Cinq plus cinq livres et deux revues à offrir

Pour les fêtes voici des ouvrages correspondant à des publics très différents. 

Trois livres lus et recommandés

Velocio

il n’y a jamais eu meilleur propagandiste du vélo que cet homme décédé en 1930. je recommande d’offrir ce livre aux nouveaux cyclistes afin qu’ils mesurent dans quelle famille et dans quel monde ils ont la chance de rentrer. Quant aux cyclos plus anciens, ils ont grand besoin de se rapprocher des grands ancêtres. Lire ma présentation en octobre dernier. 

Les cafés vélos

Le bouquin indispensable pour les cyclo-baroudeurs assoiffés de rencontres. Personne ne sait ce qu’est un café-vélo. Et pour cause, chacun a sa raison d’être. 36 cafés répartis sur toute la France … Lire ici

1897 – 1924 – Souvenirs de la grande route

Un portrait de la France rurale et provinciale d’avant les bouleversements de la guerre de 14. Une France encore très proche, que nous avions pourtant oubliée … Un livre que j’ai beaucoup aimé. Ma présentation.  
.

Deux livres recommandés de sources fiables

Pura vida

La vraie vie, de la porte de l’Asie aux routes de l’Amérique centrale et du Mexique. Le texte, selon Jean-Yves Mounier, du blog Biblio Cycles, est « sans fioritures mais sincère et à la lecture très agréable ».  2022 – 226 pages – Éditions Maïa – Prix : 18 €

Prendre la route, une histoire du voyage à vélo

Recommandé par la Fédération Française de Cyclotourisme dans son magazine en ligne avec un entretien avec l’auteur. Editions Arkhé. 20 euros.

Deux périodiques

Un abonnement à Cycle!magazine

Le numéro 20 de cycle! magazine vient de sortir. Il y a pas mal de sportives affûtées dans ce numéro, et aussi Bartali après la guerre. On nous emmène en Italie (route du sel, sur la couverture), en Belgique et à travers Paris au crépuscule. Michel Dalloni signe un beau portrait de « l’inconnu du puy de Dôme », le champion Pierre Matignon. Nous pratiquerons aussi l’ultra-distance en tandem, et visiterons le Kurdistan sous deux angles, dont celui de Claude Marthaler. A la fin l’estoc sera les 10 raisons que vous aurez de partir en vacances à vélo. 
 
Vous n’avez plus qu’à commander le numéro ou le trouver dans une des boutiques du vélo haut-de-gamme qui en sont dépositaires. Comme cadeau je suggère un abonnement, il durera deux ans ! 

Un abonnement à L’âge de faire

L’âge de faire, un journal alternatif mensuel de grande qualité éditoriale.
Le numéro de décembre a pour thème principal Sortir du piège de la bagnole et traite du sujet en 10 pages. Je relève le titre Etalement urbain et Temps de parcours en hausse dès la première page. 
Sont aussi présentés le lithium, qui va révéler « la face sombre du capitalisme vert », ainsi que  « la voiture 

nucléaire » qui consomme deux fois plus de CO2 à la construction et qui n’est qu’un leurre pour ne pas s’attaquer aux problèmes de fond. Covoiturage, voiture autonome et ZFE sont également regardés avec circonspection. Les SUV sont montrés comme l’exact contraire de ce qu’il faut faire. L’essentiel c’est bien de rendre la voiture inutile, concluent les auteurs, et qui les contredira ? 

Abonnement 28 € sur lagedefaire-lejournal.fr

Un livre enfin arrivé

Noël Jouenne, La simplicité apparente du vélo face aux enjeux de société. 

Vous avez sûrement en mémoire ma présentation enthousiaste des travaux de M. Jouenne Les cyclistes sont piégés par le capitalisme, selon le chercheur Noël Jouenne, j’ajoutais qu’ils perdent même le sens profond du vélo. C’était un travail universitaire, le livre est paru fin octobre.

Je n’ai pu pour l’heure que le feuilleter. Cela m’a suffit pour être certaine qu’il est passionnant. Le sommaire indique qu’il développe l’histoire des mouvements de revendication pro-cyclistes, en France et ailleurs, qu’il s’intéresse à ce qu’est une innovation au regard des craintes et angoisses de l’homme moderne, à la souffrance du champion (Maurice Archambaud), au voyage à vélo, aux nouvelles pratiques du vélo… Finalement il se demande si la Vélorution ne serait pas un leurre. Evidemment les auteurs habituels sont cités.

Couverture

Vous pouvez faire connaissance avec l’auteur grâce à une émission de l’Université populaire de Marseille métropole (UPOP), Radio Galère, 17 novembre, 56 minutes. Il y explique notamment (minute 30) pourquoi les aménagements pour les cyclistes ne résolvent rien. En très résumé, il faut imposer notre présence, devenir partenaire. (Bien sûr ce n’est pas si simple, mais il est certain que ça ne suffit pas). Plus loin (minute 40) il montre que le VAE est un piège en ce qu’il prive le sujet de se rendre compte de sa forme physique. Résultat, prise de vitesse, accident, mauvaise réaction par faiblesse… 
Le livre lui-même (octobre 2022) se trouve dans les grandes librairies au prix de 26€. 

et pi ya pas que les bouquins

Le concentré vélo vous propose une liste de cadeaux dont certains vous plairont. La bière du vélosophe, la carte de lavage du vélo (à Lyon), des réductions en veux-tu en voilà, deux livres de vélos spéciaux … C’est ici

D’autres livres pour l’année prochaine

Gaston Maraval (1924-2004)
QUATRE JAMBES POUR DEUX YEUX
Pierre Roques (1932-2018)
DU SOLEIL DANS MES RAYONS

Dans le cadre du centenaire de la Fédération française de cyclotourisme (en décembre 2023 !), sa Commission Culture et Patrimoine a décidé d’exhumer des textes tombés dans l’oubli mais qui font partie de son patrimoine.
Du Docteur Ruffier dont les travaux ont fait référence au-delà du microcosme, à Pierre Roques dont les articles ont été rassemblés et édités en 2021 (
Reflets du cyclotourisme dans le miroir présenté sur ce blog), tous ont contribué à valoriser le cyclotourisme.
Ce projet, qui concerne quatre auteurs, a été lancé à l’initiative du Bordelais Henri Bosc, historien du cycle, et réalisé entre juin et novembre 2022 par Gilbert Jaccon, éditeur de livres sur le vélo. Les livres sont donc déjà disponibles et vous pouvez les commander directement à l’éditeur. Je n’en ai lu aucun.

Michel Haupais (1925-2013)
EN TOURNANT LES MANIVELLES…
Paul Curtet (1902-1990)
CINQUANTE ANS DE TOURISME À BICYCLETTE

_ 🤶- _ Bonnes fêtes de fin d’année ! _ – _ ***

Print Friendly, PDF & Email

9 réflexions au sujet de “Cinq plus cinq livres et deux revues à offrir”

  1. Je recommande chaudement les livres de Bastien Delasalle. J’ai adoré Fuite et j’attends impatiemment Virage et (Re)Naissance d’un nomade qui viennent de sortir.

    Répondre
  2. Hé hé, je ne suis donc pas un troll !
    Je me permets donc une autre recommandation, une autre auto-édition 😉.
    J’avais adoré Anecdotes plein les sacoches d’Aurelia Brivet (chroniqué en ces lieux si ma mémoire est bonne). Un très bel objet et contenu magnifique sur le fond ainsi que sur la forme.
    Je viens de recevoir Anecdotes plein la carriole et il est tout aussi prometteur : en couple avec un bébé en Amérique du Sud. Voici le lien qui va bien.
    ▶️ Je suis juste un lecteur assidu de ce blog que j’apprécie beaucoup et un lecteur qui a beaucoup aimé les auteurs cités, voulant les partager et leur faire un peu de publicité, sans contrepartie. Joyeux Noël.

    Répondre

Laisser un commentaire