Une école de traversée de rue pour la ville de Paris

Article

Accueil » Politique cyclable » Réglementation » Une école de traversée de rue pour la ville de Paris

Suite à l’annonce, le 18 janvier dernier, d’un code de la rue citoyen, voici un premier résultat : la Ville de Paris créé une école d’un genre nouveau, une école pour piétons. C’est certainement une première mondiale. Les inscriptions ouvrent lundi, juste après la votation sur les trottinettes, mais on nous jure qu’il n’y a pas de lien entre les deux. 

Un moment de légende. A gauche, à droite, à droite, au fond, et on recommence !
(vue d’artiste)

C’est le socialiste Florien Sitbon qui en a eu l’idée, d’ailleurs bien avant que la maire de Paris ne pense à un code de la rue et à une votation sur les trottinettes. Confronté aux attaques de la Droite contre une piste cyclable en construction dans son arrondissement, M. Sitbon avait voulu apporter une solution radicale. Il avait dit en gros que puisque les élus réactionnaires de la droite parisienne, majoritaires dans le 15ème, prétendaient qu’il est devenu difficile, voire impossible, de traverser la rue de Vaugirard à cause de la piste cyclable à double sens en cours de construction, déjà bondée dans sa version provisoire (sa largeur étant trop faible pour deux files de vélos), eh bien lui, Florien Sitbon, comédien de son état et élu d’opposition dans ce même 15ème, il allait apprendre aux récalcitrants à franchir les flux de vélos, d’autos, de camions, de taxis et d’autobus d’un coup d’un seul. C’est en substance ce qu’il avait déclaré lors de l’homérique Conseil de Paris de décembre dernier.   

L’interpellation fatale.
Pour la voir en vrai envoyez-lui un coup de souris, il comprendra
(et merci de ne pas enfoncer le micro).
La réponse bien envoyée.
Il suffit d’appuyer dessus pour que ça démarre.

Il l’a dit, et il l’a fait. Bravo, c’est assez rare à gauche. L’école ouvrira vendredi 14 avril, une fois les fêtes digérées, et surtout parce qu’il lui aura fallu 4 mois de préparation intense. Tout l’art, évidemment, va être de la faire passer pour une conséquence des travaux de la commission citoyenne et citoyen du code de la rue, m’a avoué une source proche du dossier en marge de l’assemblée plénière du code de la rue de jeudi soir, espérant bien que son information fuiterait via mon canard. Ils sont déchaînés ces gens de la gauche. Ou sournois, peut-être.

Les cours théoriques auront lieu au 29 quai de Grenelle, Paris 15ème, au rez-de-chaussée de l’ancien garage Renault, à un endroit où la piste et le trottoir d’en face sont confondus, ce qui facilite indéniablement la traversée de retour. Il vaut mieux en effet commencer les exercices pratiques dans un endroit facile. Ensuite les élèves tenteront de traverser la rue de Vaugirard en divers endroits permettant une gradation dans les difficultés. Pour responsabiliser les apprentis-piétons il est à noter qu’aucune compagnie d’assurance n’a été sollicitée et que l’école n’est pas encore déclarée.  

29 quai de Grenelle, lieu idéal pour apprendre à traverser
(vue d’artiste sur le projet de bâtiment devant remplacer le garage)

L’objectif est bien simple, il est que les piétons perdent toute appréhension avant de traverser n’importe où, à de rares exceptions près (indiquées par déduction dans le code de la route que tout le monde connaît. Dans le cas contraire je vous recommande de vous adresser à M. Y. LJ, adresse sur simple demande, un type du coin qui sait toujours tout) y compris les lieux où déboulent SUV, camions et autobus, services de personnalités, de secours, de police et autres, le tout à plus de 30 à l’heure. Il a raison, Sitbon, il suffit de regarder à gauche, à droite, puis encore à droite, et enfin au-delà, tout au fond, qu’on voit bien si aucun camion ni bus ou autocar ne passe par là1Il y a par périodes beaucoup d’autocars rue de Vaugirard car à son bout se trouve la Palais des Expositions. Evidemment ça complique. C’est ça une piste cyclable à double sens à la parisienne, avec une seule voie de « circulation générale » et un couloir de bus (bus, livraisons, taxis, autocars, stationnement anarchique, ambulances, police … et même cyclistes préférant échapper à la piste.). C’est même une piste olympique ! 

Située à côté du pont de Bir-Hakeim et à proximité de la tour Eiffel, cette école bénéficie d’un environnement privilégié en bordure de Seine, sur une des voies les plus calmes de l’ouest-parisien.

Pour accéder à ces cours et exercices les personnes âgées de plus de 80 ans et les enfants de moins de 8 ans seront naturellement prioritaires. On vise cependant tous les âges, à l’image du « savoir rouler à vélo », c’est-à-dire de 7 à 64 ans pour commencer. Les inscriptions sont ouvertes auprès de monsieur Florian Sitbon à l’adresse @FlorianSitbon. C’est facile, et gratuit tant que le système D. en vigueur (les certificat d’économie d’énergie) restera en place. Et après ? M. Sitbon y croit tellement qu’il a promis de trouver une solution. Transformer le cours en guignol, peut-être? avait tenté M. Jeanneté lors de ce Conseil de Paris mouvementé. Eh bien non, M. Sitbon n’a clairement pas envie de rigoler2M. Sitbon est un bon acteur. Quand il se met en colère ça se voit : il devient tout rouge, tout rouge. Et tout le monde se marre !. Un acteur ça se prend au sérieux, sinon qui croire ?

Lire aussi : Quand j’ai failli être ministre du vélo.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
daniel
10 mois

😊

Thomas Tours
10 mois

Excellent, merci. On attend avec impatience les formulaires d’inscription sur le site de la mairie.

Dehousse
3 mois

Je constate tous les jours que 99% des piétons ne savent plus traverser : ils ne regardent qu’à droite comme pour s’assurer de leur point d’arrivée et ne regardent jamais à gauche comme si tout le monde qui en vient allait s’arrêter d’office. Le tout tres souvent le nez dans le smartphone et/ou les écouteurs aux oreilles.

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits