La plus grande passerelle cycliste d’Europe est au Luxembourg. Seule dans son désert

Article

Accueil » Politique cyclable » Aménagement et technique » La plus grande passerelle cycliste d’Europe est au Luxembourg. Seule dans son désert

La passerelle d’Esch sur Alzette, au Luxembourg, mesure 1,200 km, soit 2 km avec la piste d’accès. Inaugurée fin décembre 2022, elle est censée relier la ville de Esch-sur-Alzette et sa satellite Belval, et pourrait s’inscrire un jour dans l’itinéraire PC8 de la Terre rouge. En attendant elle n’attire pas les foules.

Source : Association Luxvelo

Elle a été payée par deux entreprises, Arcelor-Mittal (sidérurgie) et Giogetti (BTP), et par l’Europe1Merci de lire les commentaires et les précisions apportées en fin d’article. L’acier a été fourni par Arcelor et la construction a été réalisée en un temps record, ce qui doit faire plaisir aux ingénieurs et n’intéresse pas vraiment les cyclistes. Elle a coûté 47,5 millions d’euros, soit au moins 4 fois plus que le prix habituel, ou 40 000 euros du mètre. C’est donc aussi la plus chère d’Europe, mais elle ne sert pas à grand’chose.

Depuis la gare de Esch elle n’est pas indiquée, et presque personne ne sait exactement où la trouver. Nous avons erré sur des routes chargées et sous des viaducs routiers. Finalement on la découvrira à l’autre bout, à Belval, dans un complexe branché de bureaux et universités, avec restaurants installés au milieu des anciens hauts-fourneaux. Pour avoir droit à la passerelle il faut monter assez fort, plus que ce qui est normal pour une voie dédiée aux cyclistes. Elle s’élève à 7,50 mètres, ne laissant qu’environ 150 mètres (sur 1, 200 km) de vrai plat. Le revêtement est plutôt joli, les deux placettes intermédiaires agréables. La descente fait des détours sans passer par la gare qui se trouve juste à côté, ce qui est un comble pour la desserte d’entreprises. Sa seule vertu, finalement, c’est de rendre sinistre la façade des bureaux d’Arcelor, faute d’assurer la gloire des deux entreprises.

420 jours pour achever la piste cyclable Esch-Belval

Cette piste cyclable promotionnelle hors-de-prix correspondrait bien à un besoin de liaison, mais n’avait pas besoin de monter si haut (elle aurait même pu être à plat, semble-t-il). Elle serait mieux si elle était finie (ascenseurs, accès, signalisation…) et raccordée. Elle a été visiblement faite pour la frime et non pour des cyclistes, qui par ailleurs sont rares dans le Grand-Duché.

Sur le site du Ministère
Admirez le séparateur qui fait tomber …

La longueur ne fait pas l’utilité. C’est même souvent le contraire. Quant au spectaculaire … non, franchement, cette passerelle ne vaut même pas le déplacement. Elle n’a d’autre « prouesse » que sa rapidité de construction et la nature de l’acier fourni par Arcelor.

Une des deux placettes

La plus longue passerelle du monde serait en Tchéquie, inaugurée en mai 2022 mais seulement pour les marcheurs. Pour les cyclistes ma recherche ne donne que … celle de Esch-sur-Alzette ! Vous pouvez la visiter à pied en compagnie de Gérard, qui sait pas mal de choses. Il confirme sans insister quelques unes de nos remarques, par exemple que la passerelle ne dessert aucune gare ou qu’il est difficile de la trouver. Pendant sa promenade il aura vu un seul cycliste, et nous deux ou trois. Les deux visites sont sur YouTube.
Et si le sujet des passerelles vous intéresse, je vous suggère aussi d’aller visiter Pierre Rouzeau. Il y a même les prix (attention, les articles ne sont pas datés), et c’est passionnant !


Ajout du 19 septembre 23
Peu après notre échange par commentaires interposés, le ministère a apporté les précisions suivantes
Il y a, et nous en convenons facilement, encore des défauts à la situation actuelle. Mais leur explication n’est parfois pas aussi simple, et ces défauts sont connus et en cours de résolution. Par exemple, l’Etat a décidé de prendre également en charge la construction de raccordements au réseau cyclable en direction de la gare de Esch-sur-Alzette et la construction d’un aménagement cyclable provisoire afin de raccorder la passerelle à la piste existante en direction de Belvaux et Differdange (aménagement qui sera inauguré fin septembre). D’autres raccordements ou améliorations de ces raccordements incomberont aux administrations communales concernées.
Par ailleurs nous tenons à préciser que la passerelle a été entièrement financée par le Ministère de la Mobilité et des Travaux Publics. Il n’a eu pour cette passerelle ni financement privé ni financement européen.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jennifer Coghe, entreprise Félix-Giorgetti
10 mois

J’aimerais apporter quelques précisions. La passerelle n’a pas été financée par ArcelorMittal et Giorgetti (dont le nom complet est Félix Giorgetti) mais par le ministère de Mobilité et des Travaux Publics du Luxembourg. ArcelorMittal a fournir l’acier qui est d’ailleurs labellisé GreenSteel, il s’agit donc d’une production qui produit moins d’émission de carbone, et Félix Giorgetti est l’entreprise qui a construit ce projet.
Notez également que le chantier n’est pas terminé et que des aménagements sont encore en cours.

David Tron, Ministère de la mobilité et des travaux publics
8 mois

Bonjour,

L’article est non seulement désagréablement orienté et polémique,mais également truffé de fautes : p.ex., comme déjà mentionné le financement était public et non privé, elle n’aurait également pas pu être à plat pour des raisons de sécurité et de propriété, etc ni d’ailleurs moins haute, la partie pratiquement plate est proche de 800m et pas 150, etc.

Par ailleurs, elle n’est pas faite « pour la frime », la passerelle s’inscrit dans une planification à long terme dont elle constitue une des pièces.
Vous avez raison de dire que tout n’est pas parfait. Mais est-ce pour autant que cela mérite de sousentendre que la passerelle « ne sert à rien »?
Il est juste, que le chantier n’était pas fini lors de votre visite. Mais donc à vous lire il aurait été mieux de laisser fermée au public une passerelle utilisable, en attendant que des éléments annexes soient terminés?
Et il est juste aussi qu’il reste des travaux à faire de part et d’autre pour qu’elle soit mieux accessible. Mais là aussi, il aurait donc selon vous fallu attendre que les autres bouts soient réalisés avant de réaliser la passerelle? Alors qu’elle prermet de créer une liaison qui n’existait pas du tout auparavant? C’est la meilleure manière pour que jamais rien ne se fasse.
C’est d’ailleurs tout autant une passerelle cyclable que piétonne. Et, en attendant qu’il y ait plus de cyclistes elle est également très utilisée par les piétons.
Il est finalement également vrai que la signalisation doit être améliorée (ce qui est d’ailleurs en cours), mais l’intérêt de l’indiquer spécialement depuis la gare est somme toute limité, à l’exception eventuellement d’excursions touristiques, ce qui n’est pas le but de la laison: Le quartier de Belval dispose d’une gare. Il n’y a donc pas vraiment d’intérêt d’indiquer spécifiquement Belval immédiatement depuis la gare de Esch, vu qu’on peut descendre aussi à la gare de Belval (et inversément). Le but, en plus de constituer une partie du réseau cyclable national, est de relier les quarties d’habitation de Esch au quartier universitaire. Et pour un utilisateur régulier le chemin n’est pas bien difficile à trouver.

Si vous êtes intéressée à un véritable blog d’information, nous sommes à votre disposition pour vous donner plus d’explications sur le contexte, les contraintes techniques, etc.

Adrien
7 mois

Je suis allé une fois dans ma vie au Luxembourg. En 2014 j’ai traversé le Grand Duché à vélo, en prenant le temps d’en visiter la capitale.
Ce que je retiens de la pratique du vélo dans ce pays, c’est qu’il y a des aménagements d’une très grande qualité, mais quasiment pas de cyclistes dessus. Comme si on avait la qualité des aménagements allemands, mais la pratique des Français … Il est vrai que la culture de ce pays est, en partie, un mélange des deux …
Je pense que cela montre aussi qu’ils ont des moyens : ils ont les moyens financiers de faire des aménagements cyclables incroyables, mais les habitants ont aussi les moyens de rouler avec des voitures de luxe et préfèrent cela au vélo.

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits

Pierre Hérant et son vélo ont fait le tour de la France

Pierre est un habitué des expéditions lointaines et des contraintes absurdes. Cette fois-ci il fait le tour de la France au plus près de ses frontières.
Un gros livre passionnant qui se lit comme un roman d’aventure raconté par votre instituteur adoré. Vous lui demanderez de continuer …

lire plus