Le comité interministériel pour le vélo aura lieu courant mai

Article

Accueil » Politique cyclable » Le comité interministériel pour le vélo aura lieu courant mai

Dans sa Feuille de route intitulée Les priorités du gouvernement pour une France plus indépendante et plus juste, diffusée cette semaine, on trouve 4 titres.

Priorité I- Atteindre le plein emploi et réindustrialiser la France
Priorité II – Planifier et accélérer la transition écologique
Priorité III – Bâtir de nouveaux progrès et refonder nos services publics
Priorité IV – Renforcer l’ordre républicain et encourager l’engagement. 

Un baromètre sera rendu public le 3 mai car le Gouvernement veut agir vite, avoir « des changements concrets, rapides et visibles ». Il est précisé que cette feuille de route « est un appel à la co-construction, au dialogue et à la construction », et que « toutes les bonnes volontés seront les bienvenues pour agir ».  

Suit en effet une sorte de calendrier.

Ce document fera bondir, je laisse les polémistes s’y mettre. Je relève dès la première page qu’ils veulent « développer l’emploi des seniors », faire voter une loi sur le Plein emploi début juin, engager une loi dès la mi-mai sur la décarbonation des grandes filières industrielles. On trouve de tout, transition écologique, sobriété foncière, innovation, médicaments, métiers d’art, studios de cinéma et bioclusters, et même notre French-Tech bien de chez nous. 

Les mesures pour le « pouvoir d’achat », gaz, électricité, carburant, loyers etc sont maintenues au moins jusqu’à la fin de l’année, ce qui montre à quel point on ne gouverne qu’à très courte vue. Et d’ailleurs on annonce des mesures à mettre en place début mars « visant « à mettre en rayon des produits du quotidien à des prix préférentiels pour les consommateurs. Ainsi, la grande distribution s’engage(ait) à aller au-delà de leurs promotions habituelles de printemps et à prendre sur leurs marges sur une gamme importante de produits choisis librement jusqu’à mi-juin. «. La mi-juin c’est dans un mois et demi.

Dans la partie II …

C’est dans la partie II en chiffres romains toujours que se trouve notre Plan vélo.
On y parle énergies renouvelables, accélération nucléaire et maîtrise de la consommation. 

En matière de transports je cite : « Construction d’une nouvelle donne ferroviaire, visant à investir 100 milliards d’euros d’ici à 2040 dans le train, afin de régénérer, moderniser et développer notre réseau ferré. « Ce qui veut dire dans le texte que l’on veut construire une ligne de chemin de fer POUR dépenser 100 milliards d’euros, et pouvoir le dire.
Suit tout en bas l’annonce tant attendue, qui avait été annoncée pour janvier, puis pour mars et pour tous les 6 mois.

Premier comité interministériel du vélo au mois de mai
afin de définir notre politique en la matière.

Il faudra faire un historique de tous ces « plans ». Allez, j’augmente vos souffrances, après il y a des mesures pour faciliter l’achat de nouvelles voitures (leasing social), renaturation des villes, soutien à l’avion par une aide aux carburants, augmentation du bonus réparation pour les objets du quotidien etc etc, un vrai fourre-tout dans lequel je glanne aussi l’élargissement des missions de la société du Grand-Paris (pour les fameuses lignes de trains régionaux), s’occuper du système hospitalier, de l’école pour tous, d’un Pacte de confiance HLM … 

A noter encore un comité interministériel des Villes en juin, un comité interministériel de la transformation publique en mai (c’est-à-dire administration), avant l’été un comité interministériel des Outre-mer et un autre pour la sécurité routière, et lancement d’un Plan ruralité au printemps, c’est-à-dire l’année prochaine, sans oublier s’il-vous-plaît que les demandes de RSA vont être automatisées avant … janvier 25 et que pour les Jeux Olympiques les réunions du comité, interministériel toujours, sont annoncées pour tous les trois mois à partir de cet été… ce qui ne fera pas beaucoup plus que deux ou trois réunions. 

Un fourre-tout en désordre

Un vrai fourre-tout, invraisemblable, dont on ne peut que dire quatre choses à mon avis :

  • Qui trop embrasse mal étreint
  • C’est pas étonnant que Elisabeth Borne ait l’air si épuisée.
  • L’équipe d’Antoine Pellion, secrétaire général à la Planification écologique, dotée d’après mes informations d’une trentaine de personnes, aura bien carburé depuis un an qu’elle a été créée.
  • Rien de tout ça n’aboutira à grand’chose de concret. Mais là je peux me tromper sur certains petits points, par exemple la montée en puissance du service national universel, et, si joliment décrit  (on voit qu’ils n’en peuvent plus),

« Progressivement aller vers plus de territoires qui vont l’adopter « 

Lisez les mots un par un ! Le Gouvernement ne gouverne pas.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
marmotte27
9 mois

Je n’attends plus rien de ce gouvernement. A part ouvrir grand la porte à qui vous savez en 2027.

Thomas Tours
9 mois

« En matière de transports je cite : « Construction d’une nouvelle donne ferroviaire, visant à investir 100 milliards d’euros d’ici à 2040 dans le train, afin de régénérer, moderniser et développer notre réseau ferré. « Ce qui veut dire dans le texte que l’on veut construire une ligne de chemin de fer POUR dépenser 100 milliards d’euros, et pouvoir le dire. »
Grandiose !

Bertrand
9 mois

« Les priorités du gouvernement pour une France plus indépendante et plus juste ». Quand toute la politique de Macron depuis qu’il est ministre des finances a consisté à détruire l’indépendance de la France, à paupériser sa population et à démanteler toute idée de justice…

Bied dominique
9 mois

Il a fallu un an seulement à STmicroelectronics à Grenoble pour finaliser le diagnostic et les actions de son plan de déplacements d’entreprise. 5 ans après l’autosolisme était divisé par deux, résultat exceptionnel obtenu par une démarche collective et participative. Mettre tout le pays en mouvement sur ce sujet aurait été très efficace pour améliorer le quotidien de tous les Français, beaucoup plus efficace que donner des chèques à répétition. On aurait aimé que le gouvernement annonce un développement massif d’infrastructures cyclables couplé à ces plans pour prioriser les besoins.

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits