20 km/ 3 heures

La décision vient d’être annoncée par le président Macron dans son allocution de 20 h. A partir de ce samedi, le 28 novembre, la limite de sortie pour promenade et sport est portée à 20 km de rayon autour du domicile et à 3 heures.
Jusqu’au dernier jour les représentants des cyclistes ont tenté d’élargir le champs des décisions …

Jusqu’au dernier moment les pétitions et tribunes se sont succédées. Le 20 novembre encore ce sont 68 sénateurs qui réclamaient la levée de la limite du 1 km. Ils mettaient en avant le peu de risques de contamination liés à la pratique des activités sportives en extérieur, et le bienfait de ces activités sur la santé physique. Ils rappelaient les mots de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :

«La sédentarité renforce toutes les causes de mortalité, double le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’obésité et augmente les risques de cancer du côlon, d’hypertension artérielle, d’ostéoporose, de troubles lipidiques, de dépression et d’anxiété.»

lI y aura « clause de revoyure » le 15 décembre et le 20 janvier, a indiqué le président de la République. Entre ces deux dates nous pourrons aller au théâtre et au cinéma, mais ni fêtes ni grands rassemblements ne seront permis. Il y aura même un couvre-feu à 21 h, sauf pour Noël et le 31 décembre (mais avec interdiction de regroupements sur la voie publique). Les horaires des spectacles devront s’adapter. Quant aux Sports d’hiver, la décision n’est pas prise mais on s’achemine vers une réouverture des stations seulement en janvier. Des décisions bien pesées, visiblement.

« Plein d’idées pour mettre la France en Selle à l’occasion des futurs déconfinements »

De leur côté la Fub et les autres « acteurs » du vélo demandaient, sous le titre de Plein d’idées pour mettre la France en Selle à l’occasion des futurs déconfinements, à ce que la pratique du vélo soit encouragée par diverses mesures telles que la reconduction du système Coup de pouce vélo pour la réparation, et l’élargissement du système Alveole (création de garages à vélos) aux entreprises. Ils demandaient aussi qu’on se décide à organiser en grand le programme d’apprentissage du vélo à l’école et que l’on investisse « massivement » dans l’innovation (vélo-cargos, vélo-taxis, etc).

  • Sur l’intérêt du Coup de pouce vélo, la Fub a rendu publics les résultats d’une petite enquête qui montre que 52 % des bénéficiaires roulent plus qu’avant, surtout parmi les catégories qui roulaient le moins, comme les femmes ou les habitants des villes moyennes … et surtout aussi parmi ceux qui ont profité des heures de « remise en selle ». 

Ce texte n’a été rendu public qu’aujourd’hui à midi, finalisé visiblement « à l’arrache ». Ses signataires en tous cas sont un beau panel, dont une assez large partie figurait déjà dans la tribune du 18 novembre. Ils préparent les futurs déconfinements.
Signataires  : 

  • Olivier Schneider, président de la FUB
  • Michel Callot, président de la FFC
  • Martine Cano, présidente de la FFCT
  • Pierre Serne, président du CVTC
  • Mathieu Eymin, président des Boîtes à Vélo  
  • Chrystelle Beurrier, présidente de Vélo & Territoires
  • FNE France Nature Environnement
  • Fondation Nicolas Hulot 
  • RAC Réseau Action Climat
  • Greenpeace
  • LHC, la collégiale  (L’Heureux Cyclage)
  • UNION Sport & Cycle, Jérôme Valentin
  • CNPA (Conseil national des professionnels de l’automobile
  • AF3V, Julien Dubois
  • FNAUT, Bruno Gazeau
  • Virage Energie
  • Mountain Bikers Foundation
  • Syndicat National des Moniteurs Cyclistes Français

Cyclistes et piétons vont être contents, je dirais même plus, ils n’en attendaient pas tant puisque l’élargissement demandé tournait autour de 5 km. Tant mieux pour les bons rouleurs et pour les marcheurs. Les efforts de persuation fournis tout ce mois de novembre ont donc porté leurs fruits. Ils ont été relatés ici : 

Grosses crispations sur le 1 km

Print Friendly, PDF & Email

4 réflexions au sujet de “20 km/ 3 heures”

    • La carte d’identité n’est pas un justificatif de domicile. Depuis longtemps il n’est pas possible de faire valider la nouvelle adresse en cas de changement de domicile. Le domicile peut être temporaire, par exemple si on est bloqué à une autre adresse que la principale par la limitation de déplacement. Bien sûr les forces de l’ordre ont pouvoir d’exiger, lors du contrôle, le lieu de résidence principal ou temporaire. Mais ce ne peut pas être instantané et c’est complètement indépendant du contrôle d’identité qui est encadré par la loi
      Il est surprenant que ce point de la dictature sanitaire n’ait jamais été contesté dans le cadre d’un État de Droit.

      Répondre
  1. Les 20 km / 3 h n’ont pas réellement fait disparaitre les crispations. Personne, parmi les décideurs, ne semble capable d’expliquer pourquoi 20 km et pas 30, 40, 100…Le virus serait-il à l’affût du cyclo au km 21, prêt à lui bondir dessus ?
    En vérité la technostructure à l’oeuvre depuis Mars 2020 persiste à produire de la norme stupide. C’est ce qui la caractérise.

    Répondre

Laisser un commentaire