Paris présente son Plan vélo nouveau

Très attendu, le nouveau Plan vélo de Paris qui vient d’être présenté devra se réaliser malgré les Jeux Olympiques qui auront lieu dans 2 ans. La Ville affiche toujours autant d’ambitions pour le vélo, et devrait enfin réussir à avancer sur le thème du stationnement en sécurité.

Après celui de Christophe Najdovski, qui devait faire de Paris la capitale du vélo (voir Paris se voulait capitale du vélo) et qui fut réalisé à un peu plus de 50% (voir Paris ne réalisera que la moitié de son Plan vélo)1, voici celui de David Belliard. Le second succède au premier, tous deux comme adjoint écologiste à la maire socialiste. 

 

Ce plan a été présenté à la presse en chair et en os le 21 octobre 21, et une heure avant aux élus concernés, en images. Heureusement ceux-ci avaient déjà eu connaissance des décisions concernant leur territoire, faisant suite à une consultation dans les réponses de laquelle l’Hôtel-de-Ville avait fait son marché. 

La presse a pas mal rendu compte du résultat, au rang des actualités publiées presque brutes (sans analyse). On peut lire par exemple : 

Un Plan et des services

On retiendra, outre un plan sans calendrier, un focus bienvenu sur le stationnement, ainsi que la mention de l’apprentissage du vélo par les enfants. Fort peu de détails ont été donnés sur leur mise en oeuvre, alors moi je vous révèle quelles sont les sociétés qui devraient s’occuper du stationnement :

Le point sur le stationnement des vélos

On peut dire que c’est un coup de bol que les entreprises privées soient de plus en plus présentes sur ce secteur. La Ville sait depuis longtemps (elle en parlait déjà en 2001) que le stationnement est son talon d’Achille, mais jusqu’alors elle ne savait pas bien comment s’en arranger, surtout pour le stationnement résidentiel.

Par ailleurs il est bon de rappeler que la baisse des vitesses augmente confort et sécurité, ce que devrait provoquer la mise en zone 30 de tout le territoire parisien et la probable prochaine limite à 10 km/h des trottinettes électriques en libre-service, au-delà de l’arrondissement du Centre où c’est déjà le cas. 

Un mandat à risques

Les travaux seront arrêtés pendant les Jeux Olympiques, en 2024 (les jeux se tiendront du 26 juillet au 11 août)2 pour reprendre ensuite si tout va bien. Les deux années qui viennent devraient être consacrées surtout à la construction en dur des fameuses coronapistes, dont plusieurs doivent être réétudiées et transformées.

Certains grands programmes d’aménagements (hors plan vélo, donc) impliqueront aussi la création de pistes cyclables, avec le risque que celles-ci ne soient pas une réponse à un problème mais plutôt une réponse à l’air du temps. Ainsi le projet de réorganisation de la place du Trocadéro, dans le programme Trocadéro – Tour Eiffel, comporte-t-il des pistes pour lesquelles il faut espérer leur contrôle par les services spécialisés de la Ville.  

Pour que vous y voyiez un peu clair je les ai transformées en flèches. Bien qu’on revienne de loin3 en l’état elles ne représentent pas forcément un progrès. La concertation est en cours jusqu’à la mi-novembre … 

 

Notes

  1. Sur le précédent Plan vélo on peut lire aussi l’avis des associatifs : Le Plan vélo de Paris est un désastre, et la vérification des longueurs quelques jours après le deuxième tour de l’élection municipale de 2020 dans A la recherche des 50 kilomètres de coronapistes parisiennes.
  2. Les JO auront lieu en 2024, dans et autour de Paris du 26 juillet au 11 août, mais auront été précédés  par le départ du Tour de France, le 24 juillet, à la tour Eiffel. J’en profite pour signaler que les coureuses seront à Troyes le 27 juillet – et passeront peut-être par la rocade, puisque mon test de vitesse y a été concluant – et arriveront le 31 à Lure, à la Planche des Belles filles. Enfin les Jeux Olympiques handisport – ou paralympiques – auront lieu du 28 août au 8 septembre, toujours à Paris et cette même année 2024.
  3. Sur le projet Trocadéro – Tour Eiffel lire mon sujet sur sa première présentation au public dans Tour-Eiffel – Trocadéro, la circulation automobile sera maintenue, celle des cyclistes est pour l’heure négligée.
Print Friendly, PDF & Email

1 réflexion au sujet de « Paris présente son Plan vélo nouveau »

  1. Paris a au moins la qualité d’insuffler un vent de changement que d’autres villes moins en avance pourront suivre… ou copier. Combien de villes ont des budgets vélo faméliques…

    Répondre

Laisser un commentaire