les points noirs et les axes à problème dénoncés par les participants. 

Cette carte est le premier résultat de l’enquête Parlons vélo. 5418 communes ont été diagnostiquées, quelquefois avec trop peu de réponses pour figurer dans des tableaux comparatifs. Les 763 communes qui ont plus de 50 réponses figureront dans les palmarès en cours d’élaboration, qui seront rendus publics lors du congrès du 6 février.

La carte des points noirs et tronçons à problème est dores et déjà disponible, et concerne toutes les communes où il y a eu des réponses, fussent-elles deux ou trois. C’est une première, cela n’existait pas lors de la première édition, en 2017, mais existera sûrement dans les suivantes… 

La carte Parlons-vélo
Interactive, pour toute la France

Paris-ouest, les points noirs. La taille du point reflète le nombre de signalements.

Les points noirs : un lieu précis tel que rond-point ou carrefour.

Le nombre de signalements est indiqué lors du clic sur l’endroit concerné, et relativise les choses. Lorsqu’un point noir est signalé par 4 personnes le maire n’a pas à redouter d’être assassiné dans son bureau. Sauf qu’en général c’est un point noir qui est déjà bien connu. Mais maintenant qu’il en tient la « preuve » il peut y aller. Il devient difficile aux récalcitrants de lui reprocher de nouveaux travaux, et pour des cyclistes, en plus. 

Centre-ville de Marseille, axes et points noirs

Les tronçons à aménager prioritairement : du rouge (danger ou inconfort modéré) au jaune (aménagement urgent). Se voit mieux sur le fond noir.

Le nombre de participants par commune est indiqué dans un tableau. En promenant la souris dessus, on fait apparaître le nombre de répondants cyclistes et totaux, ainsi que le nombre d’habitants. Ainsi peut-on voir que 208 personnes ont répondu à Bayeux, 150 à Foix, et seulement 7723 à Paris, malgré les matins gelés de signatures au bord des carrefours.

Les tableaux
Nombre de participants par commune et nombre de signalements par point ou tronçon

Avec près de 185 000 réponses, soit tout de même 63 % de plus que lors de l’édition de 2017, le Baromètre Parlons vélo des villes cyclables est la plus grande enquête participative jamais menée dans le monde au sujet du vélo, dit la Fub. Cela montre que le vélo sera bien au cœur des débats des élections municipales, veut-elle croire.

Centre-ville de Brest, points noirs

De l’intérêt d’une grève pour les candidats à leur propre succession …

Tester les solutions en débat

La grève des transports était prévue pour commencer le 5 décembre. La FUB, en publiant la carte des points noirs issus des réponses, voulait souffler aux mairies et départements qu’ils pourraient peut-être anticiper sur leurs promesses à venir.
Ils pourraient tester en vraie grandeur les améliorations dont ils rêvent, ou dont les citoyens rêvent.

Faciliter les déplacements

Cela faciliterait la circulation à vélo qui allait être, comme en 1995, l’alternative aux transports en commun la plus utilisée.
Créer un couloir pour les vélos à l’aide de blocs de béton, autoriser les deux sens de circulation, laisser les cyclistes traverser le parc ou l’hôpital, créer une aire de stationnement avec des barrières de chantier … sont autant de primes offertes à la circulation à vélo.
En période de trop plein il faut faciliter la circulation de ceux que l’on veut encourager, et tant qu’à faire encourager les non-cyclistes à vouloir devenir cyclistes pour bénéficier des mêmes avantages. Après tout moins de gens tenteront d’aller en auto mieux on se portera.

Eviter les accidents

On peut aussi se dire qu’on ne veut pas, en plus de tout se foutoir, d’accidents de cyclistes, ou bien qu’on préfère qu’ils filent plutôt que de boucher la moindre interstice et tout bloquer. Tous les prétextes sont bons du moment qu’on avance. Et puis quand même, ce carrefour, depuis le temps que vous savez qu’il faut tout repenser ! Testez des solutions ! 

Clermont-Ferrand, hyper-centre

Historique

Des réactions

Toulouse. Voici la liste des points noirs et tronçons jugés prioritaires en ville, pour les cyclistes. Actu.fr, 6 décembre.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire