Au sportsman

On se rendait au 7 rue Henri-Duchêne
comme on entrait en religion
. C’est là que l’on se fournissait en vieux livres. Michel Merejkovsky, le proprio, fut aussi l’auteur du premier Guide de cyclotourisme de l’après 1970.
Aujourd’hui il vous attend dans la ville de Tours… en compagnie de
(ajout du 16 mars) feu le patron de Cyclo-mania, Pierre Dumaz.  

A la librairie de livres anciens trônait le souriant Michel Merejkovsky, et si lui se montrait en voiture de sport ancienne et décapotable, dans sa boutique c’était le livre ancien de vélo que l’on venait respirer. Il fallait connaître, tant cette courte rue du 15ème arrondissement de Paris est dénuée de raisons d’y passer. 

7 bis rue Henri-Duchène, Paris 15ème

C’est là que j’ai acquis mon exemplaire de la bible, Vive la bicyclette! du docteur Ruffier. Editions Physis, 1929. Inutile j’espère de vous dire que je filais prestement le faire relier de toile verte chez Gavallet, relieuse de la rue du Théatre, pour 375 francs de 1990. Une fortune… 

Cadeau aux clients !

C’est aussi au Sportsman que je m’acquittais de la mission de trouver un livre mythique, je ne sais plus lequel, je crois que c’était le Lionel Brans (Seul à bicyclette de Paris à Saïgon. éd Amiot-Du Mont, 1950 – Prix neuf, 590 fr), à offrir à Paul Doméla en remerciement pour une séance d’apprentissage des essentiels de la mécanique. Il venait à peine, il me semble, d’ouvrir sa première boutique, rue de l’Ourcq, avant de s’associer avec René pour créer Rando-cycles. 

Plus tard Michel édita pour ses clients 2 agenda illustrés, mais il avait quitté Paris pour Clamart et commencé une nouvelle vie avec … une Isabelle ! 

Un ouvrage fondateur archi-célèbre

C’était au moins sa 3ème vie, car il ne faut jamais oublier que Michel Merejkovsky avait été l’ancêtre contemporain de tous les plumitifs d’aujourd’hui en matière de cyclotourisme. Il est l’auteur du Guide Marabout du vélo et du cyclotourisme, paru en 1980 et acheté par moi (chez Gibert ?) en novembre 1983 au prix de 23 francs. Alors quand j’ai su que le libraire de livres de sport d’occasion était lui … je m’y suis rendue. Rendue, je dis bien. On ne pénètre pas dans un lieu pareil sans prudence et respect …

Et maintenant …

Michel Merejkowsky est à Tours, sous l’enseigne Le Collectosaure. Vous pouvez lui écrire au 58 rue de Sébastopol, ou le rencontrer dans salons et foires. Recommandez-vous de ce blog, il vous attend ! Passez aussi voir le fantôme de Pierre Dumaz et sa boutique VeloMania

Dans la série

Pour la suite, c’est Jeanne qui vous le dira.
Un coureur-mécanicien au 258 rue de Bourgogne, à Orléans.

Pharmacycle, Paris 15: Mateo sait tout faire.
Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions au sujet de “Au sportsman”

  1. Merci pour cet article bibliophile et la référence au Dr Ruffier, qui aurait pu faire carrière comme coureur cycliste professionnel si… Il le raconte, ainsi que les débuts héroïques du cyclisme entre banlieue (Argenteuil 95) et campagne, de manière vivante dans ses souvenirs publiés en 1ère partie de « Le Vélo – la liberté » de Jacques Borgé et Nicolas Viasnoff – éd. Balland 09-1978 – déniché par mon frère (cycliste à ses heures) dans un stock de vieux bouquins du… Vélo-Théâtre d’Apt (84) ça ne s’invente pas.

    Répondre
  2. J’ai la chance de posséder bon nombre de ces anciens bouquins de cyclotourisme que j’ai collectionnés des années durant … l’âge est venu de penser à m’en séparer et vous pouvez toujours me joindre par email si des fois vous êtes intéressé …( jeapie — wanadoo.fr)

    Répondre

Laisser un commentaire