Le Tour de Belgique de monsieur Iou

La Belgique à vélo, c’est tout près de la France du Nord. Comme y’en a marre des grèves en France, au moins ceux qui sont près de la frontière, profitez-en ! Parce que je vous dit pas, les autres, entre transport des vélos inexistant, grèves et travaux, les sorties s’annulent les unes après les autres comme un château de cartes. Bref, lisez le livre de monsieur Iou et filez en Belgique (ou apprenez à conduire une auto et achetez un porte-vélo, vous pourrez aller où vous vouliez, et la planète vous dira sûrement merci) ! 

******

Pauvres Belges, les Français croient que chez vous c’est moche et triste, surtout à vélo. Pas du tout ! Ce bouquin vous montrera que « la Belgique, t’aurais jamais fini de la découvrir » comme dit Eddy… dans la dernière image…

Notre héros, qui n’est pas chintoke mais un quasi-jeune bien normal de trente ans, se promène un peu partout à vélo en Belgique, et nous la décrit avec gentillesse et dérision. Si après ça vous n’avez pas compris qu’en Belgique on parle néerlandais, qu’on y fait carnaval, que les points numérotés font toujours se perdre, et que pour rejoindre Paris depuis Bruxelles il y a (au sud) … l’EV3 et le familistère de Guise, et qu’à l’arrivée il y a des escaliers… je ne peux rien pour vous, parce que des fois on en a aussi parlé ici (mais pas du tout pareil!).
Vous pourriez au moins comprendre qu’il y a plein de sortes de cyclistes, car notre ami visite les lieux où ils se retrouvent, et que la Belgique est pleine de charme. S’abandonner au plaisir du vélo « permet de lever les yeux de son guidon et, avec un peu de chance, de se perdre dans de jolis endroits » écrit monsieur Iou.

Un bouquin dessiné, « enlevé, subtil et souvent drôle » comme dit l’éditeur, « à hauteur d’homme ». Un (jeune) homme qui se transforme à mesure qu’il circule.

 

Le Tour de Belgique
de monsieur Iou.
Bande dessinée
Editions Rue de l’Echiquier. 16,50 €

Bruxellois depuis sa naissance, Monsieur Iou commence des études de bande dessinée au début des années 2000. Après quelques années dans le monde du web et du graphisme, il retourne à ses premières amours et publie sa première bande dessinée, Le Tour de Belgique de Monsieur Iou. Il est membre de l’atelier Mille, collectif bruxellois d’une demi-douzaine de jeunes auteurs et autrices de bande dessinée, presque tous anciens étudiants de l’Institut Saint-Luc.

***********

Si vous habitez entre Mouzon et Givet, sur les bords de la Meuse, ou entre Guise et Maubeuge, sur la véloroute numéro 3, vous n’avez pas besoin du train. Pour tous les autres réclamons des pistes et réseaux cyclables de qualité permettant de s’affranchir des transports publics innexistants, refusant les cyclistes, bondés, en grève ou en travaux, sans sombrer dans l’aberration mortelle de l’automobile. A chaque distance son véhicule préféré. Arrêtons d’être des mollassons, donnons à chacun la liberté de choisir son mode de déplacement, surtout s’il est bénéfique ! Arrêtons la dictature du moteur qui nous mène à la paralysie.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire