La Fub vous demande de bien réfléchir à votre vote

Article

Accueil » Actualités » La Fub vous demande de bien réfléchir à votre vote

par | Juin 22, 2024 | Actualités | 1 commentaire

Personne ne lui donnera tort, ces élections législatives de fin juin et début juillet 2024, suite à la dissolution de l’Assemblée Nationale, ont mis un coup d’arrêt à la vie du pays. C’est grave.

Le club des villes cyclables souligne qu’il est inquiet pour les programmes qui doivent être renouvelés cette année, ColisActiv, Génération Vélo ou Alvéole Plus.
Sont aussi attendus, entre autres, le lancement du deuxième appel à projets « Territoires cyclables », celui du huitième appel à projets du fonds mobilités actives et aussi la signature du contrat de filière vélo, qui est prêt à être signé et dont la date était sur le point d’être trouvée. De même la Conférence de Financement des projets de SERM était prévue par la loi en juin, elle est reportée.

Note du 4 juillet : Ces deux derniers dossiers ont été finalement débloqués in-extremis. Voir les articles Labellisation des 15 premiers … et Signature du contrat de filière…

La Fub comme d’autres réseaux invite ses adhérents à défendre auprès de leurs candidats la construction d’un système de mobilité durable basé notamment sur le vélo, la marche et les transports en commun. C’est dans ce sens que l’asso toulousaine 2pieds-2roues a envoyé un questionnaire aux candidats.

La Fub rappelle que le vélo favorise l’inclusion sociale et que, parmi nos concitoyens, « 75 % souhaitent utiliser des alternatives à la voiture individuelle et 53 % utiliseraient davantage le vélo si les conditions étaient plus favorables. » Elle précise : 

Les propositions portées par l’extrême-droite, en France comme en Italie ou en Autriche, s’opposent à cette vision en s’attaquant aux protections offertes par le code de la route aux plus vulnérables, en affaiblissant les contrôles de vitesse et en s’opposant aux mesures d’apaisement et de convivialité dans nos communes. 

Fub

France Nature Environnement insiste sur la liberté d’expression et de mobilisation, mais pense que le président actuel est mauvais sur la transition énergétique. Il ne dit pas pour qui voter mais ça se devine. La ligue des Droits de l’Homme est aussi sur cette position, avec de nombreuses associations, appelant à « des alternatives de rupture ». Agir pour l’environnement de son côté appellait à une « méga-manif » sans parler du vote.

Selon le media Acteurs Publics les aspirants hauts-fonctionnaires sortant d’Ecole « sont nombreux à s’interroger sur la posture qu’ils adopteront le cas échéant, mais aussi sur l’obligation de neutralité qui s’impose à la haute fonction publique ». Le Monde rapporte que cinq journalistes de France Télévisions ont déjà été « mis en retrait » pour avoir pris position contre l’extrême droite. Ils ont, bien sûr, enfreint la règle de neutralité politique. D’accord, mais …

A vous de voir, votez bien dimanche prochain puis le suivant. Soyez un peu stratège : le premier tour sert à décider qui sera au duel du second tour.

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bernard-régis Magnouloux
21 jours

Comme si on ne réfléchissait pas avant de voter ! Encore des privilégiés qui nous prennent pour des demeurés ! Y en a marre, tout simplement. Tellement marre qu’on risque bien de ne pas réfléchir ! 😉

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits