Revue de presse du vélo, mars 2023

Article

Accueil » Lectures et Documents » Revue de presse » Revue de presse du vélo, mars 2023

  • Blogs, camping, enquête des collectivités locales.
  • Passerelle à Saclay, villes du quart d’heure, logistique.
  • Marseille, congrès de la Fub, Stein Van Oosteren
  • Retraités à vélo, des vélos de moins en moins solides, SEB fabrique des VAE.

Medias

Pleine page dans le Monde !
Aucun lobbyiste du vélo n’a jamais eu ça.
Faites lui pan sur le bec !

Congrès de la Fub

Pour une fois je n’ai pas pu y participer, à cause des trains, mais heureusement Gilles Dansard et Olivier Razemon y étaient. 

  • La Fub, entre think-tank et mouvement militant. Elle semble balancer entre mission d’apporteur d’idées et machine à faire valoir les revendications. Mobi-telex, 24 mars 2023.
  • « La voiture est un fantastique gâchis », et autres choses apprises au congrès de la FUB. O. Razemon, 12 mars 23.
  • Publié par un fabricant de parkings pour vélos : Congrès FUB [2023] : Stationnement vélo, vers la bataille des parkings.
  • et mes regrets de ne pas avoir pu exploiter les notes envoyées par un participant, c’était trop compliqué.

Camping

Travaux et travaux à faire

  • Mobilités : intérêt généralisé des (grandes) collectivités pour le vélo et la marche. Localtis, 22 mars 2023. Il s’agit d’une enquête sur les « politiques modes actifs 2022 » réalisée sous l’égide des deux associations-soeurs, Club des villes cyclables qui marchent et Vélo&territoires. Le vélo et la marche font désormais l’objet d’une véritable attention des collectivités – du moins les plus importantes d’entre elles. Le périurbain et le rural restent toutefois à conquérir, alors qu’ils manquent principalement de moyens financiers et peut-être plus encore des ressources humaines pour mettre en oeuvre ces actions. 
  • Inauguration de la passerelle du Christ de Saclay au-dessus de la RN 118. Le Parisien, 7 mars 2023. Elle résoud une discontinuité majeure et « était également nécessaire pour permettre le développement du RERv, le réseau cyclable régional. Financements : Région 54%, département de l’Essonne 30% et Etat pour 20%. Tout l’article en pdf. Ce problème de coupure urbaine était identifié depuis plus de 10 ans. Le « ring » assure les échanges de la voie rapide RN 118 avec les RD 118, RD 35 et RD 446. Il est aussi à l’intersection de deux itinéraires du schéma départemental des circulations douces  En tant que coupure prioritaire elle aurait dû être résorbée avant 2015. Elle a pourtant failli ne pas se faire et devenir impossible à faire !

  • Logistique urbaine : un sujet « ingrat » qui préoccupe de plus en plus les élus locaux. Localtis, 14 mars 23. Ils disposent de peu de données sur les flux et ont encore du mal à définir une stratégie. Il est visible que les livraisons sont un obstacle important à l’aménagement de pistes cyclables idéales.
  • Comment surmonter la montée de l’opposition à la ville du quart d’heure ? La Tribune, 19 mars 23. Comment éviter de fragmenter plus encore la société et éviter de créer une nouvelle classe sociale, celle des «exclus de la ville du quart d’heure » ? Les villes du quart d’heure présentent des défauts légitimes, notamment celui de renforcer la ségrégation spatiale si elles ne sont pas correctement planifiées. Pour bien faire, il faut se concentrer sur l’équité. Cela signifie qu’il faut planifier et encourager la création de quartiers intégrés et à revenus mixtes.
  • Après une lourde chute, l’appel de Claude, 84 ans, pour faciliter l’accès des retraités à la pratique du vélo. Sud-Ouest, 19 mars 23.
  • Plan vélo 2024 : la Métropole (de Marseille) reconnaît « un retard » mais juge l’existant « confortable ». Gomet’ 21 mars 23. En quatre ans, la Métropole n’a jamais vraiment passé la seconde sur la livraison d’équipements cyclables, pourtant au cœur de ses compétences et de son projet. Et ce, au grand dam des usagers et associations de cyclistes locales, qui continuent d’arpenter chaque jour les voies étroites d’un réseau mal pensé, mal formé.

Industrie

  • Pouvons-nous rendre les vélos à nouveau durables ?. Low tech magazine, Le vélo est le plus durable des moyens de transport, mais il devient de plus en plus néfaste à l’environnement. Une quantité croissante d’énergie et de matériaux est requise pour sa fabrication tandis que sa durée de vie baisse. Un article passionnant sur les vélos d’aujourd’hui, dont la caractère écolo est de moins en moins acquis, au point que l’auteur invite à revenir à nos vélos d’avant 1980. Vélo-cargos, vélos assistés et vélos partagés sont aussi sérieusement montrés du doigt.
  • Pourquoi l’entreprise SEB se lance dans les vélos électriques, en partenariat avec BMW? FR3, 20 mars 23. Se lancer dans un marché en plein essor, avec une augmentation des ventes de 30%, n’est donc pas un hasard pour une entreprise qui cherche à trouver un second souffle. 
Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Revue de presse du vélo en ville, mars 2024

Les vieux et les casqués – Encore un arrêté « anti-vélo » et pro-piétons – Vers la fin de l’homicide « involontaire » – Montauban, Marseille, Tarbes, La Rochelle, Le Creusot – La gueule de bois du commerce de vélos.

lire plus

Actualités & Récits