Roue-libre s’arrête

velook

C’est au bout de trois années que notre émission radiophonique préférée va s’arrêter. La décision vient d’être prise, à l’occasion d’un changement de directeur et dans le cadre d’une réorganisation de la grille, comme il y en a régulièrement. Nous n’y pouvons rien, inévitablement.

Roue Libre est l’émission hedomadaire de France Bleu la plus téléchargée après le foot. Rien d’étonnant à cela puisque cette émission régionale fait office d’émission nationale et est écoutée, via les ordinateurs, dans tout le pays.

bandeau velook

Lien vers l’article de Velook dans la photo.

Mickaël Tardu est un animateur jeune, sympathique, et bosseur, véritablement, animant avec aisance et dynamisme, et brio … le week-end sur France Bleu 107.1, des émissions sur le jardinage, les animaux, la cuisine… Mais c’est aussi un cycliste quotidien. Habitant dans le sud de l’Oise, il fait sur son vélo pliant le trajet jusqu’à sa gare, puis de la Gare du Nord à la Maison de la Radio.
A la rentrée 2013, Antoine de Galzain, le directeur, et Jean-Luc Vibet, le responsable des programmes, lui font la proposition de créer une émission hebdomadaire sur le vélo. Vous pensez s’il a aussitôt accepté ! Son premier invité, le 8 septembre 2013, fut Abel Guggenheim, militant associatif bien connu et chevronné. Abel avait été repéré parce qu’il intervenait souvent sur l’antenne, tantôt pour signaler une automobile stationnée sur une bande cyclable, tantôt pour alerter d’un accident occasionnant une longue file de voitures, en précisant inévitablement qu’il venait de la doubler sur son vélo… Il était aussi en correspondance électronique avec plusieurs journalistes de la station, à qui il signalait des erreurs ou approximations.

isabelle-et-le-véloAprès cette première émission, Abel devient invité permanent, et, surtout, devient indispensable, participant activement au choix des invités. L’émission, qui passait le dimanche de 9h30 à 10h, change d’horaire et de fréquence à la rentrée 2014, pour être diffusée le samedi et le dimanche de 12h08 à 12h28, toujours en direct. Elle s’est bonifiée, tout en restant grand public, s’intéressant à tout ce qui touche au vélo : du sport à l’urbain, de la roue unique au cargo, de l’association locale de cyclistes aux fédérations écologiques, des entreprises aux politiques… Il en restera ce que nous en avons écrit régulièrement ici, et on espère que des archives sonores pérennes pourront être mises en ligne …

On ne révélera pas de secret en ajoutant que cette émission aura aussi été une belle histoire d’amitié, y compris avec de nombreux invités qui ont apprécié la chaleur et le professionalisme de l’accueil à la Maison ronde, puis dans les locaux annexes de l’avenue Mangin.

Cela aura été une émission utile, selon les avis nombreux, pour laquelle Mickaël Tardu a d’ailleurs reçu l’an dernier le prix des Talents du vélo. Mais n’est pas Pivot qui veut (l’éternité n’est pas donnée à tout le monde), Mickaël reste à France Bleu 107.1 et Abel promet de continuer à être ce qu’il était avant et pendant : un engagé du vélo. Aux auditeurs, Abel propose un premier et dernier tour de roue …

 
Une fin en apothéose
Le programme des dernières émissions, 12 h 08 !

  • Samedi 11 juin : Semaine néerlandaise à la Recyclerie de la Porte de Clignancourt.
  • Dimanche 12 juin : Sylvanie Godillon, du bureau de recherches 6-T, pour nous parler du développement des VAE.
  • Samedi 18 juin : Katia Cadiot, pour Up My Bike, plateforme de financement collectif créée par Cofidis, dédiée aux projets liés au monde du vélo.
  • Dimanche 19 juin : Isabelle Lesens, blogueuse, et Olivier Razemon, journaliste, sur le vélo à Montréal et les fêtes du début de la saison (Tour de l’île, Tour la nuit).
  • Samedi 25 juin : Anne Hidalgo, maire de Paris
  • Dimanche 26 juin : Jean-Baptiste Vaquin, ancien membre du cabinet de Jean Tiberi, maire de Paris de 1995 à 2001, concepteur du premier plan vélo et initiateur de la première fermeture d’un souterrain à Paris (pont du Carrousel rive-gauche).
  • Samedi 2 juillet : Stéphane Beaudet, vice-président de la région d’Ile de France en charge des Transports.
  • Dimanche 3 juillet : Jeanne de Lapoyade, coursière à vélo, à propos du Championnat du monde des coursiers à vélo qui se déroulera cet été à Paris.

annonce roue-libre A. HJBVaquin022


Dimanche 3 juillet après l’émission

Rendez-vous au pied du studio
Sur une idée d’Abel, les auditeurs fidèles et passionnés sont conviés à rouler avec l’équipe à travers Paris jusqu’au bois de Vincennes, sur le site du Paris cargo bikes meeting. Pique-nique et amitié.
Départ à 12 h 30 du 17 Avenue du Général Mangin à Paris 16° (à proximité de la maison de la radio mais de l’autre côté de la voie ferrée).

Roue-Libre
France Bleu Ile de France
107.1

La suite : Une nouvelle émission sur le vélo.

Print Friendly, PDF & Email

7 thoughts on “Roue-libre s’arrête

  1. Ça alors … France Bleu perd les pédales ??? Désolant, rien d’autre à ajouter pour l’instant, c’était effectivement comme dit Isabelle (et comme pensent tous les autres) un émission précieuse, qu’on écoutait en direct ou « plus tard », qu’on attendait, toujours pertinente et 100% utile et vraie, par et avec des intervenants qui « connaissent le sujet » du vélo, et l’aiment.. Donc doublement, triplement désolant de mutiler ainsi une radio d’un élément vital…
    Bonne continuation de toutes façons aux cyclistes, à tous les cyclistes, aux piétons aussi dont les préoccupations sont proches de celles des cyclistes dans nos villes… De toutes façons, émission de radio ou pas pour en parler, les cyclistes roulent de plus en plus, prennent leur place partout, et « nous les cyclistes on ne lâchera rien’.
    Vive le vélo, à bientôt, à vélo bien sûr, et merci pour tout à tous ceux qui ont fait et participé à cette émission, et y croyaient.

  2. Nous sommes vraiment dégoûtés par cette annonce! Nous avions découvert Roue Libre il y a un peu plus d’un an. Je fais partie de ces podcasteurs qui écoutent l’émission le lundi matin dans le RER ! Un très bon moyen de faire la transition entre la fin du week-end et la reprise de la semaine. Nous avions eu la chance d’être invités par Mickael. C’est une grande fierté que d’avoir fait partie de cette aventure. Rien ne laissait présager cette annonce de France Bleu.
    Heureusement, Mickael semble être quelqu’un de résolument optimiste et très débrouillard. Je suis certain qu’il va revenir avec de nouveaux projets et, on l’espère, autour du vélo !

  3. Ouch, quelle mauvaise nouvelle. Les vélotaffeurs, cyclotouristes, pilotes de cargos sont bien tristes. Mickaël utilisera et bonifiera son talent dans d’autres aventures radiophoniques. France Bleu 107.1 redeviendra-t-elle la radio exclusive des automobilistes?
    Rendez-vous sur France Bleu Loire Océan (qui parle de plus en plus de vélo) mercredi 15 juin entre 7h et 9h pour 4 prises d’antenne en direct du Clap au vélo organisé par Place au vélo Nantes. Abel, on compte sur toi pour nous écouter.

  4. Voici l’annonce d’un vide, dont on imagine qu’il ne pourra perdurer !
    Mickaël Tardu est-il volontaire d’un changement d’objectifs, évolution pour son plan de carrière, ou vraiment contraint à délaisser le sujet vélo au sein de la nouvelle grille ?
    Les ondes n’étant qu’un miroir des populations, avec ou sans « Roue Libre », la civilisation du vélo ne pourra que naturellement y reprendre place. N’en doutons pas.
    Remercions le bonheur et la qualité du travail que Mickaël, ses invité(e)s, et France-Bleu nous ont donné.

Laisser un commentaire