200 vient d’arriver

200Le n° 10 du magazine 200 vient d’arriver chez mon marchand de journaux. Les journalistes, à force de faire des épreuves très éprouvantes comme la Trans Continentale Race (TCR, 4000 km à faire en moins de 15 jours, calculez vous-même), deviennent poètes, leur souffle devient translucide, et eux ils sont heureux. L’article s’appelle « LA déclaration »…

Dans ce numéro il y a aussi les détails du concours de machines (mais pas le public, ni les pilotes, ou presque, ni le jury… on ne peut pas tout faire. Sur les machines ils sont passionnants) et aussi de beaux portraits de sportifs présents sur le TCR. Un numéro plein d’émotion, un Love tour fatiguant et marrant, de Sachy à Montcuq (dites-le), et … beaucoup de femmes.

armee-rose
Beaucoup de femmes, grâce au voyage à vélo des Savoyardes ayant subi un cancer du sein, en cours de traitement ou en ayant fini. C’est l’armée rose. Grâce à un voyage en Iran derrière les portes. Et grâce à Kaja et Mélanie. Elles se rencontrent sur l’EV6 à Berlin, chacune sur son voyage, elles repartent vers l’Amérique latine pour un tour du monde de 3 ans, ou peut-être 6. Elles sont jeunes, et souriantes. Pleines d’une assurance tranquille. Grâce à Swanee aussi, qui tient vélo-boutique à Nevers, qui chronique à 200 et qui dessine.
Ce numéro 10 de 200 est un numéro extraordinairement poétique. Ou émouvant. Ou extrêmement extrême, comme écrit Alain. Avec des filles magnifiques et des hommes dopés à l’euphorie.

200-entier-couvVous pourriez vous abonner, ça rassurerait Thierry et Alain,
respectivement rédac’chef et directeur.
Achetez-le plutôt chez votre marchand de journaux, leur profession est difficile et ils jouent un rôle essentiel.
Mon marchand de journaux est rue Saint-Charles à Paris-15, peu après la place Charles-Michels dans le sens de l’écoulement de la Seine, en face de l’ex – Zola-color. Hier il lui en restait 5.

Le n° 9 était à 5,80€, celui-ci est à 6,50 € mais il a grossi d’une trentaine de pages.
Vous ne regretterez pas votre argent, et allez regretter de ne pas être plus cycliste…

En cas de désespoir regardez sur le site Trouver la presse.

Print Friendly, PDF & Email

3 réflexions au sujet de “200 vient d’arriver”

  1. Retour après lecture. Fan de vélo et curieux de tout ce qui tourne autour, je ne pouvais pas me dérober à la proposition de lecture du magazine 200. (J’en avais entendu parler mais je m’imaginais qu’il s’adressait aux cyclistes friands de longues distances, ce qui est un peu le cas).
    En premier je salue les rédacteurs pour le style empreint d’un peu d’humour. Un bravo aux témoignages TCR et autres. Je voudrais également saluer ces femmes qui ont choisi comme « médicament » le vélo. Enfin une phrase de Yann que je retiendrai: Je soupçonne les cyclistes de rouler pour échapper à quelque chose.
    En conclusion un magazine qui donne envie de lire et de rêver. Pour autant je ne pense pas m’abonner, la raison en est que je préfère lire à l’envie plutôt que de manière périodique (on est déjà pas mal assis, ce qui n’est pas bon pour la santé, paraît-il).

Laisser un commentaire